baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 59 : Une merveilleuse nouvelle

Chapitre 59 : Une merveilleuse nouvelle

Titiasyl, mercredi 6 novembre 2013

Un mois et demi avait passé depuis le mariage. Malgré quelques petites disputes, le couple était toujours aussi heureux.
Néanmoins, Jack avait remarqué que Samantha semblait plus distante avec lui. Elle refusait souvent qu’il la touche et était de mauvaise humeur tous les matins.
Il n’y avait qu’avec Eléanore qu’elle souriait et respirait le bonheur ces derniers temps.
Un matin, alors que Jack avait quitté la chambre le cœur lourd après avoir été une nouvelle fois rejeté par son épouse, celle-ci prit quelques affaires et entraina sa fille vers la rivière.
Le souverain savait que son épouse rejoignait Alec tous les matins au bord de la rivière et avait de plus en plus peur qu’elle finisse par tomber amoureuse de ce jeune homme. Et vu la façon dont elle le repoussait depuis plusieurs jours, il était persuadé que c’était le cas.
Après avoir passé toute la matinée en compagnie d’Alec et de sa fille, Samantha se décida à retourner au château.
- « Alec, il est temps que nous rentrions au château. » sourit la jeune fille en récupérant les affaires d’Eléanore. « Ma chérie, viens, nous partons. »
La petite fille obéit et se rapprocha de sa mère alors que celle-ci se relevait, fin prête. Voyant que le jeune homme était déçu de les voir partir si tôt, Samantha se décida à lui expliquer rapidement.
- « Je suis désolée Alec mais j’ai plusieurs choses à faire au château et cela va me prendre un certain temps. » s’excusa la jeune fille.
- « Je comprends. » fit le jeune homme, un peu triste.
- « Et Eléanore est fatiguée en ce moment. Je préfère également qu’elle fasse la sieste dans son lit plutôt qu’ici. » continua Samantha.
- « C’est vrai que c’est mieux en effet. » sourit tristement Alec.
- « Ce sera pour un autre jour Alec. » fit la jeune fille « A bientôt. »
Rapidement, Samantha se dirigea vers le château alors que les gardes l’escortant la suivirent sans un mot sauf un qui resta auprès du jeune homme.
- « Alec, ne tombe pas amoureux d’elle. » fit le garde.
- « Elle est si belle, Gary. » soupira le jeune homme.
- « Oui, c’est un fait. Mais c’est aussi l’épouse de notre seigneur. » dit l’homme « Et son cœur lui appartient totalement Alec. Elle l’a épousée parce qu’elle l’aime et non par obligation. »
- « C’est ça oui. Il l’a obligée forcément. » fit Alec, sûr de lui.
- « Détrompe-toi. Elle l’aime autant que lui l’aime. » fit Gary en s’éloignant vers le château « Et il l’a demandé en mariage. Elle a répondu oui en toute liberté. »
A son arrivée au château, Samantha fit déjeuner Eléanore alors que celle-ci était épuisée. Elle finit par coucher la petite fille alors qu’elle venait de s’endormir sur son dessert.
Voulant profiter de ce moment seule, Samantha déjeuna rapidement puis prépara sa chambre.
Elle disposa des bougies un peu partout dans la pièce puis, contente d’elle, sortit de la chambre.
Rapidement, des gardes se mirent à leurs postes afin de surveiller la petite fille et elle se dirigea donc vers les jardins après les avoir remerciés d’un sourire.
Arrivée sur place, elle vit les jardiniers et se dirigea vers l’un d’eux.
- « Bonjour. » fit doucement Samantha afin de ne pas lui faire peur.
- « Bonjour Madame. » s’inclina rapidement le jardinier alors qu’il se demandait ce qu’elle pouvait bien lui vouloir.
- « Pourriez-vous me couper plusieurs roses rouges, s’il vous plait ? » demanda la jeune fille, souriante.
- « Bien sûr. Combien en voulez-vous ? » fit l’homme, étonnée par la politesse de la dame.
- « Je ne sais pas vraiment. » répondit-elle en réfléchissant « Je souhaiterai en mettre un peu partout dans mes appartements. »
- « Dans ce cas, je vais vous en couper 40. » fit l’homme « Si vous en avez besoin de plus, vous savez où nous trouver. »
L’homme s’acquitta de sa tâche avec plaisir et mit délicatement les fleurs dans les bras de Samantha.
- « Merci beaucoup. » sourit la jeune fille avant de repartir vers ses appartements.
Elle rentra dans sa chambre, posa les roses sur la table et repartit rapidement après avoir dit aux gardes qu’elle avait une dernière chose à faire.
Avec un grand sourire aux lèvres, elle se dirigea vers les cuisines alors que le nouveau cuisinier était un homme très agréable et serviable.
