baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 74 : Alerte

Chapitre 74 : Alerte

Titiasyl, jeudi 21 novembre 2013

Samantha était désormais enceinte de sept mois. La fatigue se faisait grandement ressentir alors que celle-ci avait été accentuée par les évènements de la foire mais encore plus par la maladie de Jack.
Comme la jeune femme avait été obligée de se reposer, Alec avait passé beaucoup de temps au château afin de s’occuper d’Eléanore.
Au bout d’un certain temps, le médecin avait déclaré que Samantha pourrait reprendre sa vie normalement et passer son temps avec sa fille. Par conséquent, Eléanore était très demandeuse et voulait tout le temps être avec sa mère.
Les journées étaient très dures pour la jeune femme, alors que la petite fille était pleine de vie.
- « Eléanore, va doucement s’il te plait. Je n’arrive pas du tout à te suivre. » fit Samantha alors qu’elle essayait de rattraper la petite dans les jardins.
- « Allez maman, plus vite. » rit la petite princesse.
Finalement exténuée, Samantha se laissa tomber sur un banc et Eléanore vint rapidement s’asseoir près d’elle.
- « Je suis désolée ma puce mais je ne peux pas courir derrière toi comme cela. » souffla la jeune femme, exténuée.
- « J’en ai marre, tu peux plus rien faire avec moi. » grogna la petite fille avant de partir s’installer près d’un parterre de fleurs.
Samantha ne sut que répondre à cela alors qu’elle se contenta d’observer son enfant dans les jardins.
A la fin de la journée, la jeune femme fut ravie de coucher Eléanore, alors que Samantha n’en pouvait plus de la journée harassante que la petite fille lui avait fait subir.
Pendant le repas avec son époux, la souveraine raconta la journée alors que la fatigue était imprimée sur son visage.
- « Ma chérie, tu te sens bien ? » s’inquiéta le souverain en regardant attentivement sa femme.
- « Oui, je suis juste très fatiguée. Eléanore ne me laisse pas une seconde de répit et les journées sont donc très sportives. » répondit la jeune femme.
- « Demain, je ferai rappeler Alec pour qu’il puisse t’aider. Tu ne peux pas continuer à gérer Eléanore toute seule. » déclara Jack, sûr de lui.
- « Jack, Alec a un travail et ne peut pas s’absenter comme cela à notre bon vouloir. » souffla Samantha « Laisse-le tranquille, il nous a déjà bien aidé. Je vais me débrouiller avec Eléanore. De toute façon, elle va bien finir par se calmer. »
- « Mouais, si tu le dis » fit le souverain de mauvaise grâce « En attendant, allons-nous coucher. Tu as grandement besoin de dormir. »
Une fois le couple au lit, Samantha mit à peine quelques secondes pour s’endormir alors que Jack la suivit peu de temps plus tard.
Quelques heures plus tard, la jeune femme se réveilla dans un gémissement de douleur alors qu’elle ne comprit pas vraiment ce qu’il se passait.
Au bout d’un petit moment, Samantha se rendit compte qu’elle avait de nombreuses contractions et que celles-ci étaient de plus en plus douloureuses et rapprochées.
- « Non, non... C’est trop tôt, bébé… » murmura la jeune femme pour ne pas réveiller son époux. « S’il te plait, calme-toi. »
Cela sembla fonctionner quelques minutes, puis les contractions repartirent de plus belles et encore plus violentes. Affolée, Samantha se résigna à réveiller Jack pour l’avertir.
- « Jack… Réveille-toi s’il te plait. » fit doucement la jeune femme en secouant délicatement son époux.
- « Hum… Qu’est-ce qui s’passe ? » répondit le souverain à moitié endormi.
- « Jack, j’ai des contractions… » souffla Samantha sous la douleur.
- « Quoi ? » sursauta le seigneur totalement réveillé « Mais c’est beaucoup trop tôt. Tu n’es enceinte que de sept mois. »
Devant le visage tordu de douleur de son épouse, le souverain quitta rapidement le lit et alla dans le couloir afin de trouver un garde.
