baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Drabbles > Drabbles à suite > Sabotages > Visite indésirable

Visite indésirable

Titiasyl, mardi 25 novembre 2014

Après une journée éreintante, le colonel Samantha Carter avait grandement besoin de pouvoir s’allonger dans son lit et dormir quelques heures avant de devoir retourner sur ses expériences.
Aussi, elle retira ses affaires pour ne rester qu’en débardeur et shorty, avant de tirer les draps de son lit, lorsque son regard fut attiré par l’entrée de la pièce.
Soudainement, elle vit une énorme bête noire crapahuter sur le sol de ses quartiers et son cœur s’emballa dans sa poitrine en reconnaissant cette chose immonde.
- « Ahhhhhhhhhhhhhhh ! » Hurla-t-elle terrifiée et sautant sur son lit dans le but que cette chose ne puisse pas l’atteindre « Mon dieu ! Je déteste ces trucs. »
Ce fut alors que la porte d’entrée des quartiers de la jeune femme fut ouverte sur Jack, qui fronça les sourcils de la voir debout sur son lit et terrifiée.
- « Carter ? » Demanda le militaire inquiet.
- « Attention, monsieur ! » Répondit la jeune femme en lui faisant signe d’approcher « Il y a une araignée dans mes quartiers. »
- « Pardon !!! » Lança Jack en souriant doucement et s’approchant d’elle « Vous avez peur d’une petite araignée ? »
La porte des quartiers de la jeune femme fut refermée après le passage du militaire, alors que les deux protagonistes n’en avaient absolument rien remarqué.
- « Elle n’est pas petite… Elle est énorme avec des tas de poil et des pattes partout. » Déclara la jeune femme en agrippant la veste de son supérieur une fois qu’il fut non loin d’elle, avant de sauter dans ses bras.
Le militaire tourna la tête afin de chercher cette fameuse araignée dans le but de la faire sortir des quartiers de la jeune femme, comprenant qu’elle détestait ce genre de petites bêtes.
- « Je suis désolé, Carter… Mais je ne vois pas d’araignée dans cette pièce. » Répondit Jack en se tournant finalement vers elle, appréciant beaucoup de la tenir dans ses bras, surtout dans la tenue qu’elle portait « Elle a dû s’enfuir lorsque j’ai ouvert la porte. »
- « Ben tant mieux ! » Grommela la jeune femme en sortant des bras du militaire, se trouvant soudainement bien bête d’avoir agi de la sorte en sa présence « En tout cas, je vous remercie pour votre aide, monsieur. »
- « Tout le plaisir a été pour moi… » Sourit le militaire en tournant les talons « Vous pouvez me croire. »

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?