baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Chacha76 > Les histoires > OS > Os divers > Le dentiste

Le dentiste

chacha76, mardi 26 décembre 2017

Titre : Le dentiste.

Auteur : Chacha76.

Béta : Gynnie.

Série : Stargate SG-1.

Genre / Pairing : Romance Jack & Sam, humour.

Personnages : Jack, Sam et une autre personne que j’ai inventé…

Résumé : Jack a mal aux dents, il ne veut pas se faire soigner, sa femme l’y oblige en le menaçant de lui prendre ses dvd préférés : les Simpsons…

Saison : 8 (Jack est général, Sam est colonel, Janet et Jacob sont décédés, Jack et Sam sont ensemble et Pete hein ? Il n’existe pas lol)

Disclamer : Les personnages de la série appartiennent aux créateurs et à la MGM ainsi que des personnages que j’ai inventés….

Note de l’auteur : Une idée que j’ai eu en sortant du dentiste. J’ai tout de suite pensé à Jack lol lui et ses peurs des docteurs.

Les commentaires ne sont pas obligatoires mais peuvent faire plaisir.

Bonne lecture à tous…

**************************

Jack et Sam étaient mariés depuis un peu plus d’un an. Ils vivaient dans une petite maison à l’extérieur de la ville pour être plus tranquille, sans les voitures et la pollution.
Il y avait un petit jardin avec un bac à sable pour les enfants ainsi qu’une balançoire pour les petits et grands. Jack avait même construit une cabane dans un arbre à la plus grande joie de Sam, heureuse de voir que ses enfants auraient leur coin à eux.

Lorsque Jack avait appris la grossesse de sa femme, il était si content qu’il avait décidé d’installer tout cela, dès à présent.

Sam entamait son cinquième mois de grossesse, elle savait depuis peu que c’était un petit garçon. Jack avait été heureux d’apprendre qu’il allait avoir un fils. Mais il n’avait pas pu s’empêcher de penser à son fils Charlie, partit prématurément à la suite d’un accident avec l’arme de service de son père. Le militaire avait toujours sa mort sur la conscience et ne pourrait jamais enlever cette culpabilité qui le rongeait au fil des années.

Mais il essayait de surpasser cette peur qu’il avait de perdre à nouveau un enfant.
Sam l’avait rassuré et réconforté sur ce qui s’était passé. Elle lui avait dit que jamais ça ne recommencerait et qu’ils redoubleraient de vigilance sur ce point. La jeune femme lui avait assuré que ça se passerait bien avec le bébé qu’elle portait.

Le couple marié était installé dans le canapé du salon, tendrement enlacé en regardant les Simpsons. Jack avait sa main sur le ventre de sa femme, afin de sentir les coups ainsi que les mouvements du bébé. Depuis quelques temps, le Général O’Neill souffrait de ses dents, Sam le savait mais il avait horreur des dentistes et du matériel qui l’entoure surtout la roulette.

- « Mon chéri, il faut que tu prennes rendez-vous chez le dentiste. Je vois bien que tu as mal, je ne suis pas aveugle et je ne veux pas que tu souffres. » Dit la jeune femme, les larmes aux yeux.
- « Sam, tu sais très bien que je n’aime pas les dentistes donc je ne prendrai pas de rendez-vous. » Assura le militaire sûr de gagner cette conversation avec sa femme.
- « Jack ! Ne fais pas ton têtu, ça ne marche pas avec moi, je vais gagner. Tu prends rendez-vous et tout de suite. Je viendrais avec toi pour être sûr que tu y ailles. » Gronda la jeune femme qui s’était levée du canapé pour attraper l’annuaire.
- « Mais euh… Sam ne t’énerve pas, ce n’est pas bon pour le bébé. » Répliqua Jack qui perdait ses moyens pour ne pas aller chez le dentiste.
- « Oh mais je m’énerve pas, je te gronde pour que tu prennes rendez-vous avec un spécialiste des dents. » Ajouta sa femme en lui mettant l’annuaire dans les mains.
- « Bien, tu as gagné, je vais prendre rendez-vous avec un tortionnaire en blouse blanche. » Grogna le militaire.
- « Jack, tu exagères un petit peu, ce n’est pas un tortionnaire en blouse blanche mais juste un médecin qui fait son travail comme tout le monde. »

Quelques minutes plus tard, le militaire avait un rendez-vous en fin d’après-midi. Sam était contente que Jack prenne enfin un rendez-vous, elle en avait marre de rabâcher sans cesse des choses à son mari, cela la fatiguait beaucoup avec sa grossesse. En plus le petit garçon prenait un malin plaisir à embêter sa maman, en faisant toutes sortes de cabrioles dans son ventre.
- « Tu ne peux pas renier ton fils, il est comme toi, en bougeant partout et en embêtant tout le monde. » Assura Sam qui avait sa main sur son ventre pour essayer de calmer les mouvements du bébé.
- « Tout de suite je bouge partout et j’embête tout le monde. » Répliqua le militaire en posant sa main sur le ventre pour constater les faits. « Waouh ! Bébé bouge beaucoup, je confirme. »
- « Jack essaye de le calmer s’il te plaît, ça fait plus de deux heures qu’il gambade dans mon ventre. » Supplia la jeune femme, n’en pouvant plus que le petit garçon donne des coups de pieds.

