baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Rencontrer le grand amour > Chapitre 52 : Discussion

Chapitre 52 : Discussion

Titiasyl, samedi 6 décembre 2014

Quelques jours venaient de passer. Depuis sa fugue, Samantha était de plus en plus renfermée sur elle-même.
Elle ne parlait quasiment plus à personne. Les rares mots qu’elle concédait à dire étaient simplement oui ou non.
Même Jack avait du mal à la faire parler, alors qu’en plus Samantha l’évitait le plus possible.
A chaque fois qu’il rentrait dans le salon, la jeune fille posait son livre et quittait la pièce le plus rapidement possible.
Dès qu’elle se trouvait dans les jardins et qu’il se dirigeait vers elle, Samantha se dépêchait de rentrer sans même le regarder.
Malgré les remarques d’Eléanor, Samantha n’avait pas changé son comportement.
Richard l’observait faire avec tristesse, alors qu’il avait la certitude que le repli de la jeune fille sur elle-même était dû au comportement de Darragh envers elle.
Le lendemain matin, pendant le petit-déjeuner, le patriarche se décida à mettre les choses au point avec l’adolescente.
- « Bonne journée à tous. » fit le vieil homme en se levant de table avant d’ajouter « Samantha, lorsque tu auras terminé, rejoins-moi dans mon bureau. Nous avons à parler tous les deux. »
Richard quitta ensuite la pièce sans faire attention aux réactions qu’il avait provoquées.
Darragh eut un sourire mauvais sur les lèvres, alors qu’il était persuadé que son père allait les fiancer de nouveau.
La jeune fille ne put qu’acquiescer d’un signe de tête, alors que la peur pouvait se lire sur son visage.
L’appétit totalement coupé, Samantha posa ses couverts et se leva tremblante.
Jack la regarda se lever, mais ne sut quoi lui dire alors qu’il ne savait même pas ce que lui voulait son père.
La jeune fille quitta la pièce sans un mot, alors que Darragh ne cessait pas de sourire.
- « Cesse de sourire comme un abruti ! » gronda Jack, furieux du comportement de son frère.
- « Et toi, mêle toi de ce qui te concerne ! » riposta le fils ainé.
- « Ca suffit tous les deux. » s’énerva Eléanor « Darragh, il est temps pour toi d’aller travailler alors va. »
L’homme se leva et quitta la pièce en marmonnant, alors qu’il ne pouvait s’en prendre à sa mère sans risquer la fureur du chef de maison.
De son coté, Samantha frappa à la porte du bureau et attendit dans l’encadrement d’avoir l’autorisation d’entrer.
- « Entre et ferme la porte derrière toi. » fit Richard en lui indiquant le fauteuil devant son bureau « Viens t’assoir ici. »
Obéissante, la jeune fille fit ce qu’on venait de lui dire et attendit terrorisée que le patriarche parle.
Ne voulant pas d’un entretien rigide, le vieil homme se leva et fit le tour de sa table de travail afin de prendre place à côté de l’adolescente.
- « Si je t’ai fait venir dans mon bureau, c’est parce que je voudrai discuter avec toi de certaines choses qui me déplaisent. » annonça doucement le patriarche.
- « Ai-je fait quelque chose de mal ? » demanda Samantha, craintive.
- « Non, tu n’as absolument rien fait de mal, rassure-toi. » sourit Richard « Mes fils se sont battus près de la fontaine l’autre jour à cause de toi. »
- « Je… »
- « Enfin, plutôt à cause de ce que Darragh a fait contre toi. » fit le vieil homme en rectifiant ses mots « Et je veux savoir ce qu’il t’a dit exactement pour que tu te renfermes comme tu le fais depuis. »
- « Il ne m’a rien dit monsieur. » répondit l’adolescente en baissant la tête.
- « Samanthaaaaaa ! » grogna Richard en lui faisant les gros yeux.
- « Il a dit que c’était de ma faute si les fiançailles avaient été annulées. » avoua enfin la jeune fille, triste.
- « Balivernes. » gronda le patriarche « Ce n’est que de sa faute à lui. Un homme, même dans notre société actuelle, n’a pas à maltraiter une femme. »
- « Il a dit que j’étais une moins que rien. » souffla Samantha en regardant le vieil homme.
- « J’aurai vraiment tout entendu. » s’énerva Richard avant d’ajouter « Tu es une jolie jeune fille qui mérite d’être bien traitée. Alors ne pense jamais que tu es une moins que rien car ce n’est pas vrai. »
- « D’accord. » répondit simplement la jeune fille.
- « Que t-a-t-il d’autre ? » demanda le patriarche, alors qu’il sentait qu’il y avait autre chose.
- « Rien d’autre. »
- « Samantha… Tu évites Jack depuis l’altercation à la fontaine. Cette attitude n’est pas normale. » râla gentiment le vieil homme « Alors Darragh a du te dire autre chose… »
- « Il m’a menacée de graves ennuis si je passais encore du temps avec Jack. » finit par avouer Samantha, tristement.
- « Il m’exaspère cet abruti ! » gronda Richard en tapant du poing sur son bureau, alors que la jeune fille sursauta de peur « Si tu aimes passer du temps avec Jack, alors fais-le. Darragh n’a rien à dire à ce sujet. »
- « Mais… »
- « Et je vais me charger de lui faire comprendre cela, rassure-toi. »
- « Les moments avec votre fils me manquent. » souffla l’adolescente d’un air triste.
- « Il ne tient qu’à toi de faire changer cela. » sourit le vieil homme en lui caressant la joue.
La jeune fille sourit au patriarche, alors qu’elle se décida à lui parler d’un détail qui encombrait ses pensées.
- « Il a ajouté que je serai bientôt à nouveau sa fiancée. » ajouta Samantha, gênée « Et que vous feriez ce qu’il demande sur ce point-là. »
- « Alors là, certainement pas ! » gronda Richard « Les fiançailles sont définitivement annulées et jamais je ne referai cette erreur, sois en sûre. »
- « Vraiment ? »
- « Vraiment, je t’en fais la promesse. » sourit le patriarche « Quant à toi, n’oublies pas que tu m’as promis de venir me voir lorsque mon abruti de fils t’importune ou te menace. »
Samantha se contenta d’acquiescer d’un signe de tête alors qu’elle était désormais détendue et apaisée par cette conversation.
- « Puis-je retourner au salon ? »
- « Oui, vas-y. » fit Richard en la laissant se lever avant de quitter la pièce.
L’adolescente se leva de sa chaise et commença à s’éloigner, avant de marquer un temps d’arrêt puis fit demi-tour.
Timidement, elle déposa un baiser sur la joue du vieil homme avant de se blottir dans ses bras.
Richard referma rapidement ses bras sur elle et lui rendit son câlin.
Au bout de quelques minutes, Samantha se redressa en lui faisant un beau sourire, puis s’éloigna en direction de la sortie de la pièce.
Le patriarche la suivit d’un regard paternel avant de soupirer d’exaspération au sujet du comportement de son ainé.
La jeune fille regagna donc le salon où Jack était assis tristement sur un fauteuil en train de lire son journal.
Sans un mot, elle s’installa sur le canapé et prit son livre pour en continuer la lecture.
Au bout d’un petit moment, leurs regards se croisèrent alors que Samantha laissa un petit sourire naitre sur son visage.
Jack lui sourit en retour et ils se replongèrent dans leurs lectures…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?