baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 66 : Chute inquiétante

Chapitre 66 : Chute inquiétante

Titiasyl, mercredi 13 novembre 2013

Jack était un homme heureux. La grossesse de son épouse se voyait de plus en plus et il adorait cela. Le souverain n’avait pas vu ces changements s’opérer sur Samantha lorsqu’elle portait Eléanore et il était plus que ravi de les observer.
Néanmoins, avec une petite fille en bas-âge, il restait tout de même inquiet et souhaitait fortement qu’elle ne se fatigue pas trop.
- « Samantha, je continue de penser que tu devrais faire attention et te reposer un minimum. » souffla Jack alors qu’ils étaient toujours au lit tous les deux « Je pourrais engager une nourrice afin de t’aider. »
- « Je n’ai pas besoin de nourrice, Jack. » grogna la jeune femme en se redressant sur un coude « Dois-je te rappeler quelle était ma position les quatre premiers mois de ma grossesse ? »
- « Ce n’est pas pareil ! » grogna le souverain peu désireux de se rappeler cette période de leur vie et s’éloignant un peu de son épouse.
- « Bien sûr que si et tu le sais. A l’époque, je récurais les sols du matin au soir et personne ne faisait attention à moi alors que je portais tout de même un enfant. » répliqua Samantha « Alors m’occuper d’Eléanore maintenant ne sera pas plus dur que cela. »
- « Je suis désolé pour tout ce que tu as pu vivre à cause de moi. Je… » commença Jack, tristement.
- « Je ne te reproche rien. La vie était ainsi à ce moment-là, mon chéri. » fit doucement la jeune femme en se rapprochant de son époux « Je veux juste que tu comprennes que je n’ai pas besoin d’aide pour le moment. »
- « Je m’inquiète tout de même. Tu es enceinte de quatre mois et je ne veux pas qu’il vous arrive quoi que ce soit, à toi ou au bébé. » souffla le souverain, inquiet.
- « Tu auras un fils en bonne santé, ne t’inquiète pas pour cela. » gronda Samantha en s’éloignant finalement de son homme et lui tournant le dos.
- « Samanthaaaaaa ! » râla Jack en retenant son épouse « Peu importe que ce soit une fille ou un garçon. Le plus important pour moi, c’est que le bébé naisse en pleine forme et que tu n’aies pas de soucis ou d’accidents. »
- « Promis ? » murmura la jeune femme, les larmes aux yeux.
- « Promis. » sourit le souverain avant de lui déposer un tendre baiser sur les lèvres. « Je ne veux que ton bonheur et plein de mini-nous en bonne santé. »
Le baiser devint rapidement passionné alors que Jack voulut mettre son épouse sur le dos afin de continuer leur câlin.
- « Non, s’il te plait. Ça me fait mal au ventre lorsque tu t’allonges sur moi. » rougit la jeune femme, légèrement mal à l’aise de lui dire cela.
Jack ne dit rien et cessa ses caresses alors qu’il se contenta de serrer son épouse contre lui, son dos contre son torse.
Sans un mot, Samantha leva sa jambe et la cala sur celle de son époux.
- « Non, je peux pas. » souffla le souverain, honteux « Pas comme cela. »
- « Jaaaack… Ça fait partie de nous alors accepte-le. » murmura la jeune femme « Je ne t’en veux pas et ne t’en voudrai jamais. Maintenant, fais-moi l’amour, s’il te plait. »
Avec douceur, Jack prit possession du corps de son épouse et les amena au septième ciel.
- « Je t’aime mon amour. » souffla Samantha en se collant un peu plus contre lui.
- « Moi aussi. » murmura le souverain en la serrant tendrement dans ses bras. « Je… »
- « Papa, maman… plus dodo. » fit Eléanore de sa chambre « A faim ! »
- « Je vais chercher notre ventre sur pattes ! » rit Jack en se levant du lit.
Après un câlin matinal en famille et un petit déjeuner, Jack embrassa sa famille avant de se diriger vers la porte.
- « Je vais passer la journée dans la cour intérieure du château aujourd’hui. Eléanore n’y est allée qu’une seule fois alors ça lui fera du bien. » dit Samantha en finissant de nettoyer le visage de sa fille.
- « Très bien. » fit le souverain, soulagé de savoir que l’escalier y menant avait été refait récemment et donc n’était plus dangereux selon son administrateur.
Une fois Jack parti, Samantha tendit la main à Eléanore et c’est ainsi qu’elles quittèrent la pièce pour se diriger vers cette cour intérieure. Arrivée en haut de l’escalier, la jeune femme préféra prendre la petite fille dans ses bras alors que celle-ci ne savait pas encore trop descendre les marches.
