baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Drabbles > Drabbles à suite > Sabotages > Atterrissage délicat

Atterrissage délicat

Titiasyl, lundi 24 novembre 2014

Après une matinée plus qu’éreintante, Jack était ravi de se retrouver assis derrière son bureau avec pour seule compagnie, ses dossiers.
- « Qu’est-ce que j’en ai marre de signer ces foutus dossiers. » gronda le général en continuant la lecture d’un papier « Pourquoi je n’ai pas droit à un peu de bon temps moi-aussi ? »
A quelques couloirs de là, le colonel Samantha Carter marchait en direction de la salle de commande.
Le chef de la base lui avait fait part de quelques petits disfonctionnement au niveau des ordinateurs qu’elle devait réparer.
- « Bonjour sergent. » sourit la jeune femme en prenant place sur une des chaises « Alors, quel est le souci ? »
- « Tout se déconnecte et se reconnecte sans que je n’arrive à comprendre pourquoi. » expliqua Walter « J’ai fait un scan de tout le système et tout est correct. »
- « Vous avez aussi vérifié les branchements ? » demanda Sam en fronçant les sourcils.
- « Oui, aussi. » répondit le sergent « Mais vous pouvez regarder à nouveau si vous le souhaitez. »
Après un simple signe de tête, le colonel Carter passa sous la table de commande et commença à examiner tous les câbles.
Au bout de quelques minutes, la militaire trouva quel était le souci et le résolut en un tour de main.
- « Voilà, c’est terminé. » déclara Sam « C’est le câble derrière la console qui était mal enfiché. »
- « Pourtant, je vous assure que j’ai bien tout regardé, madame. » se défendit Harriman, inquiet d’avoir mal fait son travail.
- « J’ai moi-même eu du mal à m’en rendre compte. » fit la jeune femme, compréhensive « Je vais aller prévenir le général que tout est ok. »
- « Bien madame. » se contenta de répondre Walter alors qu’il se concentra à nouveau sur ses consoles.
Sam monta les escaliers amenant en salle de briefing et se dirigea tranquillement vers le bureau de son supérieur.
Alors qu’elle allait frapper à la porte, elle l’entendit pester contre ses dossiers avant de se reculer légèrement de sa table de travail pour souffler un peu.
Avant d’avoir pu réaliser ce qu’il se passait, la jeune femme fut fortement poussée dans la pièce et la porte refermée derrière elle.
Prise dans son élan, la militaire atterrit directement sur les genoux de Jack alors que celui-ci n’en revenait pas.
- « Ah ben voilà, il suffisait de demander ! » sourit le général, heureux de la situation.
- « Vous avez demandé à me recevoir sur vos genoux ? » s’exclama Sam, surprise par de telles paroles.
- « Non, j’ai demandé à avoir du bon temps. » répondit le militaire « Et avec qui d’autre que vous puis-je passer un bon moment ? »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?