baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Chacha76 > Les histoires > OS > Os divers > Un moment douloureux

Un moment douloureux

chacha76, lundi 25 décembre 2017

Auteur : Chacha76.
Béta : Sabrina57.
Série : Stargate SG-1
Genre / Pairing : Romance Jack & Sam, violence +
Personnages : Jack, Sam, Pete et un personnage que j’ai moi-même inventé…
Résumé : A la suite d’une nuit avec son supérieur hiérarchique, Sam découvre une nouvelle qui va bouleverser sa vie, ce qui ne va pas plaire à Pete…..
Saison : 8 (Jack est général, Sam est colonel, Janet et Jacob sont décédés, Kerry a rompu avec Jack, Sam et Pete sont ensembles, pas taper surtout lol, ils sont ensembles mais pas pour longtemps.)
Disclamer : Les personnages de la série appartiennent aux créateurs et à la MGM. 
Note de l’auteur : Une idée que j’ai eu quand je passais les épreuves du brevet blanc, j’espère que vous allez aimer le contenu de cet écrit. Les commentaires ne sont pas obligatoires, ça peut faire plaisir d’en avoir.

Bonne lecture à tous et à toutes …..

************************************

Sam et Pete étaient ensembles depuis quelques mois, Pete lui avait fait sa demande en mariage. Sam avait accepté dans l’espoir de voir Jack se réveiller et qu’il lui avoue enfin ses sentiments qu’il avait enfoui pendant toutes ces années. A la suite d’une mission difficile, ils avaient passé une nuit ensemble. Sam avait bien cru que cette fois, elle ne reverrait jamais Jack. Tout ça à cause d’un stupide Goa’uld et ses tortures monstrueuses qu’ils infligeaient aux prisonniers pour avoir les coordonnées de la base afin de conquérir la Terre. Suite à cette nuit, Sam avait découvert qu’elle portait l’enfant de l’homme qu’elle aime, elle décida t’en parler à Pete. Elle avait l’intention de rompre ses fiançailles avec le policier car elle avait l’impression de ne pas être heureuse. Sam et Pete se trouvaient dans la maison de la jeune femme, Pete lui avait imposé qu’il reste dormir chez elle.
- < Pete, est – ce que tu aurais quelques minutes à m’accorder ? J’ai quelque chose d’important à te dire.> Questionna Sam qui avait sa voix qui tremblait car elle était effrayée à l’idée de subir des représailles.
Elle avait peur car quand Pete avait passé une mauvaise journée souvent Sam en faisait les frais. Pete la frappait pour se défouler. Sam tournait deux fois sa langue quand elle parlait car elle n’était plus toute seule, elle avait un petit être qui grandissait dans son ventre.
- < Je t’écoute Samantha, si c’est une chose très important pour toi.> Répondit calmement le policier.
- < Euh… > Commença la jeune femme.
- < Pas très éloquent tout ça > Répliqua Pete.
- < Jesuisenceinte, voilà je l’ai dit.> Souffla la jeune scientifique qui avait peur malgré elle.
- < Est-ce que tu pourrais articuler s’il te plaît, je n’ai rien compris de ce que tu as dit.> Expliqua le jeune homme.
- < Bon sang, ce n’est pas vrai il est sourd ma parole ! > Souffla tout bas la jeune femme pour pas qu’il entende ce qu’elle avait dit. < Je suis enceinte> Dit la scientifique qui avait haussé la voix pour qu’il entende.
- < Je ne veux pas d’enfants, c’est hors de question, j’ai horreur des enfants, ça crie, ça fait des bêtises et ça bave. Tu vas avorter, c’est moi-même qui vais t’y emmener pour qu’on t’enlève ce rejeton. > Hurla Pete qui avait empoigné les deux bras de Sam.
Sam s’échappa des bras de Pete, elle prit la direction de leur chambre pour récupérer un sac de sport dans lequel elle mit des affaires de rechange. Elle avait l’intention de retrouver Jack, elle voulait vivre avec lui malgré la loi de non fraternisation. La nuit où ils avaient conçu le bébé a été la plus merveilleuse et la plus magique qu’elle avait vécu jusque -là.
- < Je ne pourrais jamais me marier avec un homme violent et que je n’aime pas. > Annonça Sam qui regardait le policier dans les yeux.