- « Va chercher le médecin et tout de suite. C’est urgent. » ordonna Jack avant de rentrer dans la chambre rejoindre son épouse.
Devant l’attitude du souverain, le garde comprit l’urgence et partit en courant exécuter l’ordre de son maitre. Ainsi, l’homme de sciences arriva quelques minutes à peine plus tard et entra rapidement dans les appartements royaux.
En un coup d’œil sur le couple, il comprit rapidement ce qu’il se passait. Sous les directives du médecin, Jack allongea Samantha sur le dos afin que celui-ci puisse l’ausculter.
- « Bien, le col est bien fermé. C’est parfait. » sourit l’homme de sciences.
- « Ce qui veut dire ? » demanda Jack, inquiet pour sa femme et leur bébé.
- « Ce qui veut dire très certainement que c’est un signal d’alerte. Votre épouse est au bord de l’épuisement et le bébé a décidé de sonner l’alarme. »
- « Il faut donc faire quoi ? » fit Jack en observant son épouse tendrement.
- « Elle a impérativement besoin de repos. Elle va devoir rester coucher pendant plusieurs jours afin de ne pas provoquer la naissance. » expliqua le médecin avant d’ajouter aux vues de la tête de la jeune femme « Je suis désolé, madame, mais c’est la seule solution pour que vous meniez votre grossesse à son terme.
- « Il en sera ainsi. Je vais prendre les dispositions nécessaires pour Eléanore. » fit Jack pour clôturer le sujet avant que Samantha ne puisse dire quoi que ce soit.
Sur un signe de tête du souverain, le médecin quitta la pièce et laissa ainsi le couple de nouveau seul.
- « Je vais engager une nourrice afin que tu puisses te reposer convenablement. Elle s’occupera d’Eléanore toute la journée. » annonça Jack décidé.
- « Non s’il te plait Jack. Ne m’enlève pas ma fille. Je ne le supporterai pas. » fit Samantha en se mettant à pleurer.
- « Heyyyy…. Je ne te l’enlève absolument pas ma chérie. » répondit le souverain en câlinant son épouse « Elle s’occupera simplement de notre fille la journée afin que tu puisses te reposer. Elle te la ramènera le soir et lui donnera son repas près de toi. Elle fera en sorte de te laisser passer un peu de temps avec Eléanore à condition que tu restes couchée. Puis elle ira la mettre au lit. »
- « Tu me le promets ? » sanglota la jeune femme, terrifiée à l’idée de perdre sa fille.
- « Je te le promets ma chérie. » sourit doucement Jack « Dès que tu iras mieux, la nourrice quittera le château. »
Soulagée, Samantha finit par se rendormir rapidement alors que le souverain la tenait bien serrée contre lui.
Quinze jours passèrent alors que la jeune femme les trouva très longs. Cependant, elle dut reconnaitre que la nourrice choisie par Jack était vraiment compétente et faisait en sorte que Samantha puisse passer un peu de temps avec sa fille. De plus, la nourrice était vraiment gentille et Eléanore ne s’était pas ennuyée une seule fois en sa compagnie.
L’état de Samantha s’étant bien amélioré, le médecin avait décidé que la jeune femme pouvait de nouveau se lever, mais devait néanmoins faire très attention et rester au calme.
- « Eléanore, maman et moi devons te parler. » fit Jack en prenant la petite fille sur ses genoux. « Tu es une grande fille maintenant et tu peux comprendre ce qu’il se passe. »
- « J’ai pas fait de bêtises. » se défendit rapidement Eléanore.
- « Non, tu as été sage. » Sourit le souverain en regardant la petite moue de sa fille « Mais maman est malade alors il va falloir que tu fasses doucement. Elle ne peut plus courir ou faire beaucoup de choses. Donc tu vas devoir être très gentille et faire doucement pour pas que le bébé ait mal. D’accord ? »
- « D’accord, je ferai doucement et je serai bien sage. » répondit la petite fille en posant sa petite main sur le ventre arrondi de Samantha « Comme ça, bébé a pas bobo. »
Les adultes sourirent devant les gestes d’Eléanore alors qu’ils finirent par passer un long moment ensemble…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?