baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 2 : Fiançailles

Chapitre 2 : Fiançailles

Titiasyl, mercredi 9 juillet 2014

Arrivés à la demeure des O’Neill, Samantha se rendit compte que Richard était un homme très riche en plus d’être froid.
Une fois à l’intérieur de la maison, l’homme la conduisit dans le salon où se trouvaient son épouse ainsi que son fils ainé.
- « Eléanor, Darragh, voici Samantha Carter. » fit durement Richard « Elle va vivre avec nous désormais. »
Darragh regarda la jeune fille avec délectation alors que celle-ci se trouvait toujours dans les sous-vêtements de la maison close.
Eléanor prit un air de dégout sur son visage en observant la jeune fille ainsi vêtue. Elle se demandait comment son mari avait pu ramener chez eux une fille de joie.
- « D’où vient-elle ? » demanda gentiment Eléanor à son époux.
- « Je l’ai sortie de la maison close de ce Shanahan. Comme il ne payait plus le loyer depuis deux mois, je l’ai prise avec moi comme paiement. » répondit l’homme en regardant tendrement sa femme.
- « A la maison close ? » s’étonna Darragh « Je n’ai pas souvenir de l’y avoir vu pourtant. »
Stupéfait par les paroles de son fils, Richard tourna rapidement la tête vers celui-ci.
- « Ah, parce que tu vas à la maison close toi ? » questionna le patriarche intrigué.
- « Non, bien sûr que non. » répondit rapidement le fils ainé « Que ferais-je dans un tel endroit de débauche. »
Richard observa son fils avec attention alors qu’il sentait bien que celui-ci ne lui disait pas la vérité.
Les O’neill parlaient comme si Samantha ne se trouvait pas dans la pièce. La jeune fille se contentait de rester debout près du patriarche sans bouger alors qu’elle osait à peine respirer. De plus, la façon de la regarder qu’avait le fils ainé la terrifiait.
- « Samantha, voici mon épouse Eléanor. Nous sommes mariés depuis quarante-cinq ans. Nous avons trois enfants. » expliqua Richard « Voici notre fils ainé Darragh. Ensuite vient Jack qui vit dans une ville voisine puis Clara qui vit avec son époux dans cette ville. »
La jeune fille écoutait avec attention ce que lui disait le patriarche. Cela lui permettait de savoir un peu mieux dans quelle maison elle se trouvait.
- « Dans cette maison, tu n’auras accès qu’à la chambre que l’on va te donner, au salon ainsi qu’à la salle à manger où se prennent les repas. » continua le patriarche. « Tu n’auras pas le droit de donner ton opinion ni de parler à table. Ai-je oublié quelque chose Eléanor ? »
- « Je ne pense pas, Richard. De toute façon, nous pourrons toujours lui signifier ce qu’elle a droit ou pas de faire plus tard. » sourit la matriarche en répondant à son époux.
Richard acquiesça d’une signe de la tête alors qu’il eut une idée en regardant son ainé.
- « D’ailleurs, pour en revenir à Darragh, il a quarante ans et travaille dans le commerce. Malgré le fait qu’il soit un très bon parti, il n’a ni femme ni enfant. Ce qui est dérangeant de nos jours. » déclara Richard en regardant la jeune fille « Du coup, puisque tu es là et que tu n’as plus de famille, tu vas devenir sa fiancée. Vous vous marierez lorsque tu auras terminé ton trousseau. »
Ravi, Darragh quitta le fauteuil sur lequel il était assis et s’approcha de sa désormais fiancée en la dévorant du regard.
- « Merci père. » sourit le fils ainé « Je suis plus que ravi d’avoir une si belle jeune fille pour fiancée et ensuite pour épouse. »
- « Mais c’est bien normal mon fils. » sourit Richard « J’ai recueilli cette jeune fille mais nous ne pouvons pas la garder ainsi sans rien faire. »
Les mots du patriarche réveillèrent soudainement Samantha qui se mit à hurler.
- « Jamais je n’épouserai un inconnu et ayant presque trois fois mon âge en plus. » commença à se rebeller la jeune fille.
Furieux de la voir ainsi, Richard leva sa main et l’abattit sur la joue de Samantha.
- « Tu feras ce que l’on te dit ! » hurla le patriarche « Et si jamais tu essaies à nouveau de te rebeller, je t’en ferai passer l’envie. »
Egalement furieux du comportement de sa fiancée, Darragh la gifla à son tour avant de la plaquer contre le mur.
- « Tu vas devoir apprendre à m’obéir et rapidement. » gronda le fils ainé « J’ai horreur des femmes qui parlent sans avoir reçu l’autorisation de leur fiancé ou époux. »
Terrifiée, Samantha ne répondit pas alors que les mains de Darragh lui faisait mal aux bras.
Soudainement, voyant que son fils ne se décidait pas à libérer la jeune fille, Eléanor se décida à intervenir.
- « Je vais m’occuper d’elle, Richard. » fit gentiment la matriarche. « Je vais lui faire faire son trousseau à compter de demain lorsque je serai allée en ville acheter tout le nécessaire. »
- « Très bien, ma chérie. » sourit le patriarche tout en commençant à quitter la pièce « Je vous laisse vous occuper d’elle. »
Richard quitta le salon pour aller rejoindre son bureau alors qu’il avait encore du travail à faire avant le diner.
Darragh se décida à quitter également la pièce alors qu’il avait des achats à faire.
- « Je vous la laisse mère. » déclara le fils ainé « Je vais en ville afin d’acheter des robes pour ma fiancée. Je les ferai porter dans la chambre que vous lui aurez assignée. »
Eléanor acquiesça d’un simple signe de tête alors qu’elle invita Samantha à la rejoindre sur le canapé.
La jeune fille pleurait toujours silencieusement mais obéit à la maitresse des lieux de peur d’être de nouveau frappée.
- « Assieds-toi Samantha. » fit Eléanor avec douceur « Quel âge as-tu ? »
- « J’ai quinze ans madame. » répondit la jeune fille tellement bas que la matriarche dut tendre l’oreille « Je ne veux pas me marier avec lui. »
- « Je le vois bien mais tu n’as pas le choix. » déclara la femme âgée « Mon époux a décidé pour toi alors il en sera ainsi. »
Samantha se mit à pleurer encore plus alors qu’Eléanor fut tout de même touchée par sa détresse mais ne le montra pas.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?