baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 33 : Longue semaine

Chapitre 33 : Longue semaine

Titiasyl, vendredi 24 octobre 2014

Une fois couchée, Samantha s’était rapidement endormie alors que son sommeil avait été agité.
En effet, sa main la faisait beaucoup souffrir et elle ne pouvait pas prendre de cachet pour le moment.
Juste avant le déjeuner, Richard vint chercher la jeune fille alors qu’il prit soin de frapper avant d’entrer.
- « Samantha ? » fit doucement le patriarche en entrant dans la chambre.
Sans faire trop de bruit, il s’approcha du lit et vit la jeune fille dormir tranquillement.
A contrecœur, il se résigna à la réveiller alors qu’elle avait besoin de manger afin de pouvoir récupérer convenablement.
- « Il faut te réveiller Samantha. » souffla le vieil homme en posant délicatement sa main sur l’épaule de celle-ci.
La jeune fille se réveilla en un bond alors qu’elle eut un mouvement de recul, comme ayant peur d’être en présence de Darragh.
- « Tout va bien. C’est moi. » déclara Richard en voulant la rassurer et furieux de voir à quel point Darragh avait fragilisé la jeune fille « Il est presque l’heure de déjeuner.
- « Oh…. » fit simplement l’adolescente « Je vous suis dans ce cas. »
Le vieil homme l’aida à se lever alors qu’il toucha un de ses cotés sans y prêter attention.
- « Arghhh. » fit la jeune fille en posant sa main valide sur ses cotes.
- « Je t’ai fait mal à la main ? » s’inquiéta tout de suite Richard.
- « Non monsieur. » souffla Samantha « Vous avez touché mes côtes et…. »
- « Et elles te sont douloureuses à cause de Darragh n’est-ce pas ? »
- « Oui. » répondit tristement la jeune fille.
Ne sachant quoi dire, le patriarche préféra garder le silence et aida Samantha à marcher jusqu’à la salle à manger.
Une fois installée, Richard alla prendre place à table, alors que Jack la regarda effaré.
- « Euh… Vu que j’ai beaucoup travaillé dans mon bureau ce matin... » fit le jeune homme « Je peux savoir ce qu’il s’est passé pour que vous ayez votre main bandée, Samantha ? »
- « Ton frère a décidé de punir Samantha. » gronda le patriarche « Alors il n’a rien trouvé de mieux que de lui faire serrer la main avec un bout de verre à l’intérieur. »
- « Résultat, elle se retrouve avec douze points de suture et un bandage. » grogna à son tour Eléanor.
- « Y a pas à dire. Tu es vraiment un abruti Darragh ! » râla Jack « Mère t’a vraiment bercé trop près du mur ! »
- « Hey ! Je… » commença Darragh.
- « Ferme-la ! » s’énerva Richard « Je ne veux pas t’entendre ! »
Le fils ainé n’eut d’autre choix que de se taire alors qu’il était tout de même furieux.
Une fois les plats servis, la jeune fille regarda son assiette tristement alors qu’elle ne savait pas comment elle allait se débrouiller.
Soudain, son assiette disparut de son champ de vision, alors qu’elle vit Eléanor en train de lui couper sa viande ainsi que ses légumes.
- « Tiens. » sourit la vielle dame « Et si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à demander, ma douce. On ne te mangera pas. »
- « D’accord. Merci madame. » répondit Samantha en souriant elle-aussi.
Après le repas, Eléanor se rendit dans le salon, alors qu’elle fut rapidement suivie par la jeune fille.
En effet, celle-ci avait peur de rester et d’être importunée par Darragh.
Voyant sa protégée regarder le paysage au travers de la fenêtre, la matriarche l’autorisa à aller dans sa bibliothèque afin de pouvoir y choisir des livres.
Malgré cela, Samantha s’ennuyait fermement alors que tenir un ouvrage était difficile à cause de sa main blessée.
- « Ma chérie, tu devrais aller prendre l’air dans les jardins. » lui dit la vieille dame « Il fait beau dehors et cela te fera le plus grand bien. »
Après un signe de tête, la jeune fille se leva et quitta le salon pour se rendre à l’extérieur.
Elle déambula doucement au milieu des fleurs alors qu’elle les aimait par-dessus tout.
Au bout d’un petit moment, elle prit place sur un banc à proximité de la fontaine et se laissa bercer par le bruit de l’eau.
La première semaine se passa entre promenades dans les jardins et moments avec Eléanor dans le salon.
Malgré tout, le temps était long alors que sa main la faisait beaucoup souffrir.
La matriarche lui avait donné les sachets à prendre contre la douleur mais la jeune fille n’avait pas osé avouer que Darragh les lui avait pris pour se venger.
Plus la semaine s’écoulait et plus les douleurs de son corps s’estompaient.
A la fin de la semaine, il ne lui restait plus que la main bandée alors que la douleur était moindre.
De plus, le médecin avait affirmé qu’elle ne garderait aucune cicatrice étant donné qu’elle avait respectée toutes ses consignes en plus de faire très attention à ne pas salir le bandage ainsi que la plaie.
Désormais, Samantha n’avait plus qu’une semaine à attendre avant de pouvoir utiliser de nouveau sa main…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?