baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 101 : Souvenirs

Chapitre 101 : Souvenirs

Titiasyl, mercredi 18 décembre 2013

Eléanore était fiancée depuis presque une semaine, mais cela ne l’empêchait pas de se poser quelques questions.
Un matin, alors qu’ils venaient de prendre le petit-déjeuner en famille, la jeune fille en profita pour questionner ses parents.
- « Papa ? » fit timidement Eléanore alors que les jeunes jouaient un peu plus loin.
- « Oui ? » fit Jack en terminant son toast.
- « Pourquoi n’as-tu émis d’objection à mes fiançailles avec Alix ? » demanda la jeune fille « Je sais que les mariages ne se font pas ainsi pourtant. »
- « Tout simplement parce que je ne veux pas de mariage arrangé pour toi. » répondit le souverain en prenant la main de son épouse.
- « Mais pourtant, c’est la coutume. » s’étonna Eléanore « Et puis, maman et toi avez bien fait un mariage arrangé. »
Jack laissa dériver son regard vers Samantha avant de se lever et de se placer derrière celle-ci, les mains sur ses épaules.
- « J’ai épousé ta mère parce que j’étais amoureux d’elle et je lui ai fait une demande en mariage. » fit le seigneur d’un air sérieux « Et elle a dit oui parce qu’elle le désirait. »
Eléanore regardait ses parents avec effarement alors qu’elle n’aurait jamais pensé qu’ils avaient pu faire un mariage d’amour. Certes, ils étaient amoureux l’un de l’autre, mais la jeune fille avait pensé que leur amour était né au fil du temps.
- « L’éducation que tu as reçue vient justement de notre passé à tous les deux. » continua Jack.
En effet, la jeune princesse avait reçu une solide éducation et se trouvait être aussi cultivée et intelligente que sa mère.
- « Je ne comprends pas. » fit Eléanore en regardant ses parents.
Le souverain baissa les yeux vers son épouse alors qu’il rencontra son regard. D’un léger signe de tête, Samantha indiqua à son époux qu’il devait dire la vérité à leur fille.
- « J’ai connu ta mère alors qu’elle n’avait que seize ans… » avoua Jack avant de poursuivre « Lorsque je l’ai achetée sur un marché aux esclaves. »
- « Sur un marché… aux esclaves ? » s’étrangla la jeune princesse, sidérée.
- « Tu as été conçue lorsque ta mère a été convoquée dans ma couche. » expliqua le seigneur « Tu es donc née hors-mariage. »
- « Convoquée ? » fit Eléanore, choquée « Une esclave ? »
- « Oui, une esclave. » fit doucement Jack « Nous avons tissé une relation pendant sa grossesse et après ta naissance. »
- « Maman, tu étais encore esclave à ma naissance ? » demanda doucement la jeune princesse.
- « Oui. Et je le suis restée encore longtemps après. » avoua la souveraine en regardant tendrement sa fille.
Eléanore ne sut que dire sous les révélations de ses parents.
- « Tout cela pour te dire, ma chérie… » continua le souverain « Que si j’avais respecté les us et coutumes, ta mère serait toujours une esclave alors que tu aurais été tuée à la naissance. »
La jeune fille regardait ses parents tour à tour, alors qu’elle ne savait plus quoi penser.
- « Eléanore » fit Jack en prenant place près de sa fille et prenant ses mains dans les siennes « Je veux que tu comprennes que j’ai connu l’amour avec ta mère. Je veux que tu vives un mariage heureux en étant l’égale de ton époux et surtout que tu sois aimée autant que tu aimes. C’est mon vœu le plus cher. »
Voyant la détresse de sa fille et son incompréhension, Samantha se décida à intervenir.
- « Jack, laisse-nous un moment seules, s’il te plait. » fit la souveraine en regardant son époux.
- « Très bien. » répondit le seigneur en déposant un baiser sur le front de sa fille, puis embrassant son épouse.
En effet, Jack avait parfaitement compris qu’une petite discussion entre la mère et la fille s’imposait. Eléanore était trop choquée pour comprendre leur histoire sans les explications de Samantha.
- « Chérie, je veux que tu comprennes » commença la jeune femme en s’installant près de sa fille « Je ne regrette absolument rien de ma vie. »
- « Mais maman. Tu as été esclave. Papa t’a traitée comme telle et… » objecta la princesse, alors qu’elle était un peu triste.
- « Oui, j’ai été l’esclave de ton père. Et tu as été conçue à ce moment-là. » accorda Samantha « Mais il a toujours été doux avec moi. Et j’aime profondément ton père. »
- « Malgré ce qu’il t’a fait pour que je sois là ? » fit la jeune fille, dégoutée.
- « Oui, malgré cela. » sourit la souveraine avant de continuer « Et si ton père désire un mariage d’amour pour toi, c’est justement de par notre histoire. »
- « Papa ne m’aime pas comme il aime ses autres enfants alors ? » demanda tristement Eléanore en baissant la tête « Je ne suis pas un garçon. Et comme tout seigneur, il devait attendre un fils et c’est moi qui suis arrivée. »
- « Ma chérie. » fit la souveraine en prenant le visage de sa fille dans ses mains et l’obligeant à la regarder « Tu n’as pas été conçue dans l’amour et oui, il attendait un fils. Mais ton père t’a aimée dès qu’il t’a prise dans ses bras à ta naissance. Tu es sa princesse, son bébé. Il t’aime tout autant que tes frères et sœurs, n’en doute jamais. »
- « Vraiment ? » demanda Eléanore, les larmes aux yeux.
- « Vraiment ma chérie. » sourit Samantha en séchant les larmes de sa fille « Et c’est pour cela qu’il ne veut pas que tu connaisses l’enfer d’être violentée, maltraitée et juste là pour mettre au monde des garçons. »
- « Merci maman. » sourit la jeune fille, rassurée.
La souveraine ne répondit pas et se contenta de serrer sa fille dans ses bras.
Jack arriva quelques minutes plus tard, alors qu’Eléanore se jeta contre lui en pleurant.
- « Je t’aime très fort, mon papa. » fit la jeune princesse.
- « Je t’aime tout autant ma chérie. » sourit le souverain en la serrant dans ses bras.
Le couple était soulagé d’avoir enfin dit à leur fille la façon dont elle avait été conçue. Ils avaient toujours eu peur qu’elle ne l’apprenne par des bruits de couloir.
Maintenant, ils allaient pouvoir se concentrer sur le futur mariage avec sérénité…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?