Pete écoutait attentivement ce que disait la jeune scientifique. On pouvait voir sur son visage qu’il n’était pas content. Il continua d’écouter mais ses poings se fermèrent sous la colère qu’il ressentait. Puis, sans que Sam ne comprenne ce qui se passait, il lança son poing. Les coups plurent sur Sam, elle était incapable de riposter car le policier bloquait ses deux bras.
- < Jack, reviens, sauve notre bébé et moi. > Chuchota la scientifique.
Pete frappait essentiellement le ventre de la jeune femme, il espérait qu’elle perde le bébé. Il donnait des coups de pieds là où était normalement le bébé. Au bout d’un certain temps, Pete s’arrêta, il estima qu’elle avait assez souffert et la laissa pour morte et il souhaitait sincèrement qu’elle perde ce mioche. Quelques minutes plus tard, elle perdit connaissance. La jeune scientifique se réveilla quelques heures plus tard en ayant mal dans le bas ventre.

Tout de suite Sam pensait qu’elle perdait son bébé qu’elle aimait tant.

- < Non, ce n’est pas vrai, cet abruti m’a frappé tellement fort que je suis en train de perdre mon bébé > Sanglota Sam en posant sa main sur son ventre qui était très douloureux.
La jeune femme rampa pour attraper son téléphone portable, elle composa un numéro de téléphone qu’elle connaissait par cœur. Ce numéro c’était celui de Jack, son supérieur mais aussi le père du bébé. Il devait venir car il avait le droit de savoir pour le bébé, mais à cause de Pete, ils ne pourraient jamais avec cette chance d’avoir ce bébé ensemble. Pete avait brisé cette chance qu’ils avaient eue. Sam était persuadée qu’elle faisait une fausse couche. Sam sentait du sang couler entre ses jambes ce qui signifié qu’elle perdait son bébé. Elle pleurait silencieusement avec sa main qui était sur ventre car le petit être qui grandissait dans son ventre jusqu’à maintenant. A présent, il s’en allait de son ventre. Jack arriva devant la maison de son colonel vingt minutes plus tard, il vit que la porte d’entrée était entrouverte, alors il décida d’entrer car il n’entendait pas la voix de la jeune femme. Jack se trouvait dans le salon de la jeune femme quand il s’aperçut que la jeune scientifique était allongeait sur le sol. Il voyait une mare de sang qui commençait à se former entre les jambes de la militaire. Jack ne dit rien car il voulait attendre que Sam lui donne des explications de ce qui est arrivé et pourquoi elle a des hématomes partout et sur la flaque de sang. Jack était intrigué par cette marre de sang, il était inquiet pour son second. Sam avait repris connaissance quelques minutes avant que Jack soit dans la maison de la jeune femme.
- < Samantha, qui t’a donné des coups ? > Interrogea le militaire très inquiet pour son colonel.
- < C’est Pete qui m’a fait ça, il n’a pas apprécié une chose que je lui ai annoncé > Répliqua la militaire.
- < C’est quoi la chose que tu lui as annoncé pour qu’il rentre dans cette colère noire ? > Demanda son supérieur.
- < Je lui ai annoncé que j’étais enceinte de quelqu’un d’autre et ce quelqu’un c’est toi, Jack. Mais à cause des coups que m’a infligés cet abruti, je suis en train de faire une fausse couche, le sang que tu vois c’est le bébé qui s’en va. > Sanglota la jeune femme.
Le sang de Jack ne fit qu’un tour dans tout son corps alors il réalisait vraiment que Sam perdait leur bébé. Il avança sa main vers le ventre de la jeune femme, il pleurait car jamais il pourrait prendre dans ses bras ce bébé qui ne pourrait jamais connaître à cause d’un abruti. Le militaire prit son téléphone portable qui se trouvait dans la veste de son blouson puis, il composa les coordonnées d’une ambulance pour qu’il prenne en charge la jeune femme blessée. En attendant l’ambulance, le militaire tenta de rassurer Sam qui était toujours sur le sol. L’ambulance arriva six minutes plus tard, le brigadier – général suivit l’ambulancier qui avait la civière dans les mains.
- < Je viens avec vous, messieurs, je veux être présent pour ma compagne > Dit Jack.
- < Bien, monsieur, montez à bord > Répondit le jeune ambulancier qui fermait les portes de l’ambulance derrière Jack.
Dix minutes plus tard, ils arrivèrent aux urgences, Sam avait été transférée dans le servie gynécologie pour pratiquer une échographie. Sam était installée sur une table d’auscultation, le tee-shirt était montée jusqu’à la poitrine. Jack était juste à côté de la jeune femme, il avait encore les larmes aux yeux, il ne pourrait jamais connaître le bonheur d’être une seconde fois père car à cause d’un policier de malheur. Il avait brisé tous ses espoirs quand Sam lui avait annoncé que le fœtus s’en allait. Après la mort de Charlie, Jack s’était promis de ne jamais avoir à nouveau des d’enfants, il avait encore la mort de son fils sur la conscience. Il ne voulait en aucun cas revivre ces moments douloureux mais avec Sam c’était complètement différent.
Il se sentait prêt à recommencer les couches, les biberons, le manque de sommeil la nuit pour nourrir et changer bébé. Il était prêt à tout recommencer avec elle, il sentait que c’était la bonne, la femme de sa vie. Il regarda Sam dans les yeux, ce qui avait pensé se confirma dans les yeux de la jeune scientifique. Cette dernière, elle, maudissait le policier car elle attendait un enfant de l’homme qu’elle aime depuis plus de huit ans maintenant. Elle avait été enfin heureuse quand elle avait découvert cette merveilleuse nouvelle, le policier avait gâché tout ce bonheur qu’elle avait ressenti.
Maintenant, ce bonheur n’était plus, elle disait que ça allait être très dur de surmonter cette tuile. Surmonter cette épreuve n’allait pas être simple, la perte d’un enfant est toujours très douloureux même si il n’est pas attendu. En général, la perte d’un enfant ne resserre pas les liens entre eux mais se déchire et se dispute. Jack et Sam attendaient le médecin pour savoir si ils devaient surmonter cette épreuve ensemble et unie. Ils parlèrent du médecin, la porte s’ouvrit et le médecin entra.

