baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 22 : Une soirée ?

Chapitre 22 : Une soirée ?

Titiasyl, mardi 30 septembre 2014

Alors que les O’Neill ainsi que Samantha se trouvaient à table pour le petit-déjeuner, Darragh se décida à leur faire part d’une idée qu’il venait d’avoir.
- « J’ai pensé organiser une grande soirée afin de présenter Samantha à tous nos amis. » sourit le fils ainé, fier de son idée.
- « Et quelle place lui donneras-tu lors de cette soirée ? » demanda Richard en fronçant les sourcils.
-« Eh bien, tout simplement en tant que ma future épouse. » répondit Darragh, en ancrant son regard dans celui de son père « J’ai pensé à la semaine prochaine pour la faire. »
-« Impossible » déclara le patriarche sous le petit sourire de sa femme.
- « Et pourquoi ? » cracha le fils ainé, mécontent.
- « Tu n’es pas sans savoir, Darragh, que tous les mois, avec les autres grandes familles de la ville, nous organisons des soirées à thème. » expliqua Eléanor en regardant son fils avec malice. « Par conséquent, nous ne pouvons nous permettre d’organiser deux soirées dans le même mois… C’est beaucoup trop de frais et ce mois-ci, la soirée se fait ici, la semaine prochaine justement. »
- « Dans ce cas, expliquez-moi comment je fais pour présenter ma fiancée à tout le monde ! » grommela Darragh en croisant ses bras contre son torse.
- « Eh bien, tu la présenteras le jour du mariage. » s’exclama Richard en croisant ses mains devant lui.
- « C’est-à-dire, jamais ! » souffla Eléanor, en tournant la tête de côté, ses yeux plongeant vers le sol.
Le patriarche contint un éclat de rire alors qu’il avait parfaitement entendu les mots de son épouse.
- « Pardon mère ? Vous avez dit ? » fit Darragh en tendant l’oreille.
- « C’est moi ou ça sent mauvais ? » répondit alors la matriarche, l’air sérieux.
Vexé, Darragh se leva de table et quitta la pièce sans un mot.
- « Ce n’est pas ce que j’ai cru entendre ! » sourit Richard, en, déjeunant tranquillement.
- « Vous ne trouvez pas, vous, que ça sent mauvais ? » demanda Eléanor l’air de rien.
N’arrivant plus à se retenir, Samantha laissa un petit rire lui échapper avant de poser ses deux mains sur sa bouche.
- « Est-ce vous qui venez de rire ? » questionna le patriarche en se penchant doucement vers sa femme.
- « Ah non, pas du tout. » répondit la vieille dame en regardant Samantha.
- « Alors c’est … »
- « Oui. » sourit Eléanor ravie.
- « Wahou, tu as un rire magnifique Samantha. » souligna Richard les yeux plongés dans ceux de la jeune fille.
- « J’espère que vous l’avez bien enregistré parce que si vous la mariez avec Darragh, c’est la dernière fois que vous l’entendez. »
N’ayant rien à ajouter à cela et ayant terminé de prendre son petit-déjeuner, le patriarche se leva de table et posa sa serviette dessus.
- « Sur ce, bonne journée ma chérie. »
- « Hum hum. » fit Eléanor en roulant des yeux.
- « Bonne journée à toutes les deux. » rectifia Richard en se dirigeant vers la sortie.
Eléanor se leva rapidement de table et suivit son mari, décidée à avoir une discussion avec lui à propos de la soirée.
- « Richard, notre soirée approche et nous n’avons pas terminé de voir tous les détails. » fit la matriarche en entrant dans le bureau et fermant la porte derrière elle.
- « Ah oui ? Et que manque-t-il ? » répondit le patriarche sans même lever la tête de ses dossiers.
- « Le plus important, les tenues. » continua Eléanor « Dois-je vous rappeler que le thème est le noir et le blanc ? Qu’allez-vous mettre ? »
- « Euh… » dit Richard penaud « Je ne sais pas. Je n’y pas vraiment réfléchi. »
- « Richard vous exagérez ! Je vous rappelle que la soirée a lieu la semaine prochaine » râla la matriarche avant de poursuivre « En plus, il faut également trouver une tenue pour Samantha. »
- « Pour quoi faire ? » questionna le patriarche en finissant par ancrer son regard dans celui de son épouse « Vous ne comptez tout de même pas la faire participer à notre soirée ? »
- « Bien sûr que si, pourquoi ? » lança Eléanor surprise.
- « Elle est jeune, il va y avoir du monde. Les invités ne sont même pas prévenus. » commença Richard avant d’ajouter sûr de lui « Et puis Darragh ne sera peut-être pas d’accord avec cette décision. »
- « Depuis quand Darragh prend les décisions dans cette maison ? » fit la matriarche furieuse puis continuant en croisant ses bras contre sa poitrine « Si Samantha ne vient pas à la soirée, considérez que je n’y mettrez pas les pieds non plus. »
-« Vous avez raison, il faut lui trouver une tenue » dit le patriarche, un fin sourire sur les lèvres.
- « Pas la peine, elle en a plein l’armoire. » annonça Eléanor moqueuse « Si le blanc se fait rare, question noir, on a le choix. »
- « Vous vous occuperez des tenues de tout le monde. » déclara Richard décidé.
- « Je peux l’habiller comme je le veux ? » questionna la matriarche afin d’être sûre « Vous prendre ma défense auprès de Darragh ? »
- « Evidemment, étant donné que c’est moi qui ait décidé que vous vous occuperiez des tenues. » expliqua le patriarche avant d’ajouter « Darragh n’aura pas son mot à dire la dessus. »
- « Parfait ! » s’exclama la vieille dame avant de tourner les talons pour quitter la pièce.
Fière d’elle, la matriarche rejoignit le salon où Samantha se trouvait en train de broder. Fait exceptionnel, elles se retrouvaient seules alors que Darragh se trouvait dans une autre pièce de la maison.
- « J’ai une excellent nouvelle à t’annoncer Samantha » fit gentiment la matriarche en passant son bras autour des épaules de la jeune fille.
- « Vous avez réussi à annuler les fiançailles ? » demanda Samantha la voix remplie d’espoir.
- « Hum. J’ai une autre bonne nouvelle à t’annoncer. » sourit Eléanor en déposant un baiser sur la tempe de sa protégée.
- « Laquelle ? » questionna l’adolescente apeurée.
- « Tu vas participer à la soirée de la semaine prochaine. » répondit la vieille dame excitée par l’idée.
-« Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. » soupira Samantha.
- « Mais bien sûr que si ça l’est. Et comme le thème est le noir et blanc, nous allons pouvoir te choisir une belle tenue. » expliqua Eléanor à la jeune fille.
- « Dans ce cas, j’ai déjà la robe. » fit tristement l’adolescente en regardant sa robe.
- « Je parlais d’une robe de bal Samantha. » dit doucement la matriarche en souriant « Je pensais à une jolie robe blanche avec juste une pointe de noir. »
Celle-ci ne put s’empêcher de pouffer de rire, alors que la vieille dame la serra dans ses bras.
- « Je te promets que ces fiançailles seront annulées. » fit doucement la matriarche avant qu’elles ne se remettent toutes les deux à leurs ouvrages.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?