baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 20 : En apprendre un peu plus

Chapitre 20 : En apprendre un peu plus

Titiasyl, jeudi 25 septembre 2014

A peine quelques jours plus tard, tous se retrouvaient autour du petit-déjeuner comme ils le faisaient tous les matins.
- « Je vais devoir m’absenter pendant deux jours, père. » annonça Darragh en continuant de manger.
- « Très bien. » répondit simplement Richard « Tu rentres demain soir ou après-demain au matin ? »
- « Après-demain au matin. » réfléchit le fils ainé « Certainement pour l’heure du déjeuner. »
- « Très bien. » se contenta de répondre une nouvelle fois le patriarche.
Le nez dans son assiette, Samantha ne disait pas un mot et se contentait de manger.
Intérieurement, elle était heureuse car elle allait être tranquille pendant deux jours et ne pas voir cet homme.
De plus, elle venait de réaliser qu’elle allait pouvoir dormir tranquillement deux nuits alors qu’elle n’aurait pas à avoir peur de le voir entrer dans sa chambre.
A peine le petit-déjeuner terminé, Darragh se leva de table et quitta la pièce sans un mot ou regard pour les deux femmes.
Richard déposa son journal sur la table et se mit debout devant sa place.
- « Bonne journée ma chérie. » sourit le patriarche avant de se diriger vers la porte sans un mot pour Samantha.
Devant l’attitude de son époux, Eléanor choisit de ne pas répondre afin de lui faire comprendre qu’elle n’était pas toute seule autour de la table.
Richard commença à quitter la pièce alors que la réponse de son épouse ne lui parvint pas. Le déclic se fit dans sa tête et il comprit l’attitude de celle-ci.
- « Bonne journée à toi aussi Samantha. » fit simplement le patriarche, l’air impassible.
- « Merci monsieur. Bonne journée à vous aussi. » répondit la jeune fille timidement, en osant lever la tête afin de le regarder.
- « Bonne journée à vous aussi mon chéri. » dit Eléanor avec un sourire éclatant en ancrant son regard dans celui de son époux.
Richard quitta cette fois la pièce en secouant la tête, amusé par le comportement de sa femme. Il avait tout intérêt à se rappeler que Samantha faisait partie de leur quotidien dorénavant.
Décidément, son épouse avait un sacré caractère et, même après quarante-cinq ans de mariage, il découvrait encore certaines de ses facettes.
- « Bien, puisque nous sommes seules, nous allons aller nous mettre dans le salon Samantha. » sourit la matriarche en la prenant par un bras.
- « Bien madame. » répondit la jeune fille, toujours docile.
Les deux femmes allèrent dans le salon et prirent place sur le canapé, l’une près de l’autre.
Samantha prit son trousseau alors qu’elle devait l’avancer afin de ne pas subir les foudres de Darragh.
- « Non, ma douce. » fit Eléanor en lui retirant l’ouvrage des mains et le posant sur la table « Laisse donc cela de côté. Nous allons discuter un peu toutes les deux. »
- « De quoi voulez-vous discuter madame ? » fit la jeune fille en posant ses mains sur ses jambes.
- « Eh bien… L’autre jour, tu m’as dit que je ne te connaissais pas. Et tu as dit vrai » sourit la matriarche « Alors nous allons profiter de l’absence de mon fils pour apprendre à nous connaitre un peu mieux. »
- « D’accord madame. » répondit simplement Samantha. « Que voulez-vous savoir de moi, madame ? »
- « D’abord, nous allons commencer par mettre les choses au clair entre nous. » soupira la vieille dame « Tu es très polie et c’est très bien. Mais cesse de m’appeler madame quand nous sommes seules. J’ai l’impression d’être encore plus vieille que je ne le suis. »
- « Et comment dois-je vous appeler dans ce cas ? » demanda la jeune fille, gênée.
- « Appelle-moi simplement Eléanor. » sourit la matriarche de la voir ainsi.
- « Je n’aurai pas de problème en vous appelant ainsi ? » s’inquiéta Samantha.
- « Non, pas si tu le fais uniquement lorsque nous sommes vraiment seules. » répondit Eléanor en la voyant toujours inquiète « Mais ne t’inquiète pas, je prendrai ta défense si les hommes t’entendent. »
Rassurée, la jeune fille hocha la tête et attendait que la vieille dame lui pose une question.
- « Alors, tu aimes lire n’est-ce-pas ? » sourit la matriarche en réfléchissant.
- « Oui, j’aime beaucoup lire. » répondit Samantha en souriant « En particulier des romans policiers. »
- « Des romans policiers ? » s’exclama Eléanor alors que ce n’était pas vraiment une lecture courante chez les jeunes filles « Et pourquoi ? »
- « Tout simplement parce que j’aime beaucoup essayer de deviner qui est le coupable. » expliqua la jeune fille « Et puis c’est amusant de voir le détective faire son enquête. »
- « Et tu arrives à trouver le coupable ? » s’intéressa la matriarche.
- « Pas toujours non. » soupira Samantha « Et c’est assez agaçant. Mais je m’améliore doucement. Enfin, quand je pouvais en lire. »
Eléanor observa le visage de la jeune fille se fermer alors qu’elle semblait triste de ne plus pouvoir lire les livres qu’elle aimait.
- « J’irai acheter quelques livres pour toi que je mettrai dans la bibliothèque. » annonça la matriarche « Ainsi, tu pourras continuer tes lectures. »
- « Ne vous donnez pas cette peine. Votre fils ne me laissera jamais les lire. » souffla Samantha les larmes aux yeux.
- « Oh mais je ne désespère pas de faire annuler ces fiançailles. » s’exclama la vieille dame.
- « Pardonnez-moi si je préfère ne pas espérer. » murmura la jeune fille « Ça m’évitera des désillusions. »
- « En plus de la lecture, tu aimes faire d’autres choses ? » fit Eléanor en changeant de sujet alors qu’elle refusait que sa protégée soit triste.
- « J’aime beaucoup regarder les étoiles. » sourit Samantha en y pensant « Je trouve cela tellement beau. »
- « C’est vrai, c’ est un spectacle magnifique. D’ailleurs, mon fils Jack adore passer son temps à observer les étoiles. » sourit la matriarche en la voyant aussi gaie « Tu aimes te promener aussi ? »
- « Oh oui. Se promener en ville ou dans un jardin rempli de fleurs, c’est une chose que j’aime beaucoup. » soupira la jeune fille « Ça m’apaise et m’aide à réfléchir quand j’en ai besoin. »
Eléanor observa Samantha alors qu’elles discutaient toutes les deux. Elle découvrait une jeune fille souriante et intelligente.
- « Ah oui ? Jack aussi ! « s’exclama la vieille dame, un petit sourire sur les lèvres.
Au fur et à mesure de leur discussion, la matriarche se rendit compte que Samantha avait de nombreux points communs avec son fils cadet, Jack.
De plus, ils avaient sensiblement le même caractère et la même vision de la vie.
Plus les heures passaient et plus Eléanor était certaine que les fiançailles avec Darragh devaient être rompues.
Si au début, elle n’avait pas trouvé comment montrer son erreur à Richard, maintenant elle savait. Il ne lui restait plus qu’à agir désormais…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?