Doucement, la jeune femme descendit les marches alors qu’elle faisait plus qu’attention. Jack lui avait dit que cet escalier venait d’être refait et vu son état, elle avait peur de savoir comment il était avant ces fameuses réparations.
Tout d’un coup, son pied glissa et elle se retrouva projetée tête en arrière sans pouvoir se retenir. Son réflexe fut de mettre sa fille bien devant elle et de la serrer dans ses bras afin de la protéger.
La tête de Samantha heurta violemment le sol et se fut inconsciente qu’elle glissa sans douceur tout en bas.
Eléanore releva doucement la tête et vit sa maman les yeux fermés alors qu’il y avait plein de sang autour d’elles.
- « AHHHHHHHHHHHHHH » hurla la petite fille alors qu’elle était coincée dans les bras de Samantha.
Un peu plus loin, se trouvait une partie de la garde rapprochée du souverain. En entendant le hurlement, la plupart reconnurent la voix de la petite héritière.
Sans se poser de questions, ils s’empressèrent de rejoindre le lieu d’où provenait le cri et se figèrent devant la scène s’offrant à leurs yeux.
- « Toi ! Cours chercher le médecin ! » apostropha le garde le plus ancien « Et toi, va immédiatement chercher le souverain. Dis-lui qu’il y a eu un accident. »
Avec précaution, l’homme s’approcha de la petite fille et la prit délicatement dans ses bras.
- « Chuttt… » fit le garde alors qu’il voulait calmer Eléanore « Tout va bien. Le médecin et votre père vont venir nous rejoindre. Cessez de pleurer, tout va bien… »
Faisant confiance à cet homme, la petite fille se calma petit à petit mais refusa de s’éloigner de sa mère. Samantha se trouvait toujours inconsciente sur le sol et aucun garde n’avait osé poser ses mains sur elle. La seule chose qu’ils pouvaient faire était de veiller sur elle en attendant l’arrivée de l’homme de sciences et du seigneur.
Lorsque Jack arriva sur les lieux, essoufflé d’avoir couru, il vit sa fille blottie dans les bras du garde et Samantha sur le sol avec du sang autour de la tête.
- « Mon dieu. Samantha…. » souffla le souverain en s’approchant à toute vitesse.
- « J’ai envoyé un garde chercher le médecin, seigneur. » annonça l’homme « Je n’ai pas quitté votre épouse des yeux et ne l’ai pas touchée non plus sauf pour prendre votre fille. »
- « C’est bien. Tu as fait ce qu’il fallait. » fit Jack, alors qu’il observait sa fille endormie dans les bras du garde. « Va la coucher dans son lit et reste près d’elle le temps que nous arrivions. »
- « Bien, seigneur. » fit le garde en s’éloignant doucement afin de ne pas réveiller la petite fille.
Le médecin arriva quelques minutes plus tard et se précipita auprès de Samantha. Après plusieurs minutes de silence où il faisait son diagnostic, l’homme de sciences sortit un long stéthoscope et le posa sur le ventre de la jeune femme afin de trouver les battements de cœur du bébé.
Au bout d’un temps infiniment long aux yeux du seigneur, le médecin eut un léger sourire envers le souverain.
- « Elle est vivante seigneur. A part sa blessure à la tête ainsi que de nombreuses ecchymoses, elle n’a rien de grave. » sourit doucement l’homme « Pour le bébé, je peux vous dire que j’entends son cœur battre, ce qui est déjà une bonne chose. Pour le reste, il n’y a pas de saignements. Maintenant, il faut attendre qu’elle se réveille. »
Jack souffla de soulagement et prit délicatement son épouse dans ses bras afin de la ramener dans leurs appartements.
Arrivé sur place, il la posa sur le lit puis resta auprès d’elle pour la veiller.
- « Garde, va sur les lieux de l’accident et trouve comment elle a pu tomber. » fit Jack au garde sortant de la nursery.
- « Bien maitre. » s’inclina l’homme avant de quitter la pièce.
- « Je t’en prie, ma puce. Ne nous abandonne pas. » murmura le souverain à l’oreille de son épouse.
Il veilla sur Samantha tout le restant de la journée alors que celle-ci n’ouvrit pas les yeux. Jack espérait que tout se passerait bien et qu’elle finirait par se réveiller. Il ne supporterait pas de vivre sans elle à ses côtés…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?