Le Docteur Moore s’avança vers le couple et se positionna à gauche de Sam et Jack était à droite de la table d’auscultation.
- < Alors, bonjour, je suis le docteur Moore, je suis le médecin en charge de votre dossier, je vais m’occuper de vous > Se présenta le médecin qui tendait sa main au militaire.
- < Bonjour, je suis Monsieur Jack O’Neill et voici Samantha Carter, ma compagne. > Répliqua Jack qui répondait à la poigne du médecin.
- < Bonjour, docteur Moore. > Ajouta la militaire.
- < Bien, je vais faire une échographie pour voir si tout va bien. Si j’ai bien compris vous êtes là à la suite de coups que vous avez subi. > Demanda le Docteur Moore.
- < Oui, je suis là à cause de ça, je crois que j’ai fait une fausse couche. > Annonça Sam.
- < D’accord, je vais voir tout ça Madame Carter.> Dit le jeune homme.
- < Jack, est ce que je peux prendre ta main s’il te plaît ? > Souffla Carter.
- < Bien sûr, mon ange, je te la donne ! > Chuchota le militaire en prenant la main de Sam.
- < Voyons voir où est ce bébé ?> Questionna le jeune médecin qui parlait à lui-même.
Sam ne regardait pas l’écran, de peur de voir que le bébé n’était plus là. Jack lui regardait dans l’espoir de voir son bébé et d’écouter les battements de cœur du fœtus s’il y a.
Le médecin regardait attentivement l’écran de l’échographie. Il bougea lentement la sonde vers le bas ventre de la jeune femme. Le jeune docteur était surpris de ce qu’il vit. Il n’en croyait pas ses yeux, c’était impossible avec le sang qu’elle avait perdu.
- < Oh mon dieu ! C’est un miracle qu’il soit encore là ce bébé ! > S’exclama le docteur Moore, son visage exprimait de la surprise.
- < Oh mon dieu ! Il est encore là, il est encore là Jack ! > S’exclama Sam qui avait les yeux embuer de larmes.
- < Oui, il est encore là mon ange, c’est un battant comme nous ! > Chuchota Jack qui avait la jeune femme dans ses bras.
- < Bon, votre bébé va bien pour l’instant, mais je vous dis franchement parce que vous me touchez tous les deux. Il a souffert de ce que vous avez vécu Madame Carter. C’était bien un début de fausse couche que vous nous avez fait là. > Dit le jeune médecin.
- < C’est vrai, il va bien ! Oh mon dieu, Jack, nous avons enfin la chance d’être une famille.> Réplica la militaire.
- < Oui, nous avons enfin cette chance d’être enfin tous les trois. > Ajouta le militaire.
Le médecin ne disait rien, il observait, il n’avait jamais vu deux personnes qui s’aimaient si fort et si unie alors que tout était contre eux. Le médecin de garde était persuadé que les futurs parents surmonteraient cela ensemble et qu’ils vivraient heureux avec leur bébé en route.
- < Bien, Madame Carter je vous préconise un maximum de repos, ne pas porter de charge trop lourde sinon vous risquez une fausse couche et celle-là sera fatale. > Expliqua doucement le médecin en regardant droit dans les yeux de sa patiente.
