baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 53 : Une grosse dispute

Chapitre 53 : Une grosse dispute

Titiasyl, jeudi 31 octobre 2013

Quelques semaines à peine étaient passées depuis l’empoisonnement de Samantha. Celle-ci avait mis un peu de temps à s’en remettre alors que les crampes d’estomac avaient mis plusieurs jours à disparaitre.
Voulant mettre cet épisode derrière elle et ne plus y penser, Samantha avait demandé à son époux d’oublier ce moment et d’aller de l’avant. Malgré sa réticence, Jack ne put qu’accepter alors qu’il comprenait ce que pouvait ressentir la jeune fille.
Depuis leur mariage, les jours étaient heureux et paisibles. Ils formaient désormais une vraie famille et Jack avait remarqué que Samantha s’y incluait enfin.
Les nuits du couple étaient remplies de câlins. Leurs ébats étaient devenus de véritables échanges d’amour entre les deux époux.
Pour le plus grand bonheur du souverain, Samantha s’autorisait à prendre des initiatives coquines même si elle ressentait toujours une certaine appréhension à faire savoir ses envies.
Un matin, au lever du soleil, après une étreinte plus que passionnée, le couple reposait sur le lit, blottit l’un contre l’autre. Les baisers allaient toujours bon train alors que Jack se décida enfin à parler d’un sujet qui lui tenait à cœur.
- « Samantha, il y a un sujet que j’aimerai que nous abordions tous les deux. » fit doucement le souverain.
- « Je t’écoute dans ce cas. » attendit la jeune fille en s’écartant légèrement de son époux.
- « Eh bien… » hésita Jack « Eléanore a vingt et un mois. »
- « Oui, et ? » fit Samantha ne voyant pas où il voulait en venir.
- « Eh bien, il est grand temps qu’une autre que toi s’occupe d’elle afin de la préparer à son avenir. » dit le souverain avec appréhension.
- « Pardon ? » s’énerva la jeune fille « Et moi ? Je suis parfaitement capable de m’occuper de ma fille. »
Samantha s’était redressée dans le lit et se trouvait désormais assise face à son mari.
- « Non, justement. Tu n’en es pas capable. Eléanore est promise à un grand avenir comparée à toi ! Elle a donc besoin de toute l’éducation nécessaire ! » gronda Jack.
- « Un grand avenir comparée à moi ? » Ca veut dire quoi ? » vociféra Samantha « Que ma vie ne vaut rien c’est ça ? Tu aurais préféré un autre style de femme pour épouse peut-être ? »
La jeune fille s’était levée de colère et avait remis sa robe, furieuse des paroles de son époux.
- « Cesse de dire des bêtises voyons. C’est complètement stupide ! » fit le souverain en quittant le lit furieux pour se rhabiller également.
- « Stupide ? Tu trouves toi ? » s’énerva encore plus Samantha « Tu me fais l’amour et ensuite, tu m’annonces ça. Et tu trouves que c’est stupide ? »
- « ARRÊTES ! » hurla Jack « Tu n’as pas l’éducation nécessaire pour l’élever !! De plus, la personne a déjà été engagée et commence ce matin même. »
- « L’EDUCATION ?? » hurla la jeune fille à son tour « J’élève convenablement Eléanore depuis ses trois mois. Ça ne t’a jamais dérangé que je n’ai pas L’EDUCATION NECESSAIRE. »
- « DE TOUTE FACON, C’EST COMME CA ET PAS AUTREMENT !  » hurla le souverain « JE SUIS LE MAITRE ICI ET JE FAIS CE QUE JE VEUX ! »
- « TU N’ES QU’UN SALOPARD OUI !  » hurla Samantha avant de quitter les appartements en claquant la porte.
Ayant besoin de se calmer, la jeune fille se dirigea vers la sortie du château et prit la direction de la rivière un peu plus bas.
Arrivée, elle s’assit au bord de l’eau et laissa des larmes de colères couler le long de ses joues.
- « Bonjour ! » entendit Samantha à côté d’elle.
