baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 9 : Pourquoi ?

Chapitre 9 : Pourquoi ?

Titiasyl, lundi 28 juillet 2014

Après avoir quitté la chambre de Samantha, Richard se dirigea vers celle de son fils afin de vérifier qu’il s’y trouvait bien.
- « Je vous rejoins dans peu de temps, ma chérie. » fit doucement le patriarche. « Je vais m’assurer que Darragh se trouve bien dans sa chambre. »
- « Très bien. » répondit Eléanor en se dirigeant vers leur chambre.
Richard continua son chemin et entra dans la pièce où Darragh passait ses nuits.
- « Père ? » fit le fils en toisant le patriarche du regard « Que faites-vous ici ? »
- « Je venais simplement vérifier que tu te trouvais bien dans ta chambre. » déclara Richard très sérieux.
- « Ben vous le voyez. Je m’y trouve bien. » cracha le fils ainé.
- « En effet, je le constate. » répondit le patriarche « Je te préviens une dernière fois Darragh. Ne t’avise plus jamais d’essayer d’abuser de Samantha sinon, ça ira très mal pour toi. »
- « Elle est ma fiancée, je fais ce que je veux d’elle. » ricana Darragh en toisant son père.
- « Lorsqu’elle sera ta femme, j’attends de toi que tu agisses comme je le fais avec ta mère. » gronda Richard en entrant complètement dans la pièce « Pour le moment, cette jeune fille est sous ma protection. »
- « Votre protection ? » rit le fils ainé en se moquant de son père « Laissez-moi rire. Je la bats autant que je le veux et vous ne faites rien pour m’en empêcher. C’est comme cela que vous la protégez ? »
Richard se figea sous les paroles de son fils, mais se rendit compte que c’était bien ce qu’il se passait car Darragh l’avait battue à de nombreuses reprises.
Samantha n’était pas un membre à part entière de sa famille, puisqu’il l’avait récupéré dans cette fameuse maison close mais… la pensée de sa fille adorée lui vint en mémoire et il put donc reprendre la parole.
- « Je ne plaisante pas Darragh. Essaie une nouvelle fois d’abuser d’elle et ça ira très mal. Sur ce, bonne nuit. »
Sans attendre de réponse, Richard quitta la pièce et regagna sa chambre rapidement.
Une fois dans la pièce, le patriarche rejoignit son épouse au lit et se prépara à dormir.
Richard avait décidé de ne pas parler de la dispute qu’il avait eue avec Darragh et encore moins de la teneur de celle-ci.
De son coté, Eléanor avait eu tout le loisir de réfléchir à la conduite de Darragh et se posait un bon nombre de questions.
Sachant qu’elle ne pourrait jamais dormir avec tout ceci en tête, elle se décida d’en parler à son mari.
- « Richard, je me pose quelques questions concernant Darragh. » fit la matriarche alors qu’elle réveilla son époux qui somnolait déjà.
- « Quelles questions ma chérie ? » souffla Richard en s’asseyant dans le lit, bien calé par des coussins.
- « Pourquoi est-il si odieux avec Samantha ? » demanda Eléanor en regardant son époux « C’est une jeune fille douce et adorable. »
- « Je ne sais pas. Je ne comprends pas non plus. » répondit Richard en réfléchissant « Il a pourtant été élevé comme Jack et Clara, mais il est totalement différent d’eux. »
- « C’est vrai. Ils ont pourtant été élevés tous les trois de la même façon. Avons-nous fait une erreur quelque part avec lui ? » s’inquiéta la matriarche.
- « Non, ne dites jamais cela. » gronda l’homme en regardant son épouse « Jack et Clara sont parfaitement bien élevés et très bons. Je pense que cela vient de Darragh et seulement de lui. »
- « Vous savez, d’après ce que j’ai observé de Samantha, elle serait parfaite pour Jack. » dit Eléanor en regardant le tableau représentant ses trois enfants en face d’elle.
- « Jack est parfaitement capable de se trouver une femme tout seul… » déclara Richard en soupirant « Ce n’est pas le cas de Darragh ! Regardez, il a quarante ans et n’est toujours pas marié. »
- « Je pense que ce n’est pas une raison pour lui mettre une douce et jolie jeune fille de quinze ans comme épouse, voyant de la manière dont il la traite… Il va la détruire. » Expliqua la matriarche ennuyée et sentant les larmes lui monter aux yeux « Imaginez notre petite Clara à la place de Samantha… Aimeriez-vous que l’homme à laquelle vous l’avez mariée soit comme Darragh ? »
- « Bien sûr que non voyons ! » grogna le patriarche.
- « Je me demande aussi pourquoi il tente d’abuser de Samantha alors qu’elle sera bientôt son épouse. » continua Eléanor en tournant la tête vers son mari.
- « Je ne sais absolument pas pourquoi il fait cela. » fit Richard en grimaçant « Bien que je pense que le fait qu’il soit célibataire depuis longtemps ainsi que mon interdiction formelle de fréquenter les maisons closes doivent faire qu’il se conduise aussi mal. »
- « Ce n’est pas une raison tout de même. Jack est célibataire aussi et pourtant, il est toujours gentil et doux avec les femmes. » gronda la matriarche « Et quelque chose me dit que Darragh fréquente tout de même les maisons closes. »
- « Je le pense également. Ce qu’il a dit lors de l’arrivée de Samantha dans notre demeure me conforte en ce sens. » fit le patriarche en regardant sa femme.
- « Promettez-moi une chose, Richard. » fit sérieusement Eléanor « Si les choses dégénèrent, annulez les fiançailles ! »
- « Il se fait tard. Nous devrions nous coucher. » fit le vieil homme sans répondre à son épouse.
Eléanor souffla la bougie et se coucha dans son coin mécontente de ne pas eu de réponse. Richard se mit de son côté et s’endormit rapidement alors que la vieille femme ne cessait de penser à ce qu’il s’était passé un peu plus tôt.
Comment son fils pouvait-il être aussi mauvais ? Vraiment elle ne comprenait absolument pas ce qu’elle avait pu rater dans son éducation.
N’arrivant pas à dormir et ne souhaitant pas réveiller son époux, elle se leva doucement du lit, puis quitta la chambre pour aller marcher un peu dans le couloir.
De son coté, Darragh faisait les cent pas dans sa chambre. Il était furieux de l’intervention de ses parents, alors qu’ils l’avaient une nouvelle fois empêché d’abuser de sa fiancée.
Au bout d’un moment, alors qu’il n’arrivait pas à se calmer, il décida tout de même de se coucher.
Une fois dans son lit, il réfléchit un certain temps à la situation puis jugea bon de patienter quelques jours afin que les colères s’apaisent et surtout pour se faire un peu oublier.
- « J’arriverai à obtenir ce que je veux de Samantha. » grogna Darragh avant de souffler la bougie, un sourire sadique sur les lèvres.
Dans sa chambre, Samantha était allongée sous les couvertures alors qu’elle serrait un coussin entre ses bras, les larmes coulant le long de ses joues.
La promenade d’Eléanor la conduisit devant la chambre de Samantha. Alors qu’elle allait retourner sur ses pas, elle entendit les paroles de l’adolescente.
- « Maman… Marc… J’aimerai tellement que vous soyez près de moi. » sanglota la jeune fille « Pourquoi est-ce que vous m’avez abandonnée ? Si vous saviez à quel point j’aimerai vous rejoindre. »
Samantha se laissa aller à pleurer pendant un long moment avant de finir par s’endormir, épuisée par les évènements de la soirée.
Dans le couloir, Eléanor avait le cœur lourd à l’entente des mots de la jeune fille. Comment une adolescente comme elle pouvait être aussi maltraitée par un homme ? Par son propre fils en plus.
En retournant vers sa chambre, la matriarche prit une décision. Elle ferait désormais tout ce qu’elle pouvait pour aider et protéger un maximum Samantha…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?