baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 42 : Frayeur

Chapitre 42 : Frayeur

Titiasyl, dimanche 20 octobre 2013

Après le passage du garde de Pete dans la salle aquatique, Samantha avait mis plusieurs jours à s’en remettre. D’ailleurs, elle n’avait plus remis les pieds dans cette pièce depuis, malgré les encouragements de Jack.
Comme le temps était chaud et ensoleillé, la jeune fille passait ses journées avec Eléanore dans les jardins ou dans les couloirs du château.
Avec les jours qui passaient, la petite fille marchait de mieux en mieux et commençait même à courir un peu. Elle avait fait plusieurs petites chutes qui l’avaient immanquablement faite éclater de rire.
Désormais, Eléanore refusait que sa mère ne la porte. De ce fait, Samantha n’avait d’autre choix que de la laisser marcher à ses côtés même si les trajets duraient maintenant deux fois plus longtemps.
Après un long moment passé dans les appartements royaux, la jeune fille décida qu’il était temps pour elles deux de quitter la pièce et d’aller dans les jardins prendre l’air.
Une fois dans le couloir, alors que Samantha se tourna pour fermer la porte derrière elle, Eléanore en profita pour s’éloigner rapidement pour partir gambader dans les couloirs.
- « Allez, viens ma puce. On va aller dans les jardins. » fit la jeune fille en tendant sa main vers la petite.
Etonnée de ne pas avoir de réponse ni de petite main dans la sienne, Samantha baissa la tête et constata l’absence de sa fille.
- « Eléanore ? » paniqua la jeune maman « Où es-tu ? »
Après avoir regardé partout autour d’elle, la jeune fille sentit la panique monter de plus en plus en elle. Son bébé n’était plus là et elle ne savait pas du tout où la trouver.
- « Eléanore ? Réponds-moi. » fit Samantha en commençant à marcher dans le couloir et fouillant un peu partout. « Ma puce, s’il te plait, réponds à maman. »
Tremblante de peur et les larmes aux yeux, la jeune fille parcourut toute l’aile du château alors qu’elle ne trouva aucune trace d’Eléanore.
Paniquée, elle repartit dans l’autre sens et finit par se diriger vers les jardins alors qu’elle pensait que sa fille s’y était peut-être rendue sans l’attendre.
De son coté, Jack se trouvait dans son bureau, entouré de ses administrateurs pour une réunion de travail. Celle-ci durait depuis maintenant trois bonnes heures et le souverain en avait plus que marre.
Ses administrateurs étaient de grands bavards et les réunions étaient toutes interminables avec eux. D’ordinaires, les sujets étaient intéressants mais là, il se moquait complètement de savoir si une route devait être refaite avec des cailloux blancs ou gris.
Tout d’un coup, il lui semblait entendre le rire de sa fille dans le couloir, alors qu’il s’ennuyait ferme. Sentant que son cerveau lui jouait des tours, Jack secoua la tête et essaya de se concentrer de nouveau sur le sujet de la route ainsi que de ces cailloux.
Quelques minutes plus tard, le souverain entendit de nouveaux rires d’enfants alors qu’il vit la porte du bureau s’entrouvrir lentement. Une petite tête blonde passa dans l’ouverture alors qu’elle arborait un grand sourire.
- « Papa…. » cria Eléanore ravie d’avoir trouvé son père.
- « Qu’est-ce que tu fais là toi ? » s’étonna Jack « Et où est maman ? »
Le souverain se leva rapidement et prit sa fille dans ses bras alors qu’il regarda dans le couloir où se trouvait Samantha. Quelle ne fut pas sa surprise de constater que la petite fille était toute seule.
- « Seigneur, la réunion n’est pas terminée alors…. » osa dire un administrateur.
- « Alors rien du tout. Ma fille est venue ici seule et sa mère n’est pas dans les environs. Donc ce n’est pas normal. » gronda le souverain « Ce qui fait que la réunion est terminée. »
Les administrateurs présents comprenaient parfaitement l’inquiétude de leur seigneur alors qu’ils avaient eux-mêmes une famille.
