baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 58 : Avertissement

Chapitre 58 : Avertissement

Titiasyl, mardi 5 novembre 2013

Le lendemain matin, le couple se réveilla blotti dans les bras l’un de l’autre. Des sourires étaient figés sur leurs visages témoignant ainsi d’une nuit fougueuse et passionnée.
- « Les réveils dans tes bras m’avaient manqué. » soupira le souverain.
- « A moi aussi, ça m’avait manqué Jack. » susurra Samantha en se blottissant un peu plus contre son homme.
- « Mamannnnn ! » pleura Eléanore dans son lit.
Alors que Samantha allait se lever pour prendre la petite fille dans ses bras, Jack quitta le lit rapidement tout en intimant à son épouse de rester coucher.
- « Je vais la chercher. Reste là. » sourit le souverain en entrant dans la nursery.
Le souverain ouvrit la porte de communication et vit sa fille en pleurs dans son lit alors qu’elle semblait terrorisée à l’idée de revoir l’éducatrice.
- « Bonjour ma puce. Allez, viens voir papa. » fit tendrement Jack en attrapant Eléanore dans ses bras.
- « Mamannn. » pleura la petite fille en s’accrochant à son père.
- « On va aller faire un petit câlin dans le lit. » fit le souverain en allant rapidement dans sa chambre.
La petite fille ayant calé son visage dans le cou de son papa ne vit pas sa mère allongée dans le lit. Jack s’allongea en remettant le drap correctement sur eux alors qu’Eléanore sentit enfin la présence de Samantha.
- « Mamann ! » cria de joie la petite fille en se blottissant contre sa mère
- « Bonjour ma chérie. Tu as bien dormi ? » sourit Samantha en serrant son bébé contre elle.
- « Oui. Veux pas voir la méchante dame maman. » sanglota de nouveau Eléanore.
- « Tu ne la verras plus mon ange. C’est terminé. Papa lui a dit de partir. » expliqua la jeune fille en câlinant son bébé.
- « Je vais rester avec toi ? » sourit la petite héritière, heureuse.
- « Oui, mon cœur, tu vas rester avec maman comme avant. » répondit doucement Jack.
- « Yayyyyyy ! » cria Eléanore en sautant de joie.
Les deux adultes sourirent devant l’attitude de leur fille alors que celle-ci se recoucha entre eux pour le câlin du matin.
De longues minutes plus tard, Jack quitta le lit et se rhabilla alors qu’il avait du travail qui l’attendait dans son bureau.
- « Je vais aller avec Eléanore à la rivière tout à l’heure. » annonça Samantha en se levant pour se vêtir à son tour.
- « Très bien. Je te fais préparer une escorte dans ce cas. Pas question que vous y alliez seules. » dit le souverain avec sérieux.
- « Merci Jack. » sourit la jeune fille en passant ses bras autour de la taille de son époux tout en lui déposant un baiser sur les lèvres.
Un petit moment plus tard, après un bisou à sa fille et un dernier baiser à son épouse, Jack quitta la chambre pour aller travailler. En chemin, il alla voir le responsable de sa garde personnelle et l’informa de la promenade de son épouse. L’homme lui assura qu’il allait former une escorte de toute confiance pour protéger Samantha et l’héritière.
Pendant ce temps, la dame du château s’occupa de sa fille tout en la câlinant. Samantha prépara quelques affaires pour Eléanore puis se dirigea avec sa fille vers la sortie des appartements.
Dans le couloir, elle trouva une escorte de quatre gardes qui les saluèrent et se tinrent prêts au départ.
Ravie, Samantha prit la main de sa fille dans la sienne et se dirigea vers la rivière où elle savait qu’Alec se trouverait.
Assis au bord de la rivière, le jeune homme était songeur. Allait-il pouvoir revoir Samantha ?
Il sortit de ses pensées lorsqu’il entendit des bruits de pas d’hommes armés et se retourna rapidement. Alec eut la surprise de voir la jeune fille arriver alors qu’il prit peur en voyant les gardes avec elle.
- « Ne t’inquiète pas Alec, tu ne crains rien. » le rassura rapidement Samantha. « Ils sont là pour assurer ma protection et celle de ma fille. »
Le soulagement passa rapidement sur le visage du jeune homme alors qu’il remarqua enfin la présence d’une petite fille.
- « Alec, je te présente Eléanore. » sourit Samantha en se baissant à hauteur de sa fille « Eléanore, ma puce, je te présente Alec. C’est mon ami. »
- « Bonjour Monsieur. » fit timidement la petite fille.
- « Bonjour Eléanore, je suis content de te rencontrer. » sourit Alec en se baissant.
Un peu apeurée, la petite fille se cacha derrière sa maman alors qu’elle n’osait pas répondre.
- « Il va lui falloir un peu de temps pour s’habituer. Ce n’est pas souvent qu’elle rencontre une personne totalement extérieure au château. » expliqua Samantha en posant sa main sur la tête d’Eléanore.
Comprenant parfaitement, Alec se rassit au bord de la rivière alors que Samantha en fit de même. La petite fille s’assit sur les genoux de sa maman alors qu’elle ne se sentait pas encore en sécurité avec cet homme.
Les gardes restèrent en retrait alors qu’ils surveillaient les environs avec minutie.
Alec et Samantha passèrent un long moment à discuter alors qu’Eléanore se sentait plus à l’aise avec lui.
