baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 72 : Problèmes

Chapitre 72 : Problèmes

Titiasyl, mardi 19 novembre 2013

La foire était terminée depuis quelques jours déjà, mais Jack avait toujours beaucoup de travail avec la gestion de son royaume.
En effet, la foire précédait la période des récoltes et le souverain avait fort à faire pour superviser toutes celles-ci. De plus, il enchainait les réunions et les entrevues avec ses administrateurs.
Samantha était maintenant enceinte de six mois et sa grossesse l’épuisait énormément. Ce fait inquiétait également beaucoup le seigneur. Il avait toujours eu l’habitude de voir son épouse constamment occupée à quelque chose. Mais là, depuis quelques temps, elle profitait des siestes de leur fille pour en faire de même.
Le couple avait déjà eu de nombreuses disputes, alors que Jack souhaitait engager une nourrice afin de soulager la jeune femme. Mais Samantha l’avait plus que mal pris alors qu’elle disait être parfaitement capable de s’occuper de sa fille toute seule.
Un matin, peu après le lever du soleil, les amoureux se trouvaient toujours au lit, blottis l’un contre l’autre.
- « Samantha, tu es sûre que tu ne veux pas que j’engage une nourrice pour t’aider ? » demanda le souverain, doucement.
- « Pour m’aider ou pour me prendre ma fille ? » s’énerva la jeune femme.
- « Ne t’énerve pas voyons. » grogna Jack « Tu sais bien que je ne te la prendrai pas. C’est seulement pour ton bien que je dis cela. »
- « Pour mon bien ? » fit Samantha, toujours énervée.
- « Oui, pour ton bien. » râla le souverain « Tu es épuisée. Tu dors tous les après-midi en même temps qu’Eléanore. Tu n’arrives plus à la suivre quand elle se met à courir. Tu te fatigues dès que tu marches trop longtemps et tu souffres du dos. »
- « Oh… Tu as remarqué tout cela ? » s’étonna la jeune femme.
- « Bien sûr, quelle question stupide. » fit Jack en roulant des yeux. « Ecoute, je suis vraiment inquiet pour toi et le bébé. Je ne voudrais pas qu’il vous arrive quoi que ce soit à l’un ou à l’autre, ma chérie. »
- « Dans ce cas, fais plutôt venir Alec au château. » concéda Samantha « Il pourra ainsi m’aider avec Eléanore et je pourrai discuter également. »
- « C’est d’accord pour Alec. » accepta le souverain soulagé « Par contre, je veux que tu te reposes et que tu le laisses t’aider un maximum. Sinon, j’engage une nourrice. C’est clair ? »
- « Parfaitement mon chéri. Ne t’inquiète pas, je ferai attention. » sourit la jeune femme en se blottissant contre son époux.
Plusieurs jours passèrent ainsi alors qu’Alec venait tous les matins aider Samantha en s’occupant d’Eléanore. La petite fille était très heureuse de revoir le jeune homme et par conséquent, elle était beaucoup plus calme.
Une semaine plus tard, Jack fut heureux de constater que Samantha était plus détendue et reposée qu’avant la venue d’Alec pour l’aider. Il fut ainsi soulagé et certain de son choix.
Alors que le souverain se rendait à son bureau, il croisa le jeune homme au détour d’un couloir et remarqua que celui-ci arborait un énorme hématome sur une de ses joues.
- « Alec, que t’est-il arrivé ? » demanda Jack alors qu’il se trouvait entouré de sa garde personnelle.
- « Rien du tout, seigneur. » répondit timidement le jeune homme en s’inclinant.
- « Mais bien sûr. Un hématome de cette taille est arrivé tout seul sur ta joue. » gronda le souverain. « Alors je répète : que t’est-il arrivé ? »
Alec était terrifié par le regard du seigneur de même que par les gardes. Il finit par remarquer son frère au côté de Jack et se décida à parler.
- « On m’a volé mes poissons ce matin avant ma venue au château. » avoua le jeune homme. « Comme j’ai refusé de les donner tout de suite, ils m’ont frappé pour obtenir ce qu’ils voulaient. »
- « C’est la première fois que ce genre de choses arrive ? » demanda le souverain
- « A moi oui, seigneur. » s’inclina Alec « Mais c’est déjà arrivé à d’autres villageois. »
- « Comment ça ? » s’inquiéta Jack.
- « L’insécurité est grandissante dans le village depuis les modifications que vous y avez apportées. » expliqua le jeune homme.
- « Des modifications ? » s’étonna le souverain.
- « Oui, seigneur. La nuit, les rues ne sont plus éclairées et il n’y a plus de rondes de surveillants comme c’était le cas il y a quelques mois. »
- « QUOI ? » hurla Jack, furieux d’entendre de telles choses.
- « Pitié seigneur. » supplia Alec en tombant à genoux « Je vous jure que je raconte la vérité. »
- « Vas rejoindre mon épouse. Je me charge de régler ces problèmes. » fit le souverain en s’éloignant pour rejoindre son bureau.
Alec ne se le fit pas dire deux fois et partit presque en courant vers les jardins où Samantha devait l’attendre avec Eléanore.
- « Alec ? On dirait que tu as vu un fantôme ? » s’étonna Samantha lorsqu’elle le vit arriver excessivement blanc dans les jardins.
- « Non non. J’ai juste croisé ton époux. » fit le jeune homme en se laissant tomber sur le banc près de la jeune femme « Il est impressionnant lorsqu’il est en colère. »
- « C’est vrai. » sourit la jeune femme « Mais il est juste quand même. Sa colère n’est jamais injustifiée. »
- « Il ne t’a jamais frappée ? » demanda Alec du bout des lèvres.
- « Jamais. » répondit Samantha « Il a toujours été doux et bon avec moi. »
- « Vraiment ? » s’étonna le jeune homme.
- « Vraiment. » confirma la jeune souveraine avant de changer de sujet. « Je te laisse avec Eléanore. J’ai besoin d’aller me reposer. Je ne me sens pas vraiment forme. »
- « Ne t’inquiète pas, je fais attention à elle. » sourit Alec.
Même si elle lui faisait pleinement confiance, Samantha demanda à un garde qu’elle connaissait bien de surveiller sa fille et de ne pas la quitter des yeux.
Soulagée, la jeune femme se dirigea vers ses appartements afin de s’y reposer, tellement elle se sentait fatiguée…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?