baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 39 : Proposition

Chapitre 39 : Proposition

Titiasyl, jeudi 6 novembre 2014

Samantha avait le sourire aux lèvres depuis la veille. Eléanor était ravie de la voir ainsi alors qu’elle savait que Jack en était la cause.
- « Tu as passé une bonne après-midi hier ? » demanda la matriarche même si elle connaissait la réponse.
- « Oh oui. » s’exclama la jeune fille avant de reprendre avec enthousiasme « Jack m’a fait visiter les écuries. J’ai pu approcher les chevaux et même les caresser. »
- « J’en suis heureuse. Et peut-être qu’il acceptera d’aller faire une promenade à cheval avec toi. » sourit la vieille dame avant de voir le visage de sa protégée se faner.
- « Je… je ne sais pas monter à cheval. » fit Samantha penaude.
- « Et bien dans ce cas, il te donnera des leçons avant ! » répondit Eléanor.
- « Qu’il ne se donne pas cette peine. » dit la jeune fille tristement « Je ne veux pas l’importuner. »
- « Importuner qui ? » demanda Jack alors qu’il entrait dans le salon.
- « Toi ! » s’exclama la matriarche, tout heureuse de la présence de son fils.
- « Et pour quelle raison m’importuneriez-vous Samantha ? » s’étonna le jeune homme en fronçant les sourcils « Vous n’aimez pas ma compagnie ? »
- « Oh si. » s’exclama l’adolescente en le regardant « Je… »
- « J’ai lui ai dit que tu accepterais peut-être de l’emmener en promenade à cheval. » expliqua Eléanor.
- « Bien sûr. Si vous le désirez, je vous montrerai le domaine et ses environs. » répondit Jack puis la voyant baisser la tête « Quel est le souci mère ? »
- « Elle ne sait pas monter à cheval. »
- « Ben je vous apprendrai ! » s’exclama le jeune homme.
- « Vraiment ? » demanda Samantha tout sourire
- « Vraiment. Mais nous allons attendre quelque temps. Les chevaux présents dans les écuries sont bien trop fougueux pour vous. Celui qui pourrait vous convenir de par sa douceur est blessé et a besoin beaucoup de repos. J’ai bien peur de ne pas pouvoir vous donner de leçons avant trois bons mois. » expliqua le jeune homme, légèrement gêné.
- « Ce n’est pas grave. J’attendrai. » sourit la jeune fille avant de poursuivre « Je vous remercie. »
- « C’est un plaisir. » sourit Jack à son tour avant de se lever « Je suis navré mais je vais vous laisser. Nous nous reverrons au déjeuner. »
La matinée se déroula tranquillement pour Samantha alors qu’elle avait passé tout son temps à lire.
Juste après le déjeuner, l’adolescente quitta la demeure pour aller marcher dans les jardins.
Elle reprit place sur le banc près de la fontaine et observa une nouvelle fois le paysage.
Dans la maison, Jack marchait dans un couloir lorsqu’il passa devant une fenêtre donnant sur les espaces verts.
Il n’eut même pas la surprise de voir la protégée de sa mère assise tristement sur son banc.
Décidant de laisser ses dossiers de côté, le jeune homme se dirigea vers les jardins pour aller prendre place près de la jeune fille.
- « Savez-vous faire autre chose que lire et être assise sur ce banc ? » demanda gentiment le cadet des O’Neill.
- « C’est tout ce que je peux faire. » renifla Samantha « Et encore, je ne viens ici que lorsque Darragh est absent afin d’être sûre qu’il ne vienne pas m’importuner. »
Jack ne sut que répondre à ces paroles alors que c’était pourtant la triste réalité.
- « Je ne sais même pas à quoi ressemble la ville. » sanglota l’adolescente.
- « Vous n’êtes pas d’ici ? » s’étonna Jack.
- « Non, je viens de Fountain Valley. » répondit simplement la jeune fille.
- « Très bien. » fit le jeune homme en se levant avant de lui tendre le bras « Levez-vous. Nous allons aller nous promener en ville tous les deux. »
- « Non, je.. » fit Samantha terrifiée « Je n’ai pas le droit de quitter le domaine. »
- « Ce sera notre petit secret à tous les deux. » sourit Jack alors qu’il voulait la mettre en confiance.
Passant un peu plus loin, Eléanor les entendit alors qu’elle trouvait l’idée de son fils parfaite.
De plus, elle voulait vraiment que sa protégée puisse se changer les idées et voir autre chose que les quatre murs de la demeure.
- « Tu as eu une bonne idée, mon chéri. » sourit la vieille dame en s’approchant « Allez en ville vous promener. »
Voyant Samantha hésiter, Jack prit délicatement sa main et la passa sous son bras avant de l’inciter à se lever.
Désireuse de visiter le centre-ville, la jeune fille céda et commença à suivre le fils cadet.
- « J’ai pas demandé l’autorisation à monsieur O’Neill. » fit soudainement l’adolescente en cessant ses pas.
- « Ben maintenant vous l’avez. » sourit Jack, fier de lui.
- « Hum… Je parlais de votre père. » répondit Samantha, étonnée.
- « Vous avez parlé de monsieur O’Neill et nous sommes deux dans cette maison. »
La jeune fille le regarda avec incompréhension alors qu’elle ne savait plus quoi penser.
- « Heu, non. Trois. » rectifia timidement l’adolescente.
- « Mais non, deux. » fit Jack avec sérieux « On ne compte pas les abrutis voyons. »
Samantha ne put se retenir d’éclater de rire alors qu’Eléanor en fit de même.
Le jeune homme attendit quelques minutes qu’elles se soient calmées avant de tendre son bras à la jeune fille.
Tout sourire, celle-ci le prit avec joie alors que Jack les mena vers la sortie du domaine puis le centre-ville.
Eléanor les regarda quitter le domaine alors qu’elle ne pouvait s’empêcher de sourire.
- « Décidément, il n’y a qu’avec lui qu’elle rit ainsi. » fit la matriarche pour elle-même « J’ai bien fait de le faire venir. »
Après un dernier regard pour sa protégée et son fils, la veille dame tourna les talons afin de vaquer à ses occupations à l’intérieur de la maison.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?