- « Oh, encore une chose. » fit Jack, un sourire sadique sur le visage « Dès que j’aurai retrouvé la mère de ma fille, vous serez convoqué dans mon bureau, Administrateur Lons. Je n’apprécie absolument pas que mes sujets me contredisent ! »
L’homme en question déglutit fortement alors que le seigneur partit sans même attendre de réponse de sa part.
- « Tu sais parfaitement qu’il ne faut pas contredire le seigneur sans avoir de bons arguments ! » gronda un autre administrateur alors qu’il quittait le bureau « De plus, et pour avoir une famille aussi, tu devrais savoir que ce genre de sujet n’est pas à prendre à la légère. »
Tous les hommes quittèrent les lieux alors qu’ils avaient du travail à faire en attendant le retour du souverain.
Jack avait toujours Eléanore dans ses bras et cherchait Samantha dans les couloirs.
- « Dis donc, Eléanore, ce n’est pas bien ce que tu as fait. » gronda doucement le souverain « Tu ne dois pas partir comme ça sans maman ou papa avec toi ! »
- « Pouquoi ? » demanda la petite fille, toute tristounette.
- « Parce que maman doit être folle d’inquiétude pour toi et qu’elle te cherche certainement partout. » répondit gentiment Jack.
- « Accord, je ferais plus. » sourit Eléanore en faisant un câlin à son papa.
- « C’est très bien ma puce. » sourit le souverain « Maintenant allons chercher ta mère. Je pense que ça fait un petit moment que tu te balades dans les couloirs donc elle doit être en train de te chercher dans les jardins, je suppose. »
D’un pas plus rapide, Jack se dirigea vers les jardins où il entendit Samantha crier.
- « Eléanore ! Réponds s’il te plait. » dit la jeune fille en pleurant. « S’il te plait, ma chérie, viens voir maman. »
Jack eut le cœur lourd de voir sa fiancée dans cet état aussi décida-t-il d’aller la rassurer au plus vite.
- « Tu cherches quelque chose ? » demanda le souverain alors qu’il arrivait dans le dos de sa compagne.
- « Oui. Je cherche Eléanore. Elle m’a faussé compagnie devant tes appartements tout à l’heure. Et je ne la retrouve pas. » pleura un peu plus Samantha. « J’ai fouillé l’aile puis je suis rapidement venue ici pensant qu’elle était directement allée dans les jardins. Mais ce n’est pas le cas. Je ne sais plus quoi faire, Jack. »
- « Maman… » fit la petite fille en éclatant de rire.
Stupéfaire, Samantha se retourna et se sentit soulagée de voir sa fille dans les bras de son père. Celui-ci n’eut même pas le temps de dire quoi que ce soit que la jeune maman avait récupéré Eléanore dans ses bras.
- « Oh ma puce. J’ai eu tellement peur. » fit Samantha en couvrant sa fille de baisers. « Ne me refais plus jamais une peur pareille. Et où as-tu été ? »
- « Elle est venue me rejoindre dans mon bureau. » sourit Jack en voyant ses deux femmes devant lui.
- « Oh non, je suis désolée. » s’exclama la jeune fille, horrifiée « Tu étais en réunion, pardonne-moi. »
- « Eh bien, justement, c’était parfait. » rit le souverain. « Cette réunion était d’un barbant ! »
Samantha souffla de soulagement discrètement alors que Jack se rapprocha d’elle pour passer ses bras autour de sa taille.
- « Cesse d’avoir peur que je te batte, s’il te plait. Je ne l’ai jamais fait avec toi et je n’en ai nullement l’intention. » sourit tendrement le souverain alors qu’il déposa un baiser sur le front de la jeune fille.
- « Je vais essayer. » sourit Samantha alors qu’elle se colla un peu plus contre lui. « Tu repars travailler ? »
- « Non, je pense que je vais rester un peu avec vous avant d’y retourner. » fit Jack en les entrainant vers un banc à proximité.
C’est ainsi que la petite famille passa un moment ensemble au milieu des fleurs avant que le souverain ne se décide à regagner son bureau, non sans un dernier baiser à sa fiancée…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?