Le bébé se calma quelques minutes plus tard grâce aux paroles rassurantes et douces de son papa. Et ce à la plus grande joie de Sam qui pouvait enfin souffler. Le petit garçon était plus calme en soirée alors que dans la journée, il était en pleine forme. Jack et Sam avaient trouvé le prénom de leur bébé, il se prénommerait Kilian Raphaël O’Neill. Jack prit la parole :
- « Ma puce, je vais prendre ma douche et ensuite tu pourras prendre la tienne. » Déclara le militaire en se levant du canapé après avoir embrassé sa femme.
- « D’accord, mon chéri, vas-y. » Assura- t- elle.

Jack prit la direction de la salle d’eau, ses vêtements y étaient déjà, sa femme les avaient préparé pour lui et pour elle. Le militaire sortit un quart d’heure plus tard, il était vêtu d’un jean taille basse et d’un chemise noir qui faisait ressortir ses yeux marrons.
Son épouse prit la place de son mari car c’était bientôt l’heure du rendez-vous. Jack redoutait cette entrevue avec le dentiste car lorsqu’il était petit, il était allé chez le dentiste et ça s’était très mal passé. Il était ressorti avec deux dents arrachées et une douleur impossible à soulager.
Le militaire s’était promis de ne jamais retourner chez le dentiste après cela, et le voilà que plus de vingt-cinq ans plus tard, sa femme l’obligeait à y retourner.
La jeune femme sortit de la salle de bain, elle aussi un quart d’heure plus tard, elle était habillée d’un jean de grossesse car son ventre était assez volumineux, et d’un tee-shirt noir avec deux petites mains sur son ventre.
Il y a avait l’inscription ‘ C’est un garçon ‘ imprimé dessus. Jack aimait beaucoup ce tee-shirt ça faisait ressortir le ventre de son épouse, montrant ainsi ce merveilleux évènement.
- « On y va mon ange, je vais me faire torturer par un tortionnaire en tenue blanche. » Pesta Jack en boudant.
- « Oh Jack, n’exagère pas quand même, sinon je prendrais tout tes dvd des Simpsons pendant deux semaines. » Lança la jeune femme en descendant les marches du perron.
- « Non, tu n’oserais pas me faire ça. » S’offusqua le militaire en fermant la porte à clef.
- « Si, j’oserais et je le ferai si tu continues de bouder. » Dit sa femme en faisant attention de ne pas se blesser en montant dans la voiture de son mari.

Ils prirent la direction du centre-ville où était implanté le cabinet dentaire. Jack roulait à allure modérée car depuis qu’il savait que sa femme était enceinte, il ne roulait plus aussi vite qu’avant. Le militaire arriva tout doucement dans le centre-ville, il ne savait pas exactement où était le cabinet, alors il se tourna vers sa femme et lui demanda :
- « Ma puce, je vais où ? » Demanda le militaire.
- « Alors, après le feu tricolore tu tournes à gauche puis à droite et nous serons arrivés au cabinet dentaire. » Dit la jeune femme.
- « D’accord ! » Répliqua Jack.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au plus grand désespoir de Jack, qui ne voulait pas du tout y aller même si sa femme en avait décidé autrement. Le couple descendit de la voiture, Jack contourna la voiture et prit la main de la jeune femme. Ils se dirigèrent vers le cabinet.
- « Bonjour, monsieur, madame, que puis-je faire pour vous ? » Demanda la jeune secrétaire.
- « Bonjour, j’ai rendez-vous avec le docteur Lemercier à 17h. »
- « Oui, installez-vous dans la salle d’attente. » Répliqua la jeune femme en souriant.

Les deux militaires prirent place sur deux chaises, la militaire prit un magazine people et le feuilleta. Jack, lui, bougeait sur sa chaise depuis quelques minutes déjà. Sam commença à s’agacer de le voir réagir.
- « Jack, arrête de gigoter et reste tranquille sur ta chaise, sinon tu sais ce qui t’attend en rentrant à la maison. » Lança la jeune femme.
- « Mais….. Ce n’est pas juste, Sam tu me punis parce que je n’aime pas les dentistes et parce que je suis légèrement turbulent. » Dit Jack en défendant sa cause.
- « Mon chéri, arrête de faire l’enfant s’il te plaît, je suis fatiguée et en plus ton fils prend mon ventre pour un terrain de foot. » Répliqua Sam en posant son magazine sur la table basse qui était à côté d’elle.