- « Bonjour Madame. » fit le cuisinier en s’inclinant devant la dame du château. « Que puis-je faire pour vous ? »
- « Bonjour. » sourit la jeune fille alors qu’elle savait qu’un certain nombre d’esclaves la toisaient du regard « J’aimerai que vous prépariez un repas un peu spécial pour le diner pour mon époux et moi-même. Est-ce possible ? »
Dans les cuisines, un bon nombre de filles étaient déjà esclaves lorsque Samantha était arrivée parmi elles. Et bien entendu, elles ne voyaient pas d’un bon œil le changement de rang de Samantha, surtout qu’elle était appréciée par presque tout le personnel du château.
- « Bien sûr Madame. Que désirez-vous que je vous prépare ? » sourit l’homme.
- « Je ne sais pas trop. Un repas léger par contre. » fit Samantha, gênée.
- « Léger ? fit le cuisinier en réfléchissant « Alors je peux faire un velouté d’asperges suivi de canard aux champignons accompagné de légumes poêlés et en dessert, un assortiment de fruits frais servis avec une crème légère. Cela vous convient-il ? »
- « Ce sera parfait. Merci. » dit la jeune fille en quittant les cuisines rapidement.
Samantha arriva à ses appartements juste au moment où Eléanore se réveillait. Elle câlina un petit moment sa fille puis la conduisit dans les jardins afin qu’elle puisse courir un peu.
Un petit vent frais se leva en fin de journée, aussi Samantha ramena sa fille dans leurs appartements afin de la faire diner. Eléanore mangea en luttant contre le sommeil et la jeune maman la débarbouilla rapidement avant de la porter dans son lit. La petite fille s’endormit avant même que sa tête ne touche le matelas. Après un dernier baiser sur le front, Samantha quitta la pièce et referma la porte de communication.
Sachant qu’il lui restait un peu de temps avant le retour de son époux, elle disposa les roses un peu partout dans la pièce et parsema le lit de pétales rouges. Satisfaite d’elle, Samantha prit place sur le fauteuil près de la table alors que le repas avait déjà été apporté.
Moins de dix minutes plus tard, Jack rejoignit son épouse pour la soirée et marqua un temps d’arrêt à son entrée dans la pièce.
- « Il y a quelque chose à fêter ? » fit le souverain en regardant la chambre puis son épouse.
Samantha se contenta de sourire puis lui indiqua de prendre place à table. Tout au long du repas, peu de mots furent échangés. Seuls les regards amoureux qu’ils s’échangeaient ainsi que leurs mains liées sur la table leur étaient nécessaires.
Juste à la fin du repas, Samantha se leva et se rapprocha doucement de son époux. Celui-ci en fit de même alors qu’elle vint rapidement se blottir dans ses bras.
- « Je suis tellement heureuse avec toi, Jack. » murmura la jeune fille « Merci pour la vie que tu me donnes. »
- « Ne me remercie pas pour cela. Je suis fou de toi et c’est normal pour moi de prendre soin de toi. » lui répondit doucement le souverain « Je n’ai jamais été aussi heureux que depuis que tu es dans ma vie, ma chérie. »
- « Tu sais, malgré les circonstances de ce moment-là, je suis heureuse d’avoir eu Eléanore. » fit doucement Samantha en regardant son époux.
- « Je m’en veux tellement pour ce que je t’ai fait subir à ce moment-là. » dit tristement le souverain.
- « Oublie tout cela, Jack. » lui dit délicatement la jeune fille en caressant l’une de ses joues « C’est du passé. »
Lentement, Samantha conduisit son époux vers le lit et l’incita à s’asseoir sur le bord alors qu’elle resta debout devant lui.
- « J’espère que nous aurons d’autres enfants un jour. » murmura le souverain en posant ses mains sur les hanches de sa femme.
Le regard de Samantha s’éclaira et elle se laissa aller à sourire. En douceur, elle prit les mains de Jack et les posa sur son ventre sans prononcer le moindre mot.
- « Tu…. » fit le souverain en écarquillant les yeux de stupeur avant de sourire « Vraiment ? »
- « Oui, vraiment. » lui annonça Samantha avec un sourire radieux « Dans huit mois environ, tu seras de nouveau père. »
- « C’est merveilleux. » rit Jack plus qu’heureux « Tu me combles de bonheur, Samantha. »
Le souverain s’empressa de serrer la jeune fille dans ses bras avant de l’embrasser avec passion.
Leurs vêtements tombèrent sur le sol dans les minutes qui suivirent et des gémissements de plaisir se firent rapidement entendre dans la chambre…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?