baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 46 : Rivalité

Chapitre 46 : Rivalité

Titiasyl, dimanche 23 novembre 2014

Les jours étaient passés tranquillement, alors que Darragh n’avait plus ennuyé Samantha.
Richard s’était en effet chargé de lui rappeler certaines choses, en plus de lui préciser qu’Arthur pouvait être de nouveau dans ses pattes s’il recommençait à ennuyer la jeune fille.
De ce fait, le fils ainé passait ses journées à son travail, puis ses soirées à la maison close.
En cette belle après-midi, Samantha se trouvait assise sur un banc dans les jardins avec son carnet à croquis dans les mains. Elle cherchait une idée à dessiner, mais rien ne lui venait à l’esprit.
- « Pourquoi je n’arrive pas à dessiner aujourd’hui ? » se demanda la jeune fille en soupirant « Pourtant, il y a de quoi faire dans ces jardins. »
Alors que le bruit de la fontaine l’apaisait, l’adolescente finit par entendre des cris qui semblaient se rapprocher d’elle.
Avant même qu’elle n’ait le temps de réaliser, Darragh se planta devant elle alors qu’il la fusillait du regard.
Terrifiée, Samantha serra son carnet contre sa poitrine sans même s’en rendre compte.
- « Tout est de votre faute si nos fiançailles ont été annulées. » cria l’homme « Je vous déteste. »
La jeune fille ne répondit pas, alors qu’elle ne pouvait que trembler.
- « Vous n’êtes qu’une moins que rien. » continua d’hurler Darragh « Vous pouvez être certaine que vous serez bientôt à nouveau ma fiancée. »
Cette phrase permit à Samantha d’avoir un déclic, alors qu’elle eut le courage de répondre.
- « Jamais je ne serai à nouveau votre fiancée. » osa dire la jeune fille « Votre père ne veut pas d’un tel mariage pour moi. »
Devant la répartie de l’adolescente, la rage monta encore plus en Darragh, alors qu’il peinait à retenir ses poings.
- « Mon père fera ce que je lui demande, soyez-en sûre ! » gronda le fils ainé « Et je vous interdis de passer plus de temps avec mon frère sous peine d’avoir de graves ennuis. »
Samantha ne put retenir ses larmes plus longtemps, alors que celles-ci coulèrent le long de ses joues.
- « Et je vous avais interdit de dessiner ! » vociféra Darragh en arrachant violemment le carnet à croquis des mains de la jeune fille.
En le feuilletant, le fils ainé se rendit compte que tous les dessins représentaient Jack dans n’importe quel moment de la journée.
Ulcéré de voir cela, il jeta le carnet dans la fontaine derrière la jeune fille afin de lui donner une bonne leçon.
- « NONNNNNN ! » hurla Samantha en se levant pour essayer de rattraper son carnet.
- « Ici, c’est moi qui commande alors obéissez ! » hurla Darragh en l’empoignant par le col de sa robe avant de la gifler violemment.
Le coup fut si fort que la jeune fille en tomba sur le sol.
Un peu plus loin, Jack venait d’arriver dans les jardins alors qu’il avait l’intention de rejoindre Samantha afin de passer un moment avec elle.
Il fronça les sourcils en remarquant son frère avec la jeune fille, alors qu’il vit celui-ci la frapper au visage.
Voir l’adolescente molestée éveilla des sentiments en Jack, alors que celui-ci n’en avait pas conscience jusque-là.
- « HEY ! » hurla le jeune homme « Laisse-la tranquille ! Ne la touche pas ! »
Le fils cadet se mit à courir afin de rejoindre Samantha pour la protéger. Arrivé près d’eux, lorsqu’il vit la marque rouge sur le visage de la jeune fille, son sang ne fit qu’un tour et Jack se jeta sur son frère.
- « Je vais te faire payer ton geste ! » gronda le cadet en frappant Darragh.
- « Elle est mienne, j’en fais ce que j’en veux. » riposta l’ainé en rendant les coups également.
- « Elle ne t’appartient pas, abruti ! »
Dans le bureau de Richard, celui-ci et Eléanor discutaient de certains petits travaux à effectuer dans leur demeure. Au bout d’un moment, la vieille dame se laissa à observer par la fenêtre lorsqu’elle marqua un temps d’arrêt.
- « Tiens, c’est étonnant de voir nos fils et Samantha tous les trois ensemble. » s’exclama la matriarche en fronçant les sourcils « Oh non !! Ils sont en train de se battre. »
- « Mais c’est pas possible. » gronda Richard en se levant de son fauteuil « Qu’est-ce qui se passe encore ? »
Le couple quitta la pièce en courant afin de se précipiter dans les jardins. En quelques minutes à peine, ils arrivèrent auprès des jeunes gens.
Eléanor courut vers Samantha, afin de s’assurer qu’elle n’avait rien de grave.
- « Tu vas bien ma chérie ? » s’inquiéta la matriarche en observant le visage de la jeune fille.
- « Oui. » répondit l’adolescente en pleurant doucement.
- « STOP ! » hurla Richard en se mettant entre ses fils « CA SUFFIT ! »
Le patriarche attrapa Jack par le col de sa veste et le tira en arrière afin qu’il cesse de s’en prendre à Darragh.
Le jeune homme se retrouva debout alors qu’il avait du sang sur le visage et se tenait un côté.
Le fils ainé, lui, se trouvait assis par terre alors qu’il était à moitié dans les vapes.
- « Vous allez bien, Jack ? » demanda Samantha alors qu’elle s’était rapidement levée pour se précipiter vers lui.
- « Oui, ça ira. Ne vous inquiétez pas. » sourit le jeune homme, la trouvant charmante.
Eléanor ne put s’empêcher de sourire à cette vue alors que Richard essayait de se calmer.
- « Mais qu’est-ce qui vous a pris à tous les deux de vous battre ainsi ? » grogna le patriarche, toujours furieux « Vous ne pouvez pas vous calmer non ? »
- « S’il n’avait pas frappé Samantha, je n’aurai pas eu besoin de lui sauter dessus. » répondit Jack en colère « Lorsque je suis arrivé dans les jardins, j’ai vu cet abruti en train de lever la main sur elle avant qu’elle n’en tombe sur le sol. »
Au même moment, la jeune fille repensa à son carnet et se précipita vers la fontaine afin de le récupérer.
- « Mes dessins. » pleura l’adolescente en les sortant de l’eau et ne voyant plus que d’infâmes taches noires dans son carnet.
Richard vit alors l’énorme marque rouge sur la joue de Samantha et fusilla son ainé du regard.
Sentant la fureur monter en lui, le patriarche décida qu’il devait faire quelque chose avant de perdre totalement son sang-froid.
- « Quitte ma demeure tant que je peux contrôler ma colère. » hurla le vieil homme à son ainé « J’ai besoin de me calmer avant que tu ne réapparaisses devant moi. Ton absence nous fera le plus grand bien. »
- « Mais père… » commença à plaider Darragh.
- « SUR LE CHAMP ! » vociféra Richard.
Le fils ainé ne put qu’obéir alors qu’il se dirigea vers la sortie du domaine.
- « Viens ma chérie. » fit doucement Eléanor « Je vais soigner ta joue. »
En pleurs, Samantha se laissa conduire vers l’intérieur de la maison, alors que les deux hommes lui suivirent en les laissant prendre un peu de d’avance…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?