baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Une autre époque > Chapitre 39 : L’annonce

Chapitre 39 : L’annonce

Titiasyl, jeudi 11 avril 2013

Un mois et demi était passé depuis le mariage. La vie au palais n’avait pas beaucoup changé depuis ce jour. Le soleil venait de se lever alors que le couple royal se trouvait toujours au lit. Alors que Jack venait de se réveiller, il s’approcha doucement de son épouse dans le but de l’embrasser.

- « Ahhhh, non. Ne me touche pas. » râla Samantha en se levant rapidement, de mauvaise humeur.

Jack soupira alors que c’est la même chose depuis plusieurs matins. Il avait rapidement compris qu’il ne fallait pas lui répondre dans ce cas la sinon la colère de la jeune femme s’amplifiait. Une nouvelle fois, il vit Samantha partir en courant afin de rendre le contenu de son estomac.

- Samantha, tout va bien ? » s’inquiéta le souverain alors qu’il l’avait suivie.

- « D’après…. Toi… » répondit-elle méchamment.

- « Tu veux que je t’aide ? » demanda Jack alors qu’il posait une main sur l’épaule de la jeune femme.

- « Je t’ai dit de ne pas me toucher ! » cria Samantha en le giflant fortement.

En colère, elle quitta la pièce alors que Jack restait figé au milieu de la pièce et la main sur sa joue douloureuse. Tristement, il quitta la chambre et rejoignit la salle du conseil.

- « Bonjour altesse. » s’inclina Kassir en voyant le souverain prendre place sur son trône.

- « Bonjour Kassir. » répondit Jack, l’air absent.

- « Tout va bien altesse ? » s’inquiéta le conseiller avant d’oser ajouter « Vous semblez triste. »

- « Je crois que mon mariage est terminé, Kassir » souffla le sultan.

- « Altesse ? » demanda le conseiller en prenant place près du souverain. « Pourquoi dites-vous cela ? »

- « Samantha passe son temps à me râler dessus depuis quelques temps. Depuis deux semaines, elle refuse que je la touche. Et si j’ai le malheur de le faire, j’ai droit à une gifle comme ce matin. » soupira Jack « Elle est toujours fatiguée des que nous sommes ensemble et s’endort même lorsque je lui parle. »

- « Altesse, cela ne veut pas dire que votre mariage est terminé voyons. » dit Kassir, l’air étonné.

- « Si elle ne veut plus de moi, qu’elle me le dise au moins. Ça me fera mal mais je comprendrais ses réactions au moins. » avoua Jack, plus triste que jamais.

- « Je vais aller lui parler, altesse. » annonça le conseiller. « Occupez-vous de votre royaume et je reviens vous voir des que j’en sais plus. »

Sans laisser le temps au souverain de répondre, Kassir quitta la salle du conseil et partit à la recherche de la souveraine. Il finit par la découvrir assise près d’une fontaine dans un des jardins.

- « Bonjour Samantha. » fit le conseiller en s’inclinant devant la jeune femme.

- « Bonjour Kassir. » répondit-elle alors qu’elle essuyait une larme sur sa joue.

- « Que se passe-t-il pour que vous pleuriez ainsi ? » demanda le conseiller.

- « Je suis horrible avec Jack. Je l’ai giflé ce matin alors que je ne sais même pas pourquoi… » répondit la jeune femme en pleurant un peu plus. « Je ne fais que le repousser depuis deux semaines des qu’il veut me toucher. Quand nous sommes ensemble, je n’arrive pas tenir éveillée tellement je suis fatiguée. Je suis malade tous les jours et tout le temps énervée. Mais qu’est-ce qu’il m’arrive Kassir ? Je ne me reconnais plus. »

Alors que Samantha plongeait son visage dans ses mains, le conseiller secoua la tête en souriant doucement alors qu’il avait une petite idée de ce qu’il se passait.

- « Suivez-moi Samantha. Je pense pouvoir voir aider. » fit Kassir en intimant à la jeune femme de le suivre.

Rapidement, il la conduisit dans les cuisines auprès d’une vieille femme travaillant au palais depuis de très nombreuses années.

- « Moira, suis-nous ! « ordonna gentiment le conseiller. « J’ai besoin de tes connaissances. »

- « Bien conseiller. » s’inclina la vieille dame en se levant difficilement.

D’un pas lent, elles les suivit dans les couloirs du palais alors que Kassir les menait en salle de soin.

- « Altesse, je vous laisse avec Moira. Dites-lui sans peur tout ce que vous m’avez décrit près de la fontaine. Elle saura quoi vous dire. » sourit le conseiller pour rassurer Samantha. « Moira, je pense que ton savoir va te servir te nouveau. Je vous attends dans le couloir. »

L’homme laissa les deux femmes dans la pièce alors qu’il allait attendre à l’extérieur afin de leur laisser de l’intimité.

