baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 48 : Fugue

Chapitre 48 : Fugue

Titiasyl, vendredi 28 novembre 2014

Le lendemain, tous se retrouvèrent pour le petit-déjeuner. Sauf Darragh qui n’était pas venu prendre place à table.
- « Jack, une fois que nous aurons terminé de manger, j’aimerai que nous allions dans mon bureau tous les deux. » fit Richard en regardant son fils.
- « Bien sûr, père. » répondit le jeune homme après avoir avalé sa bouchée « Vous souhaitez parler d’un sujet en particulier ? »
- « Nous verrons cela tout à l’heure. » se contenta de dire le patriarche avant de se remettre à manger.
Sans un mot, Jack termina son assiette, alors qu’il se demandait tout de même ce que lui voulait son père.
Une fois qu’il eut fini, Richard se leva tout en déposant sa serviette près de ses couverts.
- « Je vous souhaite une bonne journée à toutes les deux. » sourit le vieil homme avant d’ajouter « Jack, je t’attends dans mon bureau. »
Une fois qu’il eut terminé, le jeune homme se leva à son tour avant de s’éloigner de la table.
- « Mère. » fit gentiment Jack avant que son regard ne s’adoucisse « Bonne journée Samantha. »
- « Bonne journée à vous aussi. » répondit la jeune fille tout en rougissant.
De sa chaise, Eléanor regardait faire les deux jeunes, alors qu’elle ne pouvait s’empêcher de sourire devant leurs attitudes.
Jack quitta la pièce dans les minutes qui suivirent, alors que la matriarche se tourna vers sa protégée.
- « J’ai des choses à faire dans la bibliothèque. » expliqua la vieille dame « Fais ce que tu veux en mon absence. »
- « Très bien. » souffla la jeune fille « Je vais lire tranquillement dans le salon. »
Pendant ce temps, Jack se retrouva dans le bureau de son père alors que celui-ci voulait avoir une bonne discussion avec son fils.
- « Prends place en face de moi. » fit simplement Richard « Notre conversation risque d’être un peu longue pour que tu restes debout ainsi. »
- « De quoi voulez-vous parler, père ? » demanda le jeune homme en s’installant devant son père.
- « Je veux simplement que nous parlions de tes affaires. » expliqua le patriarche « Nous ne nous sommes pas vus pendant longtemps et je voudrais simplement savoir comment se passent les choses pour toi. »
- « Je m’en sors très bien père. » répondit simplement Jack « J’ai plusieurs agences immobilières dont une ici à Colorado Springs et elles fonctionnent parfaitement. Je peux vivre confortablement. »
- « C’est bien, j’en suis ravi dans ce cas. » fit Richard, triste de savoir que son fils était certainement venu en ville sans jamais passer les voir « Tu as besoin d’aide dans tes affaires ? »
- « Non merci père. » fit le jeune homme avec sévérité « Je me débrouille seul depuis trois ans et je tiens à ce que cela reste ainsi. »
Une telle réponse fit mal à Richard surtout venant de son fils. Mais après tout, Jack avait toujours fait en sorte de se débrouiller seul depuis tout petit.
De son côté, Samantha s’était installée sur le canapé dans le salon afin de pouvoir lire un livre alors qu’Eléanor était toujours occupée dans la bibliothèque.
Tranquillement plongée dans sa lecture, elle n’avait pas fait attention qu’une autre personne venait d’entrer dans la pièce et s’approchait d’elle.
Alors qu’il se promenait dans les couloirs, Darragh avait vu sa mère dans la bibliothèque alors que celle-ci était seule.
Curieux et ayant une idée en tête, il se dirigea vers le salon et constata que Samantha se trouvait dans la pièce. Et la chose qui lui plaisait fortement était qu’elle s’y trouvait seule.
En quelques pas à peine, Darragh fut derrière le canapé alors qu’il arracha le livre des mains de Samantha avant de le jeter dans le feu de la cheminée.
Surprise, la jeune fille se leva du canapé et se retourna pour se retrouver pétrifiée devant lui.
- « Alors, plus peur de rester seule ? » fit méchamment le fils ainé en s’approchant de l’adolescente qui ne savait que dire « Muette ? »
Avec un sourire machiavélique, Darragh se mit le plus près possible d’elle afin de lui dire ce qu’il avait en tête.
- « Vous n’êtes rien du tout dans cette maison. » gronda l’homme « Et je vais me faire un plaisir de vous le rappeler ! »
Samantha resta immobile devant lui à l’écouter dire des paroles affreuses alors qu’elle avait peur de répliquer.
- « Vous pouvez être sûre que je finirai par obtenir ce que je veux. » lâcha Darragh « C’est-à-dire vous ! Et vous ne serez qu’un corps pour moi et rien d’autre. »
Le fils ainé des O’Neill planta son regard dans celui de la jeune fille et se décida à la blesser encore plus.
- « D’ailleurs, vous n’êtes rien que ça et ne serez jamais rien d’autre pour un homme. »
- « Ce n’est pas vrai. Vous dites n’importe quoi. » osa rétorquer Samantha « Jack m’aime bien et est gentil avec moi. »
- « Et pour quelle raison d’après vous ? » dit fièrement Darragh « C’est uniquement pour vous mettre dans son lit. »
Jack arriva à ce moment-là et entendit les paroles de la jeune fille avant de percevoir celles de son frere.
- « Je ne crois pas non. » gronda le jeune homme furieux « Ça c’est plutôt toi. »
Terrorisée mais rassurée de ne plus être seule avec Darragh, Samantha fit un pas en arrière dans l’idée de se rapprocher de Jack.
La voyant faire, le fils ainé, l’attrapa par le bras en le serrant fortement.
- « Restez ici ! » fit Darragh avec hargne.
- « Arghhhh. » ne put s’empêcher de gémir la jeune fille sous la douleur de son bras.
- « Lâche-la espèce d’abruti ! » cria Jack furieux avant de se jeter sur son frère « Tu lui fais mal. »
Les deux hommes se battirent alors que le cadet ne supportait pas le comportement de son ainé envers la jeune fille.
- « Laisse-la tranquille ! Tu n’as pas à l’importuner ni à la maltraiter comme tu le fais ! »
- « Je fais ce que je veux, elle est à moi ! »
- « Samantha ne t’appartient pas ! Elle est libre de faire ce qu’elle désire. »
Les coups fusaient dans les deux sens, alors que Samantha était en retrait dans le salon et pleurant toutes les larmes de son corps.
Entendant les cris de ses fils jusque dans son bureau, Richard quitta la pièce et les rejoignit rapidement pour les voir se battre une nouvelle fois.
- « CA SUFFIT ! » hurla le patriarche en essayant de les séparer.
Malgré toute sa volonté, le vieil homme avait du mal à faire cesser la bagarre, alors que les deux avaient de la hargne à revendre.
Profitant que tous étaient concentrés sur leurs coups, Samantha en profita pour sortir du salon discrètement.
Dans le couloir, elle se mit à courir en direction de la sortie de la maison, puis du domaine.
Les larmes coulaient le long de ses joues, alors qu’elle avait le cœur brisé. La seule chose qu’elle désirait à ce moment-là était de s’éloigner le plus possible de Darragh…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?