baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 30 : Prise sur le fait

Chapitre 30 : Prise sur le fait

Titiasyl, samedi 18 octobre 2014

Désormais sereine quant à la tranquillité de ses nuits, Samantha dormit d’un sommeil très profond jusqu’au lever du soleil.
Au petit matin, lorsqu’elle ouvrit les yeux, la jeune fille se rendit compte qu’elle avait beaucoup dormi et qu’elle avait donc raté le petit déjeuner.
Rapidement, elle quitta son lit et ôta sa tenue de nuit avant de mettre sa robe. Elle noua ensuite ses cheveux en un simple chignon puis quitta la pièce presque en courant.
Sachant le petit déjeuner terminé, Samantha alla directement dans le salon afin de se remettre à son trousseau.
A peine quelques minutes plus tard, Jack entra dans la pièce avec son journal dans la main. Tranquillement, il alla prendre place dans un fauteuil face au canapé.
- « Nous ne vous avons pas vue au petit-déjeuner. » dit le jeune homme en souriant doucement.
Assise en train de broder, la jeune fille leva la tête alors qu’elle était surprise de ne plus être seule dans le salon.
- « Je ne me suis pas réveillée. » répondit honteusement l’adolescente.
- « Sommeil tranquille n’est-ce-pas ? » demanda Jack, en levant les yeux de son journal alors qu’il avait vite compris ce que lui faisait subir Darragh.
- « Oui. » fit timidement Samantha avant de se replonger dans son trousseau, la mine toujours aussi triste.
Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de l’observer faire alors qu’il la trouvait adorable bien que très triste.
Alors que la jeune fille était en train de travailler sur un mouchoir, Jack remarqua qu’elle retirait tous les points déjà brodés.
Au bout d’un petit moment, Samantha releva la tête alors qu’elle se sentait observée.
Elle vit alors Jack en train de la regarder par-dessus son journal.
- « Je suis obligée de recommencer. J’ai fait une erreur. » s’exclama rapidement la jeune fille, terrifiée d’être prise sur le fait.
- « Et quel genre d’erreur avez-vous fait pour devoir tout défaire ? » demanda le jeune homme toujours avec gentillesse.
- « Je me suis trompée dans les initiales. » rougit Samantha alors qu’elle n’osait plus bouger.
Jack lui répondit par un simple sourire avant de se replonger dans son journal alors qu’il voulait lui montrer qu’il ne lui ferait rien.
La jeune fille se remit donc à broder son mouchoir, un peu plus détendue.
Le cadet de la famille reprit son observation encore plus discrètement par-dessus son journal.
Passé un petit laps de temps, Jack vit qu’elle retirait à nouveau des points. En effet, il constata qu’elle brodait un point avant d’en retirer plusieurs et ceci pendant un long moment.
- « Vous essayez de gagner du temps ? » demanda le jeune homme, le visage toujours souriant et calme.
- « Vous allez lui dire ? » fit Samantha en levant la tête de surprise et penaude.
- « A qui ? »
- « A Darragh. »
- « Faudrait déjà que je lui parle à cet abruti. » répondit Jack en levant les yeux au ciel.
Samantha ne put s’empêcher d’éclater de rire sous les mots prononcés par le jeune homme.
Ravi de l’avoir vu avec un visage joyeux, Jack se put se retenir d’observer à loisir la jeune fille, un léger sourire sur le visage.
Au même moment, Eléanor et son époux entrèrent dans la pièce alors que la matriarche se figea de par ce qu’elle venait d’entendre.
Richard marqua un temps d’arrêt également alors que le couple se concerta du regard.
Ils venaient d’entendre rire la jeune fille pour la première fois. Certes, elle avait déjà pouffé de rire une fois, mais cet éclat lui venait du fond du cœur.
Le patriarche se rendit également compte que Samantha semblait plus détendue alors que Darragh brillait par son absence.
Revenue de ses émotions, Eléanor remarqua que sa protégée se trouvait en train de broder son trousseau.
Après avoir reçu l’autorisation silencieuse de son époux, la vieille dame alla prendre place sur le canapé près de la jeune fille.
- « Bonjour ma douce. » sourit tendrement la matriarche.
- « Bonjour madame. » fit doucement Samantha en posant son trousseau sur ses genoux.
- « Tu te rappelles de la promesse que je t’ai faite ? » fit Eléanor en passant son bras autour des épaules de la jeune fille.
- « Oui madame, je m’en souviens. » fit tristement l’adolescente alors qu’elle n’osait plus y croire.
- « Maintenant, tu peux l’oublier. » sourit la vieille dame.
N’ayant pas vu le visage de sa protectrice, Samantha se décomposa alors qu’elle était désormais persuadée de devoir épouser Darragh.
Un peu plus loin, Richard avait vu le changement d’attitude de la jeune fille et comprit rapidement le cheminement qu’avaient fait ses pensées.
- « Mon épouse a raison Samantha. » ajouta le patriarche « Sa promesse n’a plus lieu d’être maintenant que les fiançailles sont rompues. »
- « Rompues ? » s’exclama la jeune fille n’osant pas encore laisser exprimer sa joie « Vraiment ? Je ne suis plus obligée de me marier avec lui ? »
- « Oui, vraiment ma chérie. » fit tendrement Eléanor « Richard a annulé le mariage. »
- « Merci. Merci. Merci. » dit Samantha en se jetant en pleurs dans les bras de la vieille dame « Merci. »
- « Je tiens toujours mes promesses. » souffla la matriarche en serrant sa protégée contre elle.
Au bout d’un petit moment, la jeune fille sécha ses larmes et se redressa doucement alors que Jack se contenta de regarder la scène.
- « Et Darragh ? » s’inquiéta l’adolescente alors qu’elle était terrifiée rien que de prononcer son prénom.
- « Darragh est au courant de ma décision. » fit durement le patriarche « Il sait également qu’il n’a pas le droit de te toucher ou te faire du mal. Dans le cas contraire, il aura affaire à moi. »
Légèrement soulagée, Samantha souffla discrètement alors qu’elle se sentait bien plus légère qu’à son réveil.
- « Dois-je quitter votre demeure ? » demanda l’adolescente alors qu’elle ne savait pas où aller.
- « Non. » fit Richard « Tu n’as nulle part ailleurs où aller donc tu vas rester avec nous. »
- « Je vous remercie Monsieur. » fit doucement Samantha en le regardant.
- « Tu n’as pas à me remercier pour cela. » sourit le patriarche « Je t’ai recueillie et tu es désormais sous ma protection. »
La jeune fille se contenta de regarder Richard alors qu’elle était soulagée de pouvoir rester auprès d’eux.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?