baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 23 : Une merveilleuse visite

Chapitre 23 : Une merveilleuse visite

Titiasyl, jeudi 2 octobre 2014

Une semaine venait de passer alors que le jour du bal était enfin arrivé.
Alors qu’Eléanor était en train de s’occuper des derniers préparatifs dans la salle de bal, elle vit une calèche entrer dans le domaine.
Rapidement, elle s’approcha de la fenêtre et reconnut le visiteur. En quelques secondes à peine, elle quitta la salle de bal et courut le plus vite possible vers la porte d’entrée avant de l’ouvrir à la volée.
- « Mon chériiii ! » cria la matriarche en courant comme elle le pouvait vers la voiture.
Jack descendit de la calèche avant de sourire à sa mère, heureux de la revoir après tout ce temps.
Ne souhaitant pas la laisser se fatiguer à courir ainsi à son âge, le jeune homme fit rapidement les quelques pas le séparant d’Eléanor alors que celle-ci le prit dans ses bras.
- « Mon chéri, tu m’as tellement manqué. » fit la vieille dame, émue de tenir enfin son fils contre elle.
- « Vous m’avez manqué aussi, mère. » dit Jack en répondant à son étreinte.
Ils restèrent ainsi de longues minutes alors qu’ils savouraient le bonheur de se revoir.
Au bout de quelques minutes, Eléanor se rendit compte du jour qu’ils étaient.
- « Mais c’est merveilleux, mon chéri. Tu arrives le jour idéal. » s’exclama la matriarche en entrainant son fils à l’intérieur de la maison.
- « Pour quelle raison, mère ? » s’étonna Jack en suivant Eléanor.
- « Comme tous les mois, un bal est organisé entre les grandes familles de la ville. » sourit la vieille dame « Et il y a lieu ici cette fois-ci. »
- « Oh non, mère. » grogna le fils cadet « Vous savez bien que j’ai horreur de ce genre de soirées. Les jeunes filles en âge de se marier passent leur temps à me coller pendant toute la soirée. »
- « Ne fais pas ta mauvaise tête. » râla la matriarche « Ça fait tellement longtemps que l’on ne s’est pas vus alors ça me ferait très plaisir que tu fasses un effort, mon chéri. »
- « C’est bien pour vous faire plaisir alors. » soupira Jack.
- « C’est très gentil mon chéri. » dit Eléanor « D’ailleurs, as-tu un costume noir dans tes bagages ? »
- « Bien sûr, mère. » répondit le fils cadet « Pourquoi cette question ? »
- « Le thème du bal de ce soir est le noir et blanc. » expliqua la matriarche « D’où ma question. Tu as également une chemise blanche ? »
- « Un costume noir, une chemise blanche et une cravate noire. » sourit Jack « Cela conviendra-t-il ? »
- « Ce sera parfait. » fit Eléanor « Au moins, je n’ai pas besoin de me casser la tête pour te trouver une tenue. »
Tout en parlant, ils arrivèrent dans le salon alors qu’ils prirent place sur le canapé, l’un près de l’autre.
Pendant un long moment, ils discutèrent tous les deux alors qu’Eléanor voulait savoir ce qui était arrivé dans la vie de son fils depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus.
Au bout d’un certain temps, la vieille dame commença à voir Jack gigoter sur le canapé alors qu’il semblait mal à l’aise.
- « Un souci mon chéri ? » s’inquiéta rapidement la matriarche.
- « Je suis désolé, mère, mais après mon voyage, je commence à avoir besoin d’aller me dégourdir les jambes. » fit gentiment le fils cadet en regardant sa mère, embarrassé d’interrompre leur conversation.
- « Ne le sois pas. Va marcher un peu dans les jardins, cela te fera le plus grand bien. Nous nous verrons un peu plus tard. » sourit Eléanor, compréhensive.
Jack se leva donc du canapé et se dirigea vers les jardins après avoir embrassé sa mère.
Une fois à l’extérieur de la maison, il souffla un bon coup, heureux d’être enfin de retour sur les lieux de son enfance.
C’est avec plaisir qu’il déambula au milieu des parterres de fleurs alors qu’il aperçut une jeune fille assise sur un banc un peu plus loin.
Il fut surpris de la voir dans le domaine alors qu’il ne la connaissait pas du tout.
Jack réalisa alors qu’après trois ans d’absence, des choses avaient changé dans la vie de ses parents.
De son coté, Samantha se trouvait assise sur un banc alors qu’elle était toujours aussi triste.
Profitant de l’absence de Darragh, elle avait pu venir dans les jardins afin de s’aérer un peu et mettre son trousseau de côté.
La jeune fille regardait ses mains posées sur ses cuisses alors que quelques larmes coulaient le long de ses joues.
Tranquillement, Jack se rapprocha d’elle alors qu’il se décida à s’annoncer avant d’être trop près.
- « Bonjour mademoiselle. Je suis Jack 0’Neill, le fils cadet de Richard et Eléanor. » fit-il doucement en se présentant.
- « Bonjour Monsieur. » répondit Samantha en se levant rapidement alors qu’elle garda la tête baissée et séchant discrètement ses larmes.
Le jeune homme fut surpris de la réaction de la jeune fille alors qu’il prit place sur le banc, pas loin d’elle mais ne dit rien de plus.
Au bout de quelques minutes, Jack s’étonna de ne pas la voir s’assoir alors qu’elle se trouvait toujours debout et tête baissée devant le banc.
- « Mais asseyez-vous, je vous en prie. » fit gentiment le fils cadet alors qu’il avait du mal à cerner la jeune fille.
Obéissante, Samantha reprit sa place sur le banc alors qu’elle prit soin de laisser une certaine distance entre eux deux.
La jeune fille repartit dans la contemplation de ses mains alors que Jack l’observa un petit moment.
Le jeune homme la trouva bien jeune pour être vêtue de manière si austère et stricte alors qu’il se doutait que les robes ne venaient pas d’Eléanor, connaissant les gouts de sa mère.
Samantha ne savait pas du tout quoi faire. Elle trouvait l’homme assez poli et courtois mais avait peur qu’il ne réagisse comme Darragh si elle faisait quelque chose de mal.
Par conséquent, elle était assise tête baissée à attendre qu’il lui dise quelque chose.
Les deux jeunes gens restèrent un petit moment ainsi avant que Jack ne se décide à faire quelque chose…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?