Jack n’argumenta pas. Il se rendait compte qu’à certains moments il était redevenu un adolescent, voulant toujours avoir ce qu’il voulait en boudant. Et c’était souvent Sam qui endurait ces moments.
Sa femme comprenait que ce n’était pas sa faute, mais ça l’épuisait. Le médecin de la jeune femme avait dit que se serait un petit garçon grand et turbulent.
Sam avait répliqué que Kilian serait comme son père aussi embêtant et turbulent. Cela avait entraîné un fou rire chez le médecin. Il avait tenté de le retenir mais c’était une tâche impossible pour lui en voyant le visage sérieux de sa patiente.
Sam avait rejoint le médecin dans le fou rire. Jack n’était pas là car au dernier moment, il y avait eu un problème à la base et il devait le régler dans les plus brefs délais.

Le docteur Amélia Lemercier venait d’entrer dans la salle d’attente pour aller chercher son prochain patient. Le dentiste avait les cheveux châtains foncés qui lui arrivaient jusqu’aux épaules et étaient la plupart du temps, simplement attachés en une haute queue de cheval. Mais ils étaient sous un calot, sur lequel il y avait des orchidées. Elle était plutôt grande, avec des jambes fines et élancées mais sa carrure tout entière était finement musclée.
- « Monsieur O’Neill. » Appela la jeune dentiste.
- « Oui, j’arrive. » Dit le militaire en se levant pour rejoindre la salle de consultation.

Sam le rejoignit et elle put s’apercevoir que Jack venait de se crisper en apercevant le matériel nécessaire pour soigner les dents. Le médecin désigna deux chaises et le jeune couple y prit place. La jeune dentiste s’assit derrière son bureau qui était en bois d’acajou, un bureau simple mais très utile.
- « Bien, monsieur O’neill, où souffrez-vous ? » Questionna Amélia prête à prendre des notes avant d’examiner son patient.
- « Désolée de vous couper la parole mais j’aimerais dire une petite chose à mon mari. » Demanda Sam qui caressait tendrement son ventre arrondi.
- « Je vous en prie madame O’Neill. »
- « Jack, te connaissant tu ne vas pas dire toute la vérité pour éviter d’avoir mal. Mais je te préviens mon chéri, que si tu ne dis pas tout, je mettrais ce que j’ai dit en pratique. » Dit la jeune femme.
- « Oui, Sam, j’ai compris ce que tu as dit dans la voiture tout à l’heure. » Répliqua le militaire.
- « Bien monsieur O’neill je vous écoute. »
- « J’ai mal aux dents, mais je dois vous dire que je n’apprécie pas beaucoup les dentistes. Quand j’étais petit, je suis allé chez l’un de vos confrères. Je me suis fait arracher deux dents et j’en suis ressorti avec une douleur insoutenable. » Expliqua Jack un peu honteux de raconter ce qui s’était passé à l’époque.
- « Ne vous inquiétez pas monsieur O’neill, je serais douce avec vous. » Rassura le médecin.
- « Merci. » Dit simplement Jack.
- « Prenez place sur le fauteuil, je vais vous examiner. »

Jack prit place sur le fauteuil et regarda une dernière fois sa femme alors que le dentiste était derrière lui. Le docteur examina les dents du militaire et trouva deux caries, le militaire avait droit à deux plombages. Ensuite, elle enchaîna un détartrage pour nettoyer les dents.
- « Bien, monsieur O’neill, j’ai trouvé deux caries sur deux dents du fond donc j’ai fais deux plombages et un détartrage. » Expliqua Amélia en reprenant sa place derrière son bureau.
- « Ouf, j’échappe à toutes ces tortures, merci d’avoir été douce. » Dit Jack rassuré de ne pas avoir souffert.
- « Mais c’est normal monsieur O’neill, je rassure mes patients lorsqu’ils ont peur comme vous. » Répliqua la jeune femme. « Bien, ça été un plaisir de m’occuper de vous, monsieur O’neill. »
- « Au revoir, madame. » Ajouta le militaire.

Le jeune couple prit la direction de l’accueil afin de payer la consultation. Ils se dirigèrent ensuite vers la voiture pour retourner chez eux.
- « Je suis fière de toi Jack, tu as vaincu ta peur des dentistes, tu vois quand tu veux, il faut que je te menace pour que tu te tiennes tranquille. » Dit sa femme en montant dans la voiture.

Jack prit le volant de la voiture et il conduisit jusqu’à leur maison. Ils arrivèrent chez eux et ils entrèrent dans le salon pour regarder la télé avant de manger. Jack posa sa main sur le ventre de sa femme afin de sentir leur bébé. Cela ne prit pas longtemps avant que le petit garçon se manifeste. Ils restèrent dans le canapé une demi-heure avant de prendre place à table.
Quelques heures plus tard, le couple était dans leur chambre, enlacé tendrement, Sam collée contre Jack afin de se réchauffer. Ils s’endormirent quelques minutes plus tard, heureux en pensant qu’ils seraient bientôt trois dans la maison...

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?