baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 62 : Garde rapprochée

Chapitre 62 : Garde rapprochée

Titiasyl, samedi 9 novembre 2013

Plusieurs jours étaient passés depuis la chute d’Eléanore dans la rivière. La petite fille s’en était remise assez vite et son rhum n’était maintenant plus qu’un mauvais souvenir.
Alors que Samantha se trouvait dans ses appartements avec sa fille en train de jouer, des gardes vinrent frapper à la porte de la pièce.
- « Madame, le seigneur demande à vous voir dans son bureau. » s’inclina l’homme en entrant doucement dans la pièce.
D’un signe de tête, Samantha signifia qu’elle avait compris et se releva alors qu’elle allait prendre sa fille dans ses bras.
- « Le seigneur désire vous voir seule, madame. » dit le garde « Nous sommes également chargés de surveiller votre fille. »
- « Bien. Je vous la confie dans ce cas. » sourit Samantha « Ma chérie, je m’absente un peu moment. Sois sage en attendant. »
- « Oui maman. » fit distraitement la petite fille en continuant de jouer avec ses cubes.
Ravie, la jeune femme se leva et quitta la pièce alors qu’Eléanore se trouvait sous bonne garde.
Après avoir parcouru les couloirs, Samantha arriva au bureau de son époux et frappa doucement à la porte.
- « Ma chérie, tu n’as pas besoin de frapper à la porte voyons. » fit Jack en fronçant les sourcils. « Entre et viens t’asseoir près de moi. J’ai besoin de ton avis. »
Docile, la jeune fille obéit et alla prendre place sur la chaise désignée par le souverain.
Jack travaillait sur un projet d’embellissement du village et il souhaitait avoir l’avis de Samantha alors que celle-ci avait vécu hors du château pendant de nombreuses années.
- « Ce sont tes administrateurs qui veulent faire cela ? » demanda Samantha en fronçant les sourcils. »
- « Oui, pourquoi ? » s’étonna Jack.
- « Parce que ce n’est pas logique. Pourquoi ôter les lumières dans les rues principales ? C’est dangereux et ça ne permet que les vols et autres agressions. »
- « C’est vrai, je n’avais pas pensé à cela. » acquiesça le souverain.
- « Je me doute bien. Tu n’as jamais vécu ailleurs que dans ce château et entouré de gardes… » fit doucement la jeune fille
Jack leva la tête vers son épouse et l’observa avec un drôle de regard.
- « Excuse-moi, Jack. Je n’aurai pas du dire cela. » dit Samantha en baissant la tête.
- « Non, tu as totalement raison. » la rassura rapidement le souverain et l’embrassant sur la tempe « Du coup, je voudrai ton avis concernant ce projet pour lequel je suis assez sceptique. »
Samantha observa les plans du dit projet et fronça les sourcils devant une telle aberration.
Finalement, sous les encouragements de son époux, la jeune fille finit par lui démontrer que le projet était vraiment une grosse erreur et que cela ne pouvait se terminer que par la destruction du village en cas d’attaque.
Le couple continua de discuter sur différents projets soumis par les administrateurs puis Samantha regagna les appartements royaux alors qu’il commençait à se faire tard.
Voulant absolument passer un moment avec sa fille avant le repas puis le coucher, la jeune femme hâta le pas et arriva rapidement devant la porte.
Elle pénétra dans la pièce en silence et entendit le rire de sa fille résonner. Doucement, elle se déplaça et vit trois gardes agenouillés près d’Eléanore alors qu’ils jouaient aux cubes avec elle.
Les rires de la petite fille étaient communicatifs et les gardes ne pouvaient s’empêcher de sourire devant elle.
Samantha sourit devant ce spectacle attendrissant et ne put que continuer à les observer.
Soudain, un garde leva la tête et vit la dame du château alors qu’il se releva le plus rapidement possible.
- « Madame ! » s’inclina l’homme alors que les deux autres gardes se levèrent aussi vite « Nous avons surveillé votre fille comme il le faut. »
