baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 4 : Visite nocturne

Chapitre 4 : Visite nocturne

Titiasyl, lundi 14 juillet 2014

Epuisée, Samantha s’était endormie sur son lit, alors qu’elle portait encore sa robe.
Quelques heures à peine après s’être endormie, la jeune fille se sentit être retournée sur le dos alors qu’un poids s’abattit sur elle.
Surprise, Samantha ouvrit les yeux en quelques secondes à peine et vit le visage de Darragh grâce à la lueur de la lune. Celui-ci souriait, ce qui le rendait encore plus effrayant du point de vue de Samantha.
- « J’ai tellement hâte de prendre possession de votre corps, beauté. » fit Darragh en caressant le corps de sa fiancée.
La jeune fille était terrifiée par les paroles et les gestes de l’homme. Sous la surprise, elle n’eut pas la présence d’esprit de se défendre alors même que les caresses de Darragh se firent de plus en plus insistantes.
Soudainement, l’homme commença à déchirer la robe de Samantha, alors que celle-ci réalisa enfin ce qu’il se passait.
Elle se mit à se débattre comme elle le put, ce qui mit Darragh dans une colère noire.
- « Non, je vous interdis de me toucher. » gronda Samantha en se défendant comme elle le pouvait.
- « Je fais ce que je veux de vous, ma belle. » s’énerva l’homme en commençant à la frapper.
- « Vous n’avez… arghhh… par le… arghhh... de me… faire… cela… » réussit à dire la jeune fille sous la douleur des coups.
- « Laissez-vous faire, petite garce. » gronda Darragh en frappant encore plus fort « C’est moi qui décide de ce que je fais de vous. »
Samantha se débattait encore plus, alors que l’homme ne relâchait pas ses efforts pour assouvir sa soif du corps de la jeune fille. Plus celle-ci se défendait et plus la colère de Darragh était forte.
Au bout de quelques minutes de combat, alors que la robe de la jeune fille n’était plus que lambeau, Samantha ne sut plus quoi faire pour l’empêcher d’abuser d’elle.
Voyant qu’elle n’arrivait pas à le faire bouger et encore moins à le stopper, la jeune fille décida d’hurler afin d’essayer d’alerter quelqu’un dans la maison.
- « ARRETEZ !!! » cria Samantha « VOUS N’AVEZ PAS LE DROIT DE FAIRE CA !! »
- « Fermez-là. » gronda Darragh en la frappant encore plus fort.
- « Arghhh… » gémit la jeune fille alors que le coup l’avait en partie sonnée.
Alors que Darragh continuait de déchirer la robe, la porte de la chambre fut ouverte dans un grand fracas à peine quelques minutes après les cris de Samantha.
La lumière fut rapidement allumée alors que le fils O’Neill n’avait rien remarqué tellement il était concentré sur sa fiancée.
Samantha distinguait des silhouettes entre ses larmes, mais ne savait absolument pas qui venait d’entrer dans la pièce.
Richard et Eléanor se trouvaient dans l’encadrement de la porte alors qu’ils étaient tous les deux furieux de la scène se déroulant sous leurs yeux.
- « DARRAGH ! » hurla le patriarche « ARRETE CELA TOUT DE SUITE ! »
Surpris, le fils ainé cessa ses gestes et se redressa en tournant la tête en direction des cris. Lorsqu’il vit son père à l’entrée de la chambre, il jura intérieurement.
- « Maintenant, tu vas te lever et retourner dans ta chambre ! » ordonna Richard avant d’ajouter en voyant son fils immobile « TOUT DE SUITE ! »
Darragh se décida à obéir et finit par se lever très lentement du corps de Samantha.
- « Je te rappelle que tu n’as pas le droit de la toucher et ce, jusqu’à votre mariage. » fit méchamment le patriarche.
- « C’est ma fiancée, père. » râla Darragh « Je lui fais ce que je veux. »
Furieux d’entendre cela, Richard empoigna son fils par le col de sa chemise et le colla contre le mur derrière eux.
- « Samantha est vierge et doit le rester jusqu’au mariage. » gronda le patriarche « Si jamais tu recommences à la toucher de cette façon, ça ira très mal pour toi. Suis-je bien clair ? »
- « Oui, père. » répondit Darragh sous la contrainte.
- « Bien. Maintenant, retournes dans ta chambre et restes-y. » ordonna Richard.
Eléanor avait observé son époux et son fils pendant la mise au point, alors qu’elle hésitait fortement à aller voir l’état de Samantha. Lorsqu’elle se décida à s’approcher de la jeune fille, la matriarche fut rappelée à l’ordre par son époux.
- « Eléanor, laisse-là. » grogna le patriarche, alors que Darragh venait de quitter la pièce « Retournons-nous coucher. »
- « Mais Richard…. » commença la veille femme « Notre fils lui a peut-être fait mal. Nous devrions nous assurer qu’elle va bien. »
- « Une robe déchirée et quelques bleus n’ont jamais fait de mal à quelqu’un. » fit Richard en levant les yeux au plafond « Maintenant, retournons-nous coucher. »
Résignée, Eléanor obéit à son époux et passa devant lui pour quitter la pièce sans même un regard pour Samantha.
La jeune fille avait entendu toutes les paroles échangées sans bouger. De toute façon, faire le moindre mouvement lui était très douloureux.
Lorsque les hommes avaient commencé à parler entre eux, la jeune fille avait pensé qu’Eléanor serait venue voir comment elle allait. Mais finalement, celle-ci n’avait pas bougé, puis avait obéit à son époux avant de quitter la pièce.
Samantha se retrouvait ainsi de nouveau seule et toujours couchée sur son lit, la robe en lambeau.
Avec difficulté, elle se leva de son lit en retenant ses gémissements puis se dirigea vers la commode avant de prendre une tenue de nuit. Lentement, elle ôta les restes de sa robe puis enfila sa chemise de nuit.
La jeune fille retourna ensuite se coucher puis se laissa aller à pleurer toutes les larmes de son corps.
- « Mais qu’ai-je fait pour mériter un tel traitement ? » murmura Samantha en regardant la lune à travers la fenêtre.
N’ayant pas de réponse, la jeune fille finit par s’endormir de fatigue, malgré toutes les douleurs qu’elle ressentait au travers de tout son corps…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?