Avec douceur, le jeune homme montra quelques fleurs et plantes à la petite fille en lui expliquant le plus simplement possible à quoi elles pouvaient servir.
Emerveillée par toutes ces choses, Eléanore buvait littéralement les paroles d’Alec et se montrait très intéressée.
Un peu plus tard, le jeune homme montra à la petite fille les poissons de la rivière et lui expliqua comment cet animal vivait sous l’eau.
Pendant ce temps-là, Samantha les regardaient avec bonheur alors que la joie d’Eléanore était palpable.
Le moment du déjeuner approcha et l’estomac de la petite fille se mit à faire du bruit. Alec se mit à rire alors que Samantha se retourna discrètement en entendant du bruit provenir du château.
Elle vit des gardes approcher avec des paniers alors qu’elle avait remarqué la présence de son époux dans l’escorte. Ne souhaitant pas effrayer Alec, Samantha choisit de ne rien dire.
A peine quelques minutes plus tard, les gardes déposèrent les paniers sur le sol alors que la petite fille aperçût son père.
- « Papaaaa. » fit Eléanore en courant vers le souverain.
- « Ma puce. Ça va ? » demanda Jack en regardant tendrement sa fille.
- « Oui. J’ai appris plein de choses avec Lec. » raconta la petite fille.
Alec venait seulement de prendre conscience qu’Eléanore parlait avec un homme lorsqu’il se retourna pour voir l’individu.
Il fut surpris de voir cet homme avec la petite fille dans les bras alors qu’il avait passé un bras autour de la taille de Samantha tout en lui déposant un baiser sur les lèvres.
- « Sei….Sei….Seigneur... » fit Alec en s’inclinant alors qu’il tremblait de peur « Je… Je vous… jure que je n’ai… pas fait de mal à votre épouse et votre fille. »
Le souverain mit Eléanore dans les bras de sa mère et s’approcha lentement du jeune homme.
- « Je sais tout cela. » fit Jack sévèrement « Je sais aussi ce que tu as fait à mon épouse hier après-midi ! »
- « Pitié. » fit Alec en tombant à genou « J’ai juste essayé, je vous jure. Elle a dit non alors j’ai arrêté… Je n’l’ai pas forcée… Pitié ! Je vous jure que je ne savais pas qui elle était. Pitié, ne me tuez pas ! »
Jack réprima son envie de le faire souffrir alors que la terreur de ce jeune homme était plus que palpable. Mais il ne pouvait pas faire cela à Samantha.
- « Tu as le droit de passer du temps avec mon épouse et ma fille. » annonça calmement le souverain « Mais si jamais tu tentes quoi que ce soit de déplacé sur Samantha, je te fais pendre sur le champ ! Suis-je clair ? »
- « Oui… Oui seigneur. » trembla le jeune homme alors qu’il reçut l’ordre de se relever.
- « Si jamais il leur arrive quoi que ce soit, tu en seras tenu pour responsable. Et tes souffrances seront à la hauteur du préjudice. » gronda Jack.
- « Je vous promets qu’il ne leur arrivera rien. Je ferai bien attention à elles. »
- « Dans ton intérêt, ça vaut mieux. » grogna le souverain en regardant sa famille. « Samantha m’a dit que tu connaissais la nature. Est-ce vrai ? »
- « Oui… mon seigneur. » bégaya le jeune homme « J’aime… beaucoup la… nature… Mon père m’a appris tout ce qu’il savait… avant de mourir… »
- « Dans ce cas, tu transmettras tes connaissances à ma fille. » ordonna Jack « Une héritière doit connaitre le plus de choses possible. »
- « Bien, seigneur. » s’inclina Alec qui n’en revenait toujours pas d’être vivant.
Lentement, le souverain se détourna du jeune homme, embrassa tendrement son épouse et sa fille puis rejoignit à grand pas le château.
L’escorte de Samantha avait été étoffée d’un nouveau garde alors que Jack se sentait plus tranquille ainsi.
La jeune fille regarda son ami alors que celui-ci reprenait des couleurs petit à petit.
- « Je suis toujours vivant. » souffla Alec, abasourdi.
- « Oui, tu es toujours vivant. » rit Samantha en reposant sa fille sur le sol « Le seigneur est un homme bon quand il le désire. »
Alec était dans ses pensées et ne s’était même pas rendu compte que la jeune fille et Eléanore avaient pris place sur la couverture pour le déjeuner.
- « Alec, redescends sur terre et ne fais pas attendre la dame du château ! » gronda un des gardes, mécontent.
- « Gary ? » fit le jeune homme stupéfait.
Samantha regardait la scène qui se jouait devant elle alors qu’elle ne comprenait pas grand-chose.
- « Eh oui, petit frère. » sourit le garde en serrant Alec dans ses bras.
- « Tu m’as manqué grand frère. » souffla le jeune homme.
- « Toi aussi Alec. » répondit le garde « Maintenant, ne fais pas attendre la dame et reprends ton sérieux. »
Sous la remarque de son frère, le jeune homme prit place sur la couverture et déjeuna en compagnie de Samantha et d’Eléanore. La jeune fille n’avait fait aucune remarque quant au lien de parenté entre les deux hommes et Alec savait qu’elle n’en ferait pas.
Cette jeune fille était vraiment parfaite et le jeune homme se dit que le souverain avait vraiment de la chance d’avoir une telle femme dans sa vie…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?