baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 3 : Début du calvaire

Chapitre 3 : Début du calvaire

Titiasyl, samedi 12 juillet 2014

Après avoir vu Darragh revenir dans la demeure, Eléanor conduisit Samantha dans la chambre qui serait la sienne jusqu’au mariage.
La matriarche montra la pièce à la jeune fille ainsi que les différents meubles. Une fois la visite terminée, Eléanor ouvrit l’armoire et sortit l’une des robes que Darragh avait achetées pour la jeune fille.
- « Mets cette robe ! » ordonna la matriarche « Ensuite, rejoins-moi dans le couloir. Et dépêche-toi, il est presque l’heure de diner. »
Sans attendre de réponse de Samantha, Eléanor quitta la pièce et alla attendre dans le couloir comme elle l’avait dit à la jeune fille.
Dans la chambre, Samantha regarda la robe et découvrit avec horreur que celle-ci était entièrement noire en plus d’être très stricte. Obéissant aux ordres, la jeune fille ôta les sous-vêtements de la maison close pour passer ceux que son fiancé lui avait acheté puis elle enfila la robe.
Une fois prête, elle se dit qu’elle pouvait prendre quelques minutes de plus pour aller voir les robes qui se trouvaient dans l’armoire. Lorsqu’elle ouvrit la porte du meuble, elle laissa couler quelques larmes alors que son regard ne se posait que sur du noir.
En effet, Darragh n’avait acheté que des robes noires, austères et très strictes. Samantha était dépitée. Certes, elle n’était pas habituée à porter des robes couteuses mais la jeune fille aurait préféré avoir des robes plus gaies et en accord avec son âge.
Tristement, Samantha referma la porte de l’armoire et se dirigea vers celle de la chambre afin de rejoindre Eléanor dans le couloir.
- « Je suis prête madame. » fit doucement la jeune fille en gardant la tête baissée.
Eléanor l’avait bien vue sortir de la chambre alors qu’elle ne cessait d’observer la robe. La matriarche était effarée que son propre fils ait osé acheter une telle robe pour Samantha. Malheureusement, même si elle ne partageait pas les gouts vestimentaires de Darragh, elle ne pouvait pas lui en faire la remarque.
- « Allons à la salle à manger dans ce cas. » déclara Eléanor « Mémorise bien le chemin car tu devras te débrouiller seule à partir de demain matin. »
- « Bien madame. » répondit Samantha tristement.
- « Le petit-déjeuner est servi à sept heures. Si tu es en retard, ce n’est pas la peine de te présenter car tu ne seras pas autorisée à prendre place à table. » l’informa la matriarche en les conduisant vers la salle à manger « Le déjeuner est servi à midi et le diner à dix-neuf heures. »
La jeune fille ne répondit pas, mais Eléanor savait qu’elle avait parfaitement compris et entendu ses paroles.
Une fois arrivées dans la salle à manger, la matriarche prit place en bout de table face à son époux. En voyant la disposition des couverts, Samantha comprit rapidement qu’elle devait prendre place près de Darragh.
En silence, la jeune fille s’installa sur sa chaise et attendit en silence que le repas soit servi.
Elle sentait le regard de Darragh sur son corps alors qu’il ne cessait de la dévorer du regard.
La jeune fille vit un serviteur se placer à coté de chacun des membres de la famille alors que ceux-ci choisissaient ce qu’ils désiraient manger. Lorsque l’homme se plaça à côté d’elle, Samantha ne put ouvrir la bouche que Darragh parla pour elle.
- « Elle prendra des pommes de terres et un bon morceau de viande rouge. Rien de plus » ordonna le fils ainé.
Lorsque les assiettes furent remplies, Samantha commença à manger doucement même si les derniers évènements lui avaient coupé l’appétit.
C’est alors qu’elle sentit une main se poser sur sa cuisse et la caressant sans douceur.
Refusant ce genre de chose, la jeune fille repoussa discrètement la main de son fiancé puis se remit à picorer son assiette.
Quelques secondes plus tard, Darragh remit sa main sur la cuisse de la jeune fille et la lui serra fortement. Il voulait par ce geste lui faire comprendre qu’elle n’avait pas son mot à dire. Dépitée, Samantha baissa la tête et laissa des larmes couler le long de ses joues.
- « Alors Samantha, le repas vous convient ? » demanda Richard pour la forme.
- « Oui monsieur. » se contenta de répondre la jeune fille sans même lever la tête.
- « Demain matin, j’irai en ville chercher tout le nécessaire pour le trousseau. » déclara Eléanor « Ensuite, nous passerons le restant de la journée dans le salon afin que tu commences à le faire. »
- « Bien madame. » répondit une nouvelle fois Samantha sans lever la tête.
De tout le reste du repas, alors que les membres de la famille discutaient légèrement, la jeune fille n’ouvrit pas une seule fois la bouche et se contentait d’écouter tout en gardant la tête baissée.
Lorsque le repas fut terminé, Richard se leva et incita tout le monde à le suivre dans le salon. N’ayant absolument pas envie de rester avec eux et voulant surtout se retrouver seule, Samantha fit semblant d’être exténuée.
- « Samantha, tu es fatiguée. Va te coucher et soit présente pour le petit-déjeuner à sept heures. » fit Richard en regardant sévèrement la jeune fille.
- « Merci monsieur. » le remercia Samantha avant d’ajouter « Bonne nuit messieurs, madame. »
Sans attendre de réponse, la jeune fille quitta la pièce puis se dirigea vers sa chambre presque en courant.
Une fois dans la pièce, elle se jeta sur son lit et laissa éclater toute sa tristesse. Afin de ne pas faire de bruit, la jeune fille enfouit la tête dans un oreiller et se laissa aller à pleurer.
Au bout d’un moment, lorsqu’elle fut calmée, Samantha sortit la tête du coussin et laissa son regard voguer vers l’extérieur.
- « Pourquoi m’avoir vendue, père ? » sanglota la jeune fille « Que vous ai-je fait pour mériter une telle chose ? »
Samantha attendit un petit moment comme si les étoiles pouvaient lui répondre.
- « Si vous saviez comme je vous maudis. » grogna la jeune fille « A cause de vous, ma vie est devenue un calvaire. »
Elle finit par s’endormir de fatigue sur son lit, alors qu’elle se trouvait toujours vêtue de sa robe…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?