baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 28 : Changement

Chapitre 28 : Changement

Titiasyl, mardi 14 octobre 2014

Ne pouvant compter sur son époux pour protéger convenablement Samantha, Eléanor avait décidé de s’occuper personnellement du confort de la jeune fille.
Ainsi, juste après son entrevue avec Richard, la matriarche rejoignit son majordome dans les cuisines.
- « Arthur, j’ai besoin de vos services. » sourit la vieille dame alors que le domestique se mit près d’elle.
- « Que puis-je faire pour vous madame ? » demanda l’homme, attendant les ordres.
- « Je veux que vous preniez toutes les affaires de Samantha et que vous les transfériez dans la chambre libre se trouvant juste à côté de celle de Jack. » ordonna Eléanor « En toute discrétion bien entendu. »
- « Je m’en occupe sur le champ, madame. » s’inclina Arthur avant de demander une précision « Je viendrai moi-même vous prévenir en personne en prenant garde de ne pas mettre messieurs O’Neill dans la confidence. »
- « Je vous remercie Arthur. » sourit la veille dame en quittant rapidement les lieux.
Satisfaite d’elle, la matriarche rejoignit le salon afin de retrouver sa protégée.
Maintenant, elle était certaine que Samantha pourrait dormir tranquille les nuits.
En fin de journée, tous se retrouvèrent dans la salle à manger alors que Darragh ne cessait d’houspiller sa fiancée.
- « Darragh, ça suffit maintenant. » gronda Richard, excédé par le comportement de son fils « Laisse Samantha tranquille ! »
Le fils ainé ne répondit pas mais sa fureur ne fit qu’augmenter.
Juste après le repas, les O’Neill ainsi que Samantha allèrent passer un moment ensemble dans le salon alors que la jeune fille avait du mal à retenir ses bâillements.
- « Va te coucher, Samantha. » sourit Richard en la regardant faire « Tu es fatiguée et une bonne nuit te fera le plus grand bien. »
- « Merci monsieur. » répondit doucement la jeune fille en se levant « Bonne nuit à tous. »
- « Je t’accompagne, Samantha. » fit Eléanor « J’ai oublié mon livre dans ma chambre alors nous ferons un petit bout de chemin ensemble. »
- « Je vais terminer un dossier très important dans mon bureau. » déclara Richard en se levant à son tour « Je vous rejoindrai dans notre chambre un peu plus tard. Samantha, je te souhaite une bonne nuit. Les garçons. »
- « Dans ce cas, je lirai dans notre lit. » répondit la vieille dame à son époux « Bonne nuit les garçons. »
Les deux femmes quittèrent la pièce alors que Richard en fit de même. Jack avait salué ses parents ainsi que la jeune fille avant de se replonger dans son journal.
Darragh était resté assis sur un fauteuil et n’avait même pas daigné répondre. Il était plus que furieux que son père l’ait remis à sa place devant tout le monde.
Pendant ce temps, Eléanor marchait aux cotés de sa protégée alors qu’elle la conduisait vers une direction inhabituelle.
- « Ce n’est pas la direction de ma chambre madame. » s’étonna Samantha alors que sa chambre était à l’opposé.
- « A partir de ce soir, si. » sourit la vielle dame « Désormais, tu dormiras dans cette chambre. Celle de Jack se trouve sur la gauche et la mienne se trouve en face mais une porte après celle de mon cadet. »
- « Pourquoi m’avoir changée de chambre ? » demanda doucement la jeune fille.
- « Pour que tu puisses dormir en paix. Personne n’est au courant de ce changement à part moi. » l’informa la matriarche « Maintenant, va dormir que tu es épuisée. »
- « Merci madame. Bonne nuit. » sourit Samantha en entrant dans sa nouvelle chambre.
- « Bonne nuit. »
Eléanor s’éloigna rapidement vers ses appartements avant de se coucher pour lire dans son lit.
Soulagée, l’adolescente mit sa tenue de nuit et se coucha pour s’endormir en quelques secondes dans un sommeil profond et tranquille.
Dans le salon, Darragh estima qu’il pouvait désormais rendre une petite visite à sa fiancée pour une explication musclée.
Arrivée devant la chambre de la jeune fille, il ouvrit la porte et ne put que constater l’absence de vie dans la pièce.
Furieux, Darragh quitta les lieux et se rendit dans le bureau de son père afin de l’informer de la fuite de Samantha.
- « Père, Samantha est partie. » s’exclama le fils ainé en entrant comme une bombe dans le bureau de son père « Elle ne se trouve plus dans sa chambre. »
- « Et puis-je savoir ce que tu faisais dans sa chambre alors que je t’avais interdit d’y aller ? » gronda Richard alors qu’il ne releva même pas l’absence de la jeune fille.
Darragh resta debout devant son père sans un mot alors qu’il ne savait que répondre.
- « Pour ton information, j’ai pris la liberté de la changer de chambre, vu la façon dont tu l’as traitée la nuit dernière. » fit le patriarche l’air de rien alors qu’il observait attentivement son fils.
- « Elle est ma fiancée. » cria Darragh « J’exige de savoir où elle se trouve ! »
- « Etait ! » contra Richard, très sérieux.
- « Père ? » demanda le fils ainé.
- « Je viens de dire qu’elle ETAIT ta fiancée. » répéta le patriarche « Maintenant quitte mon bureau. »
- « Non, s’il vous plait, père. » supplia Darragh « Ne me faites pas cela. Laissez-moi Samantha, je vous en prie. »
- « C’est impossible, Darragh. » trancha le vieil homme, inflexible « Je ne peux pas te faire confiance. Je t’ai dit de nombreuses fois de ne pas la violenter mais tu as continué. Maintenant c’est terminé, le mariage est annulé. »
- « Père… »
- « Quitte mon bureau ! » ordonna Richard, las de l’attitude de son ainé.
- « S’il vous plait… » essaya de plaider Darragh.
- « Je t’ai dit de quitter mon bureau. » gronda le patriarche « Alors OBEIS ! »
Furieux, Darragh quitta la pièce et se dirigea vers sa chambre.
- « Je ne me laisserais pas faire. » grommela l’homme « Samantha sera mienne que cela lui plaise ou non. »
Tout en faisant les cent pas, il ne cessait de se parler à lui-même alors que la décision de son père le révoltait au plus haut point.
- « Père est faible avec les femmes, mais j’obtiendrai Samantha et elle deviendra mon épouse. » grogna Darragh alors qu’un sourire mauvais se dessinait sur son visage.
De son coté, Richard venait de terminer son dossier et quitta son bureau afin de retrouver son épouse dans leur chambre.
Le vieil homme se composa un visage neutre puis pénétra dans la pièce avant de se changer et de se coucher…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?