- « Altesse, souhaitez-vous me dire ce dont vous souffrez ? » demanda la vieille dame en souriant à la jeune femme.

- « Vous allez pouvoir m’aider ? » s’inquiéta Samantha.

- « Je le pense oui. » répondit Moira en prenant place sur une chaise se trouvant près d’elle. « Je vous écoute. Tout ce que vous me direz restera dans cette pièce. »

- « Je suis très fatiguée et j’ai la nausée. Je suis malade tous les matins depuis près de deux semaines. Je ne supporte plus que mon époux me touche. Je suis tout le temps énervée. » dit la souveraine, tristement.

- « Avez-vous les seins sensibles et douloureux ? » demanda Moira.
- « Oui, très. » répondit la jeune femme timidement.
- « Des douleurs dans le bas du ventre ? »
- « Ça a tendance à tirer un peu par moment. » rougit Samantha.
- « M’autorisez-vous à examiner d’un peu plus près, altesse ? » demanda Moira, gentiment.
- « Que voulez-vous me faire ? » s’inquiéta la jeune femme.
- « Je vais vous demander de vous allonger sur cette table, de plier les jambes et de les écarter s’il vous plait. Je pense savoir ce que vous avez, altesse. »
- « Vous êtes sûre de vous ? » demanda Samantha, inquiète alors qu’elle avait confiance en Kassir qui l’avait menée à cette femme.
- « Tout à fait, altesse. » sourit la vieille dame.
Bien qu’inquiète, Samantha s’allongea sur la table et fit ce que Moira lui avait demandé.
- « Essayez de vous détendre. » dit Moira alors qu’elle posait une main sur le ventre de la jeune femme alors que de son autre main, elle mit deux doigts dans le vagin de Samantha.
- « Ça fait mal. » se plaignit la souveraine tout en essayant de ne pas bouger.
- « Pardonnez-moi altesse, je fais vite. » répondit Moira avant de finir par retirer ses doigts.
- « Alors ? Vous savez ce que j’ai ? » s’inquiéta Samantha.
- « Vous attendez un enfant altesse. Depuis un mois. » sourit la vieille dame en se lavant la main.
- « Un bébé ? » s’étonna la jeune femme en posant ses deux mains sur son ventre. « Vous en êtes certaine ? »
- « Tout à fait. Tout ce que vous m’avez décrit concorde avec le touché que je viens de faire. » acquiesça Moira. « Dans huit mois, le royaume aura un nouvel héritier. »
- « Merci Moira. Merci beaucoup. » sourit Samantha en la serrant dans ses bras.
Rapidement, elle sortit de la pièce et sauta dans les bras de Kassir, heureuse de ce que venait de lui apprendre la vieille dame.
- « Merci Kassir pour m’avoir menée à Moira. » sourit Samantha. « Pouvez-vous aller chercher Jack et lui demander de me rejoindre dans notre chambre ? »
- « Je raccompagne Moira aux cuisines et j’y vais de ce pas. » répondit Kassir en s’éloignant avec Moira.
Le sourire aux lèvres, la souveraine se dirigea rapidement vers sa chambre alors qu’elle était impatiente d’annoncer la nouvelle à son époux. Peu de temps plus tard, ce fut un souverain triste et résigné qui arriva dans la pièce.
- « Tu voulais me voir ? » demanda Jack, dépité.
- « Oui. Viens près de moi. J’ai une chose importante à te dire. » répondit-elle doucement.
Jack souffla discrètement puis rejoignit Samantha sur le lit. La boule à l’estomac, il attendit patiemment qu’elle prenne la parole.
- « Je suis désolée pour tout ce que je t’ai fait subir ces derniers jours. Je ne voulais pas te faire de mal. » commença Samantha avant de continuer « Mais je sais maintenant pourquoi je suis dans cet état. »
- « Pourquoi ? » demanda Jack, de plus en plus inquiet.
Apres avoir ouvert plusieurs fois la bouche sans parvenir à dire un seul mot, Samantha prit doucement la main de son époux et la posa délicatement sur son ventre, espérant ainsi qu’il comprenne de lui-même.
- « Tu …. Tu … » bégaya le souverain avant d’ajouter en souriant « C’est vrai ? »
- « Oui, j’attends un bébé Jack. » sourit doucement la jeune femme. « Tu es heureux ? »
- « C’est merveilleux, ma chérie. Je suis trop content. » s’exclama Jack en serrant sa femme dans ses bras avant de l’embrasser tendrement.
- « Je t’aime Jack. » murmura Samantha à l’oreille de son homme.
- « Moi aussi, ma chérie, moi aussi. » sourit Jack soulagé. « Tu viens de faire de moi le plus heureux des époux. »

Le couple royal était des plus heureux. Dans quelques mois, ils accueilleraient leur premier enfant. Pour la première fois dans l’histoire du royaume, que ce soit une fille ou un garçon, il était ardemment attendu.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?