- < Bien, docteur, je ferai tout ce que vous avez dit. > Dit la jeune femme.
- < Je vais vous laisser, deux infirmières vont vous amener dans votre chambre, Madame Carter, je vous garde en observation deux jours après vous pourrez rentrer chez vous. > Réplica le jeune homme.
- < Docteur, c’est possible que je dorme avec ma compagne dans sa chambre ? >Questionna Jack.
- < Oui, vous pouvez, je vais demander à une infirmière de vous mettre un lit d’accompagnant. > Dit le médecin.
Le docteur Moore se désinfecta les mains et sortit de la chambre pour laisser le couple se reposer.
- < Sam, je sais que c’est peut-être trop tôt pour te demander une chose importante. Sam, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas vivre sans toi. Je veux vivre à tes côtés, me réveiller avec toi dans mes bras, vivre avec toi, une petite princesse qui te ressemblera trait pour trait mais pas trop hein, pas trop d’intelligence. Elle me fera tourner la tête plus d’une fois et me faire courir partout. > énonça le brigadier-général.
- < Jack, je crois que j’ai compris ce que tu voulais me demander, mais je crois que je veux l’entendre de ta bouche. > Demanda Sam.
- < Samantha Carter voudrais-tu devenir ma femme jusqu’à la fin des temps ? > Questionna le militaire qui avait un genou par terre pour faire sa demande en mariage.
- < Oh mon dieu ! C’est un rêve qui se réalise enfin au bout de huit ans, je vais enfin devenir ta femme. > Expliqua la jeune scientifique < C’est oui, mille fois oui ! > .
- < Sam, tu fais de moi l’homme le plus heureux du monde ou je dois dire de la galaxie > Répliqua Jack < J’en connais des galaxies moi. >
- < Oh Jack ! Arrête un peu. > Gloussa la jeune femme qui avait sa main sur sa bouche pour ne pas Jack voit qu’elle gloussait. < Je t’aime Jack ! >.
- < Je t’aime aussi, mon ange ! > Chuchota le jeune homme dans l’oreille de sa future femme.
Sam fit une place à Jack, elle voulait aller dans ses bras si chaud et si rassurant. Elle en avait besoin pour se remettre des émotions qu’elle avait eues pendant cette affreuse journée. Jack se mit à côté de Sam, tout naturellement Sam se blottit dans ses bras rassurant, elle s’endormit dans les bras de Morphée, Jack glissa sa main sur son ventre, heureux d’avoir ce bébé qui avait miraculeusement survécu aux pieds du policier. Sam glissa aussi sa main par- dessus celle de Jack, elle était aussi heureuse que le petit bébé soit encore là. Quelques minutes plus tard, le militaire s’endormit lui aussi dans les bras de Morphée.
Pete fut arrêté quelques jours plus tard, il avait été conduit dans une cellule du SGC, Jack avait été faire un petit tour dans sa cellule. Pete était ressortit avec de multiples hématomes, les militaires qui étaient à l’extérieur avaient fermé les yeux sur ce qui s’est passé ce jour- là, ils jugeaient qu’il l’avait bien mérité de ce qu’il a fait subir à Sam.
FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?