baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 94 : Demande

Chapitre 94 : Demande

Titiasyl, mercredi 11 décembre 2013

Après une nuit calme malgré de fréquentes tétées pour Noah, le couple avait pu se reposer un minimum.
Samantha était toujours fatiguée mais Jack savait qu’elle allait mettre un certain temps pour se remettre des derniers évènements.
Une fois les enfants levés et le petit déjeuner pris, la famille au complet quitta les appartements pour se rendre dans la cour du château. Sur place, ils trouvèrent Owen alors qu’il venait de sceller son cheval afin de rentrer chez lui.
- « Owen, je te remercie pour ton aide. » fit Jack en prenant son ami dans ses bras.
- « Il était normal pour moi de t’aider. » sourit le seigneur « Je suis heureux que ta famille soit sauvée. »
- « Bon retour chez toi. » fit le souverain, heureux.
- « Bon retour, seigneur. » fit Samantha en s’inclinant pour saluer Owen.
- « Laissez tomber ces formules Samantha. Appelez-moi Owen et cessez de vous incliner devant moi. » demanda le seigneur gentiment.
- « Bien… Owen » répondit difficilement la jeune femme en souriant.
- « Eléanore, je te dis au revoir. On se verra bientôt, j’en suis sûr. » annonça Owen en se mettant à la hauteur de la fillette.
- « Avec Alix ? » demanda timidement la petite fille.
- « Avec Alix. Je lui ferai un bisou pour toi. Tu veux ? » sourit le seigneur.
- « Oh oui. » rit la princesse.
- « Très bien » répondit Owen en se relevant puis caressant délicatement la joue du bébé « Noah, grandit bien. »
Owen se mit finalement en selle et quitta le château après un dernier signe à ses amis.
- « Je suppose que tu dois aller travailler ? » demanda tristement Samantha, peu désireuse d’être seule avec les enfants.
- « Non. Après tout ce qu’il s’est passé ces derniers jours, je vais prendre quelques jours de repos. » fit tendrement Jack en passant un bras autour de la taille de la jeune femme « Et tu es encore fatiguée alors tu vas avoir besoin de moi. »
En effet, Samantha se trouvait encore épuisée par son accouchement et l’allaitement du bébé. De ce fait, le souverain savait qu’elle avait grandement besoin de repos.
- « Eléanore, on va laisser maman aller se reposer et on va aller jouer tous les deux. » sourit Jack en se penchant pour prendre sa fille dans ses bras.
- « NOOOOONNNNN !  » hurla la fillette terrifiée « VEUX PAS ! VEUX RESTER AVEC VOUS !!  »
- « Chuuuttt… Calme-toi ma puce. Tout va bien. » fit le souverain en berçant Eléanore « Tout va bien. »
Samantha calma Noah alors que celui-ci s’était mis à pleurer à l’entente des hurlements de sa sœur.
Une fois les deux enfants calmés, les deux adultes se regardèrent et comprirent rapidement la peur de la petite fille.
Aussi, Jack se décida à conduire sa famille dans la petite cour où ils s’installèrent sous un arbre. De cette façon, Eléanore pouvait jouer tranquillement tout en étant près de ses deux parents.
- « On peut manger ici maman ? » demanda timidement la petite fille alors qu’elle avait envie de déjeuner sur l’herbe.
- « Qu’en penses-tu Jack ? » fit Samantha en souriant.
- « C’est une très bonne idée. » fit le souverain en se levant « Je vais aller prévenir les cuisines. Et aussi aller chercher le couffin et ce qu’il te faut pour langer Noah. »
- « Papa…. » fit Eléanore en se mettant à pleurer alors qu’elle voyait son père partir.
- « Ma chérie, je reviens vite. » essaya de la rassurer Jack « Je vais aux cuisines pour leur dire de porter le déjeuner ici et chercher le couffin pour ton petit frère. D’accord ? »
- « Mais tu reviens après ? » pleurnicha la petite fille.
- « Promis, je serai là dans pas longtemps. » sourit le souverain en se relevant.
Voyant qu’Eléanore était un peu rassurée, Jack se dépêcha de quitter les lieux afin de faire ce qu’il avait dit à Samantha.
Comme prévu, il revint moins de quinze minutes plus tard alors que la fillette jouait tranquillement avec un papillon.
C’est en famille qu’ils déjeunèrent alors que Noah se trouvait allongé dans son couffin et bien à l’ombre.
Une fois le repas terminé, Eléanore s’allongea près de sa mère et s’endormit rapidement alors qu’elle était épuisée.
- « Je vais profiter de sa sieste pour m’absenter un moment. » annonça Jack en regardant son épouse.
- « Tu en as pour longtemps ? » s’inquiéta la jeune femme.
- « Non, une heure je pense. Pas plus en tout cas. » répondit le souverain « Je vais au village afin de voir le tailleur. Je vais lui passer commande de vêtements pour Noah étant donné que tu n’as pas grand-chose de mixte pour lui. »
- « D’accord. » sourit Samantha, rassurée et embrassant son époux.
Rapidement, Jack se leva et quitta la petite cour pour se diriger vers le village. Après avoir passé commande à son tailleur, le souverain revint environ une heure plus tard au château alors qu’il constata qu’Eléanore dormait toujours près de sa mère.
Après avoir passé l’après-midi en extérieur, la petite famille rejoignit ses appartements en début de soirée. Jack s’occupa d’Eléanore pendant que Samantha en faisait de même avec Noah.
Jack avait en effet décidé d’aider son épouse le soir afin qu’elle ne s’occupe pas toute seule des deux enfants.
Une fois les petits couchés, le couple dina tranquillement et se coucha quelques temps plus tard, éreintés et blottis nus l’un contre l’autre.
- « Jack ? » fit la jeune femme, l’air hésitant et tournant les yeux vers son époux.
- « Oui ? » fit doucement le souverain.
- « Je… Je ne veux pas avoir un autre bébé tout de suite après Noah. » souffla timidement Samantha « J’aimerai attendre au moins une année avant de retomber enceinte. Mais… »
- « Mais ? » fit Jack afin d’inciter son épouse à parler.
- « Mais je ne me vois pas m’abstenir de faire l’amour avec toi. » rougit la jeune femme.
Le souverain se laissa aller à rire alors que l’expression sur le visage de son épouse était vraiment charmante.
- « Tu sais, ma chérie… » fit Jack, l’air de rien « Je sais très bien comment faire pour ne pas concevoir d’enfants. Nous verrons à ce moment-là mais ne t’inquiète pas. »
- « Merci de me comprendre, Jack. » répondit Samantha soulagée et embrassant tendrement son mari.
- « Je te l’ai dit pourtant. Nous ferons les enfants à deux, ma chérie. » fit tendrement le souverain.
Plus que ravie, la jeune femme embrassa le souverain et se blottit un peu plus contre lui avant de s’endormir le sourire aux lèvres.
Jack la serra contre lui et la rejoignit rapidement dans les bras de Morphée…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?