La jeune fille sursauta et regarda rapidement l’homme qui venait de lui parler.
- « Non, je ne te ferai pas de mal. Je me nomme Alec. » se présenta le jeune homme lorsqu’il vit Samantha avoir un mouvement de recul.
- « Moi, c’est Samantha. » finit par répondre la jeune fille en souriant.
- « Ravi de te connaitre. » sourit Alec en prenant place près d’elle « Tu viens ici souvent ? »
- « Non, c’est la première fois. J’avais besoin de me détendre un peu. » fit tristement Samantha.
- « Tu sembles triste. Tu as des soucis ? » demanda le jeune homme.
- « Je n’ai pas envie d’en parler. »
Voyant que la jeune fille était triste, Alec se contenta de rester près d’elle s’en chercher à la faire parler. Il lui montra quelques fleurs puis ils s’amusèrent à deviner des formes dans les nuages.
La journée passa rapidement alors qu’Alec réussit à faire sourire Samantha en faisant le pitre.
Au bout d’un moment, alors que le soleil commençait à se coucher, la jeune fille se leva et décida qu’il était temps pour elle de rejoindre sa fille.
- « Je dois rentrer maintenant. Il est tard. » sourit Samantha.
- « Moi aussi, je dois rentrer chez moi. » dit Alec. « Nous reverrons nous demain ? »
- « Je ne sais pas encore. » fit la jeune fille en commençant à partir.
Voyant l’heure, le jeune homme se dépêcha de regagner le village alors qu’il ne fit pas attention à la direction que prenait Samantha.
De son côté, la jeune fille se hâte de regagner ses appartements alors qu’elle se doutait qu’Eléanore devait l’y attendre.
A son arrivée, elle ne fut pas surprise de voir un garde dans la pièce alors la petite fille y était. Rapidement, celui-ci quitta les lieux pour rejoindre le couloir alors qu’Eléanore se jeta en pleurs dans les bras de sa mère.
- « Maman…. » pleura la petite fille « La dame, elle est pas gentille avec moi. »
- « Ma puce. Viens-là que je te fasse un gros câlin. » fit Samantha alors qu’elle ne savait que dire de plus à sa fille.
Ayant besoin de sentir sa maman contre elle, Eléanore refusa de manger sur sa chaise et Samantha fut obligée de la garder sur ses genoux.
Une fois le repas terminé, elles allèrent toutes les deux dans la nursery alors que la jeune fille referma la porte de communication derrière elle.
- « On va mettre ta tenue de nuit et ensuite, on va aller dormir ma chérie. » fit doucement Samantha en câlinant sa fille.
- « Tu restes avec moi ? » demanda tristement Eléanore.
- « Oui, je reste avec toi. Ne t’inquiète pas. » dit la jeune fille en souriant doucement.
Après quelques minutes, Samantha coucha la petite fille alors qu’elle la rejoignit rapidement dans le lit. Eléanore finit par s’endormir blottie contre sa mère alors qu’elle était rassurée par sa présence.
Une heure plus tard, Jack arriva dans ses appartements et fut surpris de ne pas trouver son épouse dans la chambre en train de l’attendre.
Doucement, il se dirigea vers la porte de communication et l’ouvrit délicatement. C’est ainsi qu’il découvrit Samantha, couchée dans le lit de leur fille alors que celle-ci se trouvait blottie contre sa mère et lui tenait un bras.
L’épouse du souverain était confortablement allongée et semblait dormir profondément.
Triste, Jack referma la porte et se dirigea vers la table où il dina seul pour la première fois depuis longtemps.
La dispute du matin ne cessait de tourner dans son esprit alors qu’il ne cessait de se demander comment ils avaient pu en arriver là.
C’est le cœur lourd qu’il finit par aller se coucher avant de s’endormir d’un sommeil loin d’être réparateur.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?