- « Oui, nous ne l’avons pas quittée des yeux. » fit un autre garde « Ne dites rien au seigneur, s’il vous plait. »
- « Je ne lui dirai rien. Vous pouvez être rassurés sur ce point. » sourit Samantha en voyant sa fille plus qu’heureuse.
Malheureusement, alors que personne ne s’en était rendu compte, le souverain était entré dans les appartements quelques minutes à peine après son épouse et avait donc vu toute la scène.
- « VOUS N’ETES PAS LA POUR JOUER MAIS POUR LA SURVEILLER !! » hurla le seigneur en signalant ainsi sa présence.
Les trois gardes se mirent instantanément au garde à vous alors qu’ils étaient loin d’être rassurés sur leur sort.
- « Jack, calme-toi s’il te plait. » demanda Samantha en regardant son époux et posant sa main sur son torse.
- « Ces hommes sont là pour assurer ta protection ainsi que celle d’Eléanore. » gronda le souverain « Pas pour jouer aux cubes. »
- « Et moi, je préfère les voir jouer avec elle. » claqua la jeune fille.
- « Tu peux m’expliquer pourquoi ? » fit Jack en fronçant les sourcils alors qu’il ne comprenait pas la position de son épouse.
Les trois gardes se trouvaient toujours au garde à vous et n’osaient même pas respirer tellement ils n’étaient pas tranquille. Ils assistaient à la conversation du couple du château et espéraient fortement que Samantha range le souverain à son avis.
De son coté, Eléanore continuait de jouer avec ses cubes, indifférente à ce qu’il se passait près d’elle.
- « Jack, si elle joue avec eux, cela veut dire qu’elle leur fait confiance. Et ils veillent aussi sur elle pendant ce temps. Ils ne la perdent jamais de vue ainsi. » expliqua doucement la jeune fille. « Et s’il y a un problème au château un jour, Eléanore les suivra sans souci parce que justement, elle leur fait confiance. »
Samantha regardait son époux, inquiète par ce qu’il pourrait dire ou faire alors qu’elle vit finalement son regard s’adoucir.
- « Tu as raison. C’est mieux ainsi en effet. » sourit le souverain en observant son épouse.
Les trois gardes soufflèrent discrètement de soulagement sous les paroles de leur seigneur.
Jack vit Samantha sourire en regardant sa fille puis les gardes.
- « Qu’est-ce qui te fait sourire ainsi ? » s’étonna Jack en regardant sa femme.
- « Je me disais juste qu’Eléanore est très douée et charmeuse quand même pour arriver à faire jouer des gardes aux cubes. » rit la jeune fille en regardant les trois hommes.
- « Mmmmffff. » se renfrogna Jack, pas très ravi de ce fait « En même temps, elle a le charme de sa mère. »
Samantha rougit sous les paroles de son époux alors que celui-ci précisa certaines choses à ses hommes.
- « Quant à vous, messieurs, je vous demanderai simplement de ne jamais faire cela en public. Je veux pouvoir compter sur ma garde personnelle sans que quiconque le sache. »
- « Seigneur, nous avons toujours agi ainsi lorsque nous gardions votre fille. » s’inclina le plus ancien des gardes « Vous pouvez être rassuré sur le fait que cela n’est pas près de changer. »
- « Merci messieurs. » leur dit Samantha en leur souriant.
- « Vous pouvez aller reprendre vos postes. » ordonna le souverain.
Les trois hommes quittèrent rapidement la pièce alors que la jeune fille alla prendre sa fille dans ses bras.
- « Tu as bien joué ma chérie ? » demanda tendrement Samantha.
- « Oh oui. On a fait un château de cube avec une grosse tour. » s’exclama la petite fille « On a bien rigolé. »
- « C’est bien ma chérie. » fit la jeune femme en la câlinant.
La petite famille passa un petit moment ensemble avant que le diner ne soit servi. Apres le repas, Samantha alla coucher Eléanore puis rejoignit ensuite son époux dans leur lit.
Après un tendre câlin, le couple s’endormit le cœur léger pour une nuit paisible.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?