baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 11 : Feu de joie

Chapitre 11 : Feu de joie

Titiasyl, jeudi 21 août 2014

Samantha était horrifiée que le trousseau soit presque terminé. La jeune fille ne faisait que tourner et retourner dans son lit, alors que le sommeil ne venait pas.
Elle ne savait plus quoi penser, alors qu’elle savait que le mariage n’avait jamais été aussi proche.
Quelques minutes plus tard, elle entendit les habitants de la maison entrer dans leurs chambres pour la nuit.
Lorsqu’elle n’entendit plus le moindre bruit, Samantha sortit de son lit, alors qu’elle venait d’avoir une idée.
Discrètement, elle quitta sa chambre et se dirigea vers le salon en priant de ne pas être découverte.
Une fois arrivée, dans la pièce, la jeune fille alla rapidement vers le coffre où était rangé tout son trousseau.
Samantha regarda une nouvelle fois qu’elle se trouvait bien seule dans la pièce, puis ouvrit le coffre.
En douceur, la jeune fille prit tous les linges brodés et les posa sur le sol. Elle referma ensuite le coffre et se dirigea vers la cheminée avec les linges.
Accroupie devant l’âtre, elle prit un mouchoir et le jeta dans le feu avant de le regarder se consumer.
Une fois le tissu complètement brulé, elle prit un autre ouvrage et le jeta également dans le feu.
Au bout d’un moment, elle décida de tout mettre dans le foyer de la cheminée, alors qu’elle désirait que tout brule afin d’être tranquille encore un bon moment.
Les tissus se consumaient lentement, alors que Samantha se décida à prendre place sur le canapé afin d’observer ce feu de joie.
- « Ça n’empêchera pas ce mariage mais au moins, ça va le repousser un bon moment. » souffla la jeune fille en observant la cheminée, les larmes coulant sur ses joues.
Samantha resta un long moment à observer les flammes dans la cheminée.
Le temps passa lentement, alors que les tissus se consumaient dans l’âtre. Au bout de ce qui sembla être une heure à la jeune fille, celle-ci décida de retourner se coucher.
Lorsqu’elle se retourna pour se diriger vers la porte, Samantha eut la désagréable surprise de se retrouver face à Eléanor.
Celle-ci se trouvait dans l’encadrement de la porte à observer le feu de cheminée consumer les derniers lambeaux de tissus.
Terrifiée à l’idée d’être de nouveau battue, Samantha fit quelques pas en arrière, alors qu’elle ne savait que dire.
La matriarche quitta le feu du regard pour se concentrer sur la jeune fille.
En la voyant terrifiée devant elle, Eléanor se décida à lui sourire légèrement.
- « Alors, cela t’a fait du bien ? » demanda la matriarche, alors que son sourire s’agrandit un peu plus.
Samantha la regarda, alors qu’elle se savait quoi répondre. Elle était pétrifiée sur place et osait à peine respirer, alors que la peur de prendre des coups était la plus forte.
- « Tu peux me répondre sans crainte Samantha. » sourit Eléanor en s’approchant d’elle avec douceur.
- « Ca… Ça m’a fait du bien oui. » souffla la jeune fille en baissant la tête.
- « Je m’en doutais. » fit gentiment la matriarche.
Eléanor passa son bras autour de la taille de Samantha et la guida au travers de la pièce, avant de s’arrêter devant la porte.
- « Maintenant, tu vas vite retourner te coucher et sans faire le moindre bruit surtout. » fit Eléanor, en parlant doucement.
- « Vous ne leur direz pas ? » demanda timidement la jeune fille, alors que le cœur de la matriarche se serra en la voyant si craintive.
- « Certainement pas. » sourit la vieille dame « Ce sera notre secret à toutes les deux. Et pour tout te dire, j’étais descendue pour faire la même chose. »
Un grand sourire apparut sur le visage de Samantha, alors qu’elle était très heureuse d’entendre ce genre de chose.
- « Vous ne voulez plus que je me marie ? » questionna l’adolescente assez surprise.
- « Ah si si, je veux toujours que tu te maries. » sourit Eléanor « Mais pas avec Darragh. Maintenant, file te coucher qu’il est tard. »
Avec légèreté, la jeune fille se dirigea vers la porte, alors que la matriarche lui attrapa rapidement le poignet.
- « Une dernière chose. La plus importante d’ailleurs. » fit gravement Eléanor « Lorsque tu découvriras ça demain matin, pense surtout à être horrifiée. »
- « Très bien. Je ferai de mon mieux. » répondit Samantha en se tournant vers la vieille dame avant de demander, inquiète « Vous serez présente à ce moment-là ? »
- « Bien sûr que je serai présente. » rit Eléanor « Je ne manquerai certainement pas la tête que fera Darragh lorsqu’il verra ce spectacle. »
La jeune fille ne put s’empêcher de trembler à l’évocation de ce nom, alors que la matriarche le vit tout de suite.
- « Ne t’inquiète pas. » fit gentiment la vieille dame en lui caressant la joue « Tout se passera bien. Maintenant, va vite te coucher. »
Samantha obéit et quitta la pièce après avoir salué la matriarche d’un signe de tête.
De son coté, Eléanor regarda le feu de cheminée où brulaient encore les tissus brodés.
- « Décidément, tu as de sacrées idées ma petite. » soupira la matriarche en se parlant à elle-même « On dirait moi à ton âge. Il va vraiment falloir que je t’aide un peu plus. Et surtout que je fasse comprendre à Richard que ce mariage n’est pas une bonne idée. »
Fatiguée, Eléanor quitta le salon et retourna dans sa chambre afin de se coucher rapidement.
Une fois dans son lit, la matriarche jeta un regard sur son époux endormi. Elle eut tout de suite l’impression que le faire changer d’avis sur les fiançailles serait difficile.
De son coté, Samantha se trouvait maintenant dans son lit, alors qu’elle était heureuse. Elle avait brulé son trousseau et avait ainsi repoussé son mariage en plus d’avoir une alliée de taille.
Tellement épuisée, la jeune fille finit par s’endormir, le sourire aux lèvres et plus